Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

À nous la fac !

Vincent, étudiant en kinésithérapie à l’université Paris Sud et à l’école ENKRE Saint-Maurice (bac S)

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / publication : 9 mars 2017
"Comme toutes les études accessibles sur concours, il faut faire preuve de motivation et de rigueur."

Vincent Kinésithérapie

Pourquoi avoir choisi la kinésithérapie ?

"J'avais l'envie de devenir masseur-kinésithérapeute depuis le lycée. Cette idée est née de la rencontre avec plusieurs kinés. Je connaissais des amis de mes parents qui exerçaient cette profession. J’avais aussi rencontré des kinés lors de séances en cabinet pour me soigner. Toutes ces personnes étaient passionnées par leur métier et épanouies. Je me suis donc renseigné et cela m'est apparu comme une évidence.

Au programme ?

Les études sont difficiles, surtout à cause du concours d'entrée. Une fois que l’on intègre l'école, les choses sérieuses et concrètes commencent très rapidement. Dès la 1re année, les travaux pratiques et la découverte des techniques de massage débutent. L'ambiance étudiante est incroyable au sein de l’école. Les promos sont soudées et les élèves sont motivés par leurs études.

Et après ?

Au bout de 4 ans, le diplôme est obtenu. On peut alors travailler directement en hôpital ou en cabinet. Certains pourront décider de se spécialiser mais le diplôme seul suffit à exercer n'importe où. Comme toutes les études accessibles sur concours, il faut faire preuve de motivation et de rigueur."

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr