Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

À nous la fac !

Yann, étudiant en 2e année de médecine, à l’université Paris Descartes (bac S)

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / publication : 9 mars 2017
"Les études de médecine demandent beaucoup de travail mais plusieurs associations sont présentes afin de nous soutenir. Elles nous aident à réussir le concours de 1re année en proposant des entrainements, des tutorats."

Yann Médécine

Pourquoi avoir choisi la médecine ?

"Au lycée, je ne savais pas spécialement vers quelle filière me diriger. Je me suis renseigné sur les formations post bac en me rendant à de nombreux salons et en consultant plusieurs sites internet. Je me suis demandé quel métier me faisait rêver et je me suis alors décidé à choisir médecine. La PACES (première année commune aux études de santé) est une année difficile, mais contrairement aux rumeurs qui circulent, l’ambiance y est calme et il est possible de s’y faire des amis.

Au programme ?

La 1re année permet d’acquérir les bases des matières médicales (anatomie, médicaments, sciences humaines) et donne un aperçu de la suite. Cela m’a donné envie de continuer et m’a motivé. Une fois le concours réussi à la fin de cette 1re année, les études de santé, permettent rapidement de mettre en pratique les connaissances et de se confronter à de vrais cas et à des patients. On découvre très vite le milieu hospitalier à travers les stages lors de l’externat puis de l’internat.

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

J’habite loin de la faculté, ce qui me semblait être un réel handicap. Le temps de trajet est un élément important à prendre en compte mais n’est pas pour autant une barrière ! C’était certes parfois difficile, mais j’ai fini par trouver un équilibre en me reposant le matin dans les transports et en relisant mes cours le soir, au retour. Les études de médecine demandent beaucoup de travail mais plusieurs associations sont présentes afin de nous soutenir. Elles nous aident à réussir le concours de 1re année en proposant des entrainements, des tutorats. Elles organisent des évènements comme le Sidaction, par exemple. On peut aussi profiter d’activités mises en place par la faculté : conférences, rencontres, études à l’étranger, stages d’été…

Et après ?

Les études de médecine permettent notamment de devenir médecin, chirurgien, ou spécialiste, aussi bien dans le service public, à l’hôpital, par exemple, que dans le privé, en cabinet ou en clinique. Les études sont longues et difficiles. Il ne faut donc pas se lancer sans être sûr de sa motivation à continuer jusqu’au bout. Je conseillerai aux futurs étudiants de ne pas rester seuls. Il est important de s’appuyer sur des proches qui sauront les soutenir tout au long de leurs études."

Imprimer

Guides gratuits d'orientation

Santé, Sciences et techniques, santé, Staps

1re année commune aux études de santé (PACES)

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr