Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Admission postbac

APB : nouveautés 2017 en Ile-de-France

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / publication : 18 janvier 2017
La procédure Admission post-bac (APB) évolue pour la session 2017. Plusieurs modifications ont été opérées au niveau national et régional : élargissement de la priorité académique, aménagement des "vœux groupés", augmentation du nombre de vœux en classes préparatoires, etc. L’objectif est de permettre une meilleure prise en compte des demandes des lycéens et de diminuer le nombre de bacheliers se retrouvant sans établissement en fin de procédure.

APB : nouveautés

Les formations à l’université

Priorités académiques pour les licences à l’université

Pour départager les candidats aux licences universitaires non sélectives, une priorité académique est appliquée en fonction de l’académie dans laquelle le lycéen a obtenu son bac. A partir de cette année, cette priorité se définit également en fonction de l’académie dans laquelle il habite (adresse du responsable légal). Ainsi, un candidat scolarisé en terminale dans un lycée de l’académie de Créteil, et dont les deux parents résident à Paris, sera considéré comme prioritaire dans les deux académies, Créteil et Paris.

Les vœux groupés en STAPS, droit et psychologie

Depuis l’année dernière, un "vœu groupé" correspond à une candidature unique pour une mention de licence proposée dans plusieurs universités. En d’autres termes, si un lycéen choisit une mention STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), droit ou psychologie, il doit candidater dans tous les établissements d’Ile-de-France qui la propose. En droit, il devra faire un vœu unique "licence de droit" et classer ensuite par ordre de préférence les 13 universités franciliennes. De même en STAPS et psychologie, où il devra pour chaque mention, faire un vœu unique et classer respectivement, 8 et 4 universités. Les candidatures pour chaque établissement d’une même mention sont appelés "sous-vœux".

La nouveauté cette année est qu’il peut "intercaler" ces sous-vœux avec ses autres candidatures. Il peut par exemple intercaler la licence de droit à Paris 1 Panthéon Sorbonne avec la licence d’économie de Cergy Pontoise puis revenir à un sous-vœu en droit comme la licence de droit à l’université de Cergy Pontoise. L’affectation se fait au niveau du sous-vœu.

Les licences scientifiques pour les lycéens parisiens

Pour effectuer leurs candidatures sur APB, les lycéens de bacs généraux sont obligés de formuler au moins un vœu dans une licence de leur académie qui peut accueillir tous les candidats. Ces licences correspondent à des "pastilles vertes", c’est-à-dire des formations qui n’ont pas de capacité limitée. Or, à Paris, aucune des licences en Sciences, technologie et santé n’a les capacités d’accueil suffisantes pour accueillir tous les candidats parisiens. Ils pourront, à partir de cette année, faire une demande sur des licences à pastilles vertes des académies de Créteil et Versailles.

Les formations sélectives

Dématérialisation des dossiers

Les dossiers demandés pour postuler à une formation sélective (DUT, CPGE, BTS…) se font tous sur le site. Il n’y a plus de dossier papier. Pour quelques formations notamment en art, des pièces supplémentaires pourront être envoyées par mail ou déposées sur un espace de stockage en ligne.

Les candidatures en MANAA et CPGE

A partir de cette année, le nombre de candidatures en MANAA ne sera pas limité à 3 comme l’année dernière. De même pour les CPGE, qui ne seront pas limitées à 6 par voie. Le candidat pourra donc faire 12 candidatures maximum en MANAA et 12 candidatures maximum en CPGE.

Les formations en apprentissage

Cette année, 2 listes de vœux distinctes sont proposées aux candidats en apprentissage leur permettant de candidater sur 48 formations en tout : 24 pour les formations sous statut scolaire et 24 pour les formations en apprentissage.

Pour la liste des formations en apprentissage, le lycéen ne doit pas classer ses vœux. Le candidat pourra recevoir et accepter une proposition d’admission en apprentissage avant les phases d’admission avec la possibilité de répondre "oui mais" ou "oui définitif".

Les candidatures se font du 20 janvier au 25 septembre.

Phases d’admission : les nouveautés

Rappel de fin de liste

Le candidat peut être en attente sur des vœux en 3e phase d’admission. Dans ce cas, il peut répondre "oui mais" lors de cette 3e phase d’admission. S’affichera alors, son «"rang d’appel" sur ses vœux en attente et supérieurs à sa proposition d’admission sur APB.

La procédure complémentaire : 27 juin au 30 septembre

Les candidatures sur les places vacantes sont accessibles aux candidats n’ayant eu aucune proposition lors de la 2de phase d’admission, les candidats qui n’ont pas participé à la procédure d’admission normale et, depuis cette année, les candidats ayant obtenu une proposition en procédure normale et ayant répondu "oui mais".

Le candidat pourra formuler des candidatures sur toutes les formations sans restrictions, sauf sur des formations pour lesquelles le candidat aurait été refusé.

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Sur le web

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels