Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Île-de-France Créteil Paris Versailles Se former dans ma région S'informer sur le collège

La Segpa du Collège Honoré de Balzac à Neuilly-sur-Marne (93) : construire un projet professionnel

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / Publication : 13 mars 2019
Rencontre avec Anne Fiore, directrice de la section d'enseignement général et professionnel adapté du Collège Honoré de Balzac à Neuilly-sur-Marne (93).

Segpa champs professionnels : habitat, espace rural et environnement

Un enseignement personnalisé

Anne Fiore, directrice de la Segpa du Collège Honoré de Balzac à Neuilly-sur-Marne (93)

.

Anna Fiore, enseignante, puis directrice de la Segpa du Collège Honoré de Balzac à Neuilly-sur-Marne (93) a suivi des études de pharmacie. Elle voulait devenir chercheuse. "Finalement, la recherche, c’est ce que je fais au quotidien, en cherchant sans cesse des solutions pour mieux accompagner les élèves". En classe de Segpa, il n’y a pas de profil type. De la 6e à la 3e, les élèves ont toutefois tous un point commun : un ensemble de grandes difficultés scolaires et durables.

En travaillant sur l’estime de soi et la constitution d’un projet, l’équipe pédagogique du Collège Honoré de Balzac à Neuilly-sur-Marne (93) accompagne les élèves vers une insertion dans la vie active avec pour objectif l’obtention d’un CAP, quelquefois plus…

> "Lorsque les élèves arrivent en 6e, ils n’ont connu que l’échec ! En Segpa, "les jeunes bénéficient d’un enseignement individualisé composé d’un certain nombre d’heures, mais également en inclusion en classe dite "banale". Un programme est établi en fonction des besoins de chaque élève, mais parfois inclure à tout prix n’est pas forcément pertinent.

Les enseignements sont les mêmes, mais ils se déclinent de façons différentes selon les difficultés rencontrées : davantage de temps accordé, d’éléments d’aide…"

Vaincre les idées reçues

Le public Segpa a été stigmatisé par le passé, et même si les regards changent, il faut rassurer les parents. Mme Fiore organise beaucoup de réunions de parents. Elle les invite à venir visiter le collège et découvrir le cadre privilégié dont leurs enfants peuvent bénéficier : bâtiment au calme, serre, jardin potager… "L’appréhension de départ s’estompe et les parents repartent contents". L’environnement et l’enseignement particuliers des classes de Segpa sont parfois enviés par certains élèves du collège.

> En classe, les enseignants spécialisés peuvent faire de la co-animation avec les enseignants du collège. Les outils déployés dans des classes particulières profitent à l’ensemble des publics… "Tous les élèves ont des besoins particuliers…".

Dans le sillage du parcours Avenir

"Dès la classe de 6e, les élèves élaborent leur projet professionnel. Au fil des visites d’entreprises, le parcours se construit, se déconstruit"… suivant toutes les étapes du parcours Avenir… "Nous nous attachons à proposer l’éventail le plus large possible de choix d’orientation, tout en luttant contre les stéréotypes. Les garçons attirés par des métiers dits "féminins" ou réclamant une certaine sensibilité ont le droit d’être écoutés et respectés dans leurs souhaits. En classe de 4e, les élèves découvrent les deux champs professionnels : habitat, espace rural et environnement. Ils commencent à partir en stage".

La segpa, une pédagogie de projet

"La pédagogie de projet, les enseignements pratiques interdisciplinaires ?… en Segpa, on ne fait que ça ! Ces élèves ont besoin de travailler sur du concret pour intégrer les apprentissages". La pédagogie de projet met du lien entre tous les acteurs. Elle propose par exemple, d’étudier en interdisciplinarité : la prévention, la santé, l’environnement (PSE) et le français, au travers de l’étude d’un contrat de travail ou les sciences et vie de la terre (SVT) avec l’EPS en travaillant sur la connaissance du squelette, des muscles en lien avec les différentes postures de travail.

Au programme également : "une visite de la capitale permet aux jeunes d’étudier les trajets, de demander leur chemin aux passants. Comme des touristes, ils admirent le Sacré Cœur ou découvrent, ébahis, certains établissements prestigieux de l’éducation nationale comme le lycée Henri IV à Paris ! Un voyage au Mont-Saint-Michel leur permet d’étudier à la fois l’histoire-géographie, le français et les maths… car nous comparons ensemble les devis !" Les sorties sont aussi tournées vers la culture musicale. L’association Zebrok va à la rencontre des jeunes collégiens et leur permet de rencontrer des artistes…

> "Tous ces projets requièrent un grand investissement de la part de l’équipe éducative."

.

Que font les élèves après la classe de 3e Segpa ?

> Les élèves formulent des vœux de poursuite d'études, le plus souvent en CAP au sein d'un lycée professionnel, un Erea ou un CFA. Ils se présentent au certificat de formation générale (CFG). Ce certificat s’adresse, entre autres, aux élèves de 3e Segpa pour lesquels il est obligatoire. Si leur niveau le permet, certains élèves peuvent aussi être inscrits à la série professionnelle du DNB.

Les segpa dans les collèges et les Erea d'Ile-de-France

Segpa

Les Segpa sont des sections d'enseignement général et professionnel adapté implantées dans les collèges. Les élèves sont affectés en Segpa par le directeur académique des services départementaux de l’Education nationale (Dasen), après accord des parents et décision de la commission départementale d’orientation des enseignements adaptés du second degré (CDOEA-SD). En Ile-de-France, 198 collèges et 3 EREA accueillent des classes de Segpa.

Imprimer

Guides gratuits d'orientation

"Scolariser les élèves à besoins éducatifs particuliers en Ile-de-France", 2018-2019 - Uniquement en téléchargement

Cette publication présente les différents parcours possibles des élèves à besoins éducatifs particuliers en milieu scolaire ordinaire ou médico-social.

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels