Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Auxiliaire de puériculture : se former en Île-de-France

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / Publication : 4 mai 2020
L’auxiliaire de puériculture veille au soin et à l’éveil des tout-petits. La formation menant au Diplôme d’Etat se déroule sur une année et est accessible sans conditions de diplôme.

auxiliaire de puericulture

Le métier d’auxiliaire de puériculture en bref 

Sous la responsabilité d’un infirmier ou d’une puéricultrice, l’auxiliaire de puériculture soigne et organise des activités d’éveil de bébés ou de très jeunes enfants. Il ou elle entretient le cadre de vie des plus jeunes, veille à leur bien-être et rend compte de ses observations à l’équipe médicale ou socio-éducative. Ils peuvent également s’occuper d’enfants en situation de handicap ou atteints de maladies chroniques. A l’hôpital, l’auxiliaire de puériculture exerce sa profession au sein d’une maternité, d’un service de pédiatrie ou de néonatologie. Il peut aussi s’agir d’une structure d’accueil pour enfants en situation de handicap (institut médico éducatif). Hors milieu médical, il travaille dans une crèche, un établissement d’accueil de jeunes enfants (EAJE) ou encore au sein d’établissements de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) ou de Protection maternelle et infantile (PMI).

Auxiliaire de puériculture - fiche métier

 

 

 

Consulter la Fiche métier : Auxiliaire de puériculture

 

 

 

 

 

 

Quelle formation ? 

Le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de puériculture (DE-AP) se prépare en un an. 

Les enseignements théoriques se déroulent sur 17 semaines et s’organisent autour de 8 modules :

  • accompagnement d’un enfant dans les activités d’éveil et de la vie quotidienne
  • état clinique d’une personne à tout âge de la vie
  • soins à l’enfant
  • ergonomie
  • relation, communication
  • hygiène des locaux
  • transmission des informations
  • organisation du travail

 

L’étudiant doit aussi effectuer 6 stages répartis sur 24 semaines en établissement de soins, en maternité et dans toute structure accueillant des enfants de moins de 6 ans (PMI (protection maternelle et infantile), crèches, pouponnières). 

Certaines unités de formation peuvent être validées pour les titulaires des diplômes suivants :

Comment s'inscrire ?

Aucune condition de diplôme n’est exigée. Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins, à la date d'entrée en formation.

L’inscription s’effectue auprès de l’établissement envisagé. L’admission se déroule uniquement sur dossier. Pour 2020, en raison de la crise sanitaire, le recrutement sur entretien est supprimé.

Le dossier doit comprendre une lettre de motivation, un CV ainsi qu’une copie des diplômes ou derniers bulletins scolaires. Les candidats doivent aussi constituer un document manuscrit de deux pages maximum destiné à rendre compte de leurs qualités humaines et relationnelles en rapport avec leur projet professionnel. Ils peuvent aussi ajouter toute attestation liée à un engagement associatif ou sportif.  

Les candidats envoient leur dossier directement aux instituts de formation de leur choix. En cas de regroupement d'établissements, un seul dossier doit être déposé auprès de l'institut de formation qui aura été désigné pilote.

Icone-inscription

Du 25 mai au 10 juin 2020, les inscriptions auprès des instituts de formation d’auxiliaire de puériculture (IFAP) sont ouvertes. 

Veillez à contacter directement les établissements qui vous intéressent afin d’obtenir le calendrier précis pour les dépôts de candidatures.

Où se former en Ile-de-France ?

Près de 50 établissements proposent la formation menant au DE-AP en Île-de-France. Une bonne moitié sont des structures sous la tutelle du Ministère de la Santé et des solidarités. Elles peuvent être publiques (Institut de formation d’auxiliaire de puériculture, AP-HP (Hôpitaux de Paris) ou privées (Croix rouge, Hôpitaux privées).  L’autre moitié sont des lycées publics et privés sous la tutelle du Ministère de l’Éducation nationale. En formation initiale, les coûts de formation varient selon les établissements.

Pour financer ses études, Il est possible de bénéficier d’une bourse du Conseil régional d’Île-de-France.

Une quinzaine d’établissements permet de suivre la formation en apprentissage.

Préparer le DE d’auxiliaire de puériculture en Ile-de-France

 

 

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels