Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Île-de-France Créteil Paris Versailles Se former dans ma région S'informer sur le lycée

Prix Avenir métiers d’art : Gaëlle, lauréate Ile-de-France, a testé pour vous

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / Publication : 8 mars 2018
Concourir au prix Avenir métiers d’art 2018, c’est maintenant ! Gaëlle Le Bris, étudiante en BMA graphisme et décor et finaliste de l’édition 2017, nous livre ses impressions. Elle vous encourage à tenter l’aventure.

Prix Avenir métiers d’art

Gaelle, étudiante en BMA graphisme et décor, présente une de ses oeuvres façon auto-portrait

© DR. Gaëlle le Bris devant un de ses travaux façon auto-portrait années 50.

Luthier, décorateur sur verre, costumier, gantier… Les métiers d’Art appellent la maîtrise de savoir-faire et de techniques spécifiques pour transformer la matière et produire des objets au caractère artistique. Valorisant les talents et la créativité, le Prix Avenir Métiers d’Art constitue un véritable tremplin vers la vie active.

A 20 ans, Gaëlle Le Bris vient de participer à l’édition 2017 du concours. D’abord lauréate du prix régional d’Ile-de-France, elle est allée défendre sa place lors de la phase nationale.

Quel est votre parcours ?

J’ai d’abord obtenu un bac STI2A avant d’intégrer une CAAP, au lycée Gustave Eiffel à Gagny (93). Je suis maintenant en 2e année de BMA graphisme et décor option décorateur de surfaces et volumes au lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine (94). J’y travaille notamment la peinture trompe l’œil et les décors de théâtre.

Pourquoi participer au Prix avenir métiers d’art ?

Je ne connaissais pas du tout ce concours, c’est une professeure qui m’en a parlé. Je l’ai envisagé comme un défi, sachant qu’il y avait très peu d’élèves de ma section qui avaient participé au prix depuis sa création. J’ai décidé de m’inscrire avec mon amie Shannon. C’est la première fois que je participe à un concours, une nouvelle expérience pour moi ! J’aimerais devenir scénographe. C’est un prix reconnu dans le domaine des métiers d’art et de l’artisanat. Je n’ai pas fait ça pour la "célébrité" mais c’est un vrai plus sur mon CV.

Quelle œuvre avez-vous présenté ?

J’ai choisi un thème qui me plaisait beaucoup : le cirque. La "Cabine Guichet", que j’ai réalisée, est une peinture en trompe l’œil. Je me suis imposée des contraintes : il fallait que ce soit transportable par exemple (j’avais d’abord pensé à une façade de roulotte !). Epaulée par ma professeure principale, j’ai rédigé un cahier des charges et un dossier. J’ai demandé des conseils et me suis renseignée car je n’avais jamais réalisé de faux-bois. J’ai donc appris à utiliser les techniques et à manier les différents outils comme le spalter, pinceau en poils synthétiques très large et plat pour faire des fondus nets, ou la toile de jute pour racler la peinture et donner l’effet des veines du bois.

Comment se déroule le concours Avenir métiers d’art ?

J’étais candidate dans la catégorie niveau IV (BMA ou Bac). Pour participer, il faut remplir un formulaire avec un bref argumentaire, joindre une copie du dossier présentant les différentes étapes de la création de la pièce et des photos d’autres travaux personnels.

Prix Avenir Gaelle 2

© 20h de peinture pour réaliser la "cabine guichet".

J’ai préparé le concours à partir de juin. Il a fallu trois semaines pour constituer le dossier, soit 52 heures de travail. Soutenue par mon lycée, j’ai ensuite commencé la réalisation de la pièce, avant de me présenter à l’oral régional en décembre, devant un jury de spécialistes. L’oral dure une quinzaine de minutes. Il y avait six candidats en Ile-de-France toutes catégories confondues dont quatre au niveau IV. J’ai été sélectionnée pour la phase nationale. Un mois plus tard, je me présentais donc à l’oral au Viaduc des Arts, avenue Daumesnil à Paris. Malheureusement, je n’ai pas remporté le prix national mais je garderai un très bon souvenir de cette expérience. J’ai beaucoup appris !

Quel conseil donneriez-vous aux futurs candidats ?

Faire ce qu’on aime ! Pour moi, il est très important de choisir un thème qui nous plaît notamment parce qu’on travaille plusieurs mois sur la même pièce.

Prix Avenir Métiers d’Art 2018 : c’est parti !

Les inscriptions pour l’édition 2018 sont ouvertes jusqu’au 15 juin 2018 à tous les jeunes en formation dans les filières des métiers d’art.

Trois prix pour trois lauréats

Organisé par l’Institut national des métiers d’art, le prix est décerné chaque année à trois lauréats inscrits dans une formation de niveau V (CAP), de niveau IV (BMA, BTM, bac pro) et de niveau III (BTS, BTMS, DMA).

Qui peut participer ?

En temps plein ou en apprentissage, chaque jeune de moins de 26 ans, en formation dans une filière des métiers d’art, peut concourir dans l’année d’examen ou 1 an maximum après l’obtention du diplôme.

L’inscription se fait auprès du chef d’établissement qui se charge de transmettre le dossier.

Comment se déroule le concours ?

Le concours se déroule en deux phases, régionale puis nationale. Les candidats présentent leurs œuvres devant un jury composé de spécialistes.

Les lauréats de chaque catégorie reçoivent des dotations qui leur permettent d’investir dans du matériel ou de financer une expérience professionnelle à l’étranger.

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Sur le web

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Mon orientation en ligne