Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil La Martinique Fort de France Actualités

Zoom sur les métiers d’art

Martinique - Fort de France / Publication : 31 mars 2016
L’ONISEP Martinique vous propose de faire le point sur les métiers d’art dans le cadre de la 10e EDITION DES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART, LES 1, 2 ET 3 AVRIL 2016.
Créées en France à l’initiative des pouvoirs publics, les Journées Européennes des Métiers d’Art sont le premier événement international consacré aux métiers d’art, coordonné par l’Institut National des Métiers d’Art, pour soutenir fortement ce secteur à haut potentiel de développement économique et culturel.
Ce rendez-vous met chaque année en lumière plus de 200 métiers et encore plus de savoir-faire alliant gestes de tradition, de création et échanges humains, ancrés dans l’économie réelle de nos territoires dont ils concourent au dynamisme et à l’attractivité.

Zoom sur les métiers d’art

1

L’ONISEP Martinique vous propose de faire le point sur les métiers d’art dans le cadre de la 10e  EDITION DES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART, LES 1, 2 ET 3 AVRIL 2016.

Créées en France à l’initiative des pouvoirs publics, les Journées Européennes des Métiers d’Art sont le premier événement international consacré aux métiers d’art, coordonné par l’Institut National des Métiers d’Art, pour soutenir fortement ce secteur à haut potentiel de développement économique et culturel.

Ce rendez-vous met chaque année en lumière plus de 200 métiers et encore plus de savoir-faire alliant gestes de tradition, de création et échanges humains, ancrés dans l’économie réelle de nos territoires dont ils concourent au dynamisme et à l’attractivité.

 

En Martinique, un programme est proposé au grand public.

Contact de la correspondante régionale :

Sabrina CRIART

Chargée de Mission

Tel: 06 96 45 02 02

Tel: 05 96 55 77 05

sabrinacriart-crag@orange.fr

 

Le 2ème salon d’artisanat d’art de Martinique

2

Des ateliers et des démonstrations de métiers d'art permettront au public de découvrir les métiers d'art du patrimoine local.

Secteurs et métiers

  • Luminaire
  • Bijouterie
  • Bois
  • Sculpture
  • Mode
  • Arts graphiques
  • photographie
  • Art floral
  • Arts mécaniques, jeux et jouets

Samedi 2 et dimanche 3 avril de 9h00 à 19h00 à l’l’hôtel La Batelière

Entrée : 3€

Évènement du Groupement des artisans d’art de Martinique https://www.facebook.com/gaamartinique/

Le Parc Naturel Régional de Martinique propose au Domaine d’Emeraude du Morne Rouge des démonstrations de savoir-faire de professionnels de l’artisanat d’art.

Secteurs et métiers

  • Bois
  • vannier
  • Bois
  • marqueteur
  • Bijouterie-joaillerie-orfèvrerie-horlogerie
  • bijoutier fantaisie
  • Art floral
  • fabricant de compositions florales

Vendredi 1er avril: ouvert de 10h00 à 16h00

Samedi 2 avril: ouvert de 10h00 à 17h00

Dimanche 3 avril: ouvert de 10h00 à 16h00

Entrée libre

Informations sur les métiers au Centre d’Information et d’Orientation de Trinité

Il s'agit d'un atelier d'information jeune public qui reste néanmoins ouvert à toutes les personnes désireuses de s'informer sur l'orientation professionnelle vers les métiers d'art.

Secteurs et métiers

  • Intervention de Mickaëlle MERLIN Styliste - modéliste
  • Intervention de Mickaëlle CHENARD décoratrice en art floral

Mercredi 13 avril de 14h00 à 16h00

Entrée libre 

Le domaine artistique

On entend parler de l’art de différentes façons : les arts plastiques, les arts appliqués ou encore les arts graphiques. De nos jours, l’évolution du numérique permet de retrouver l’art sous de nouvelles formes. On peut également dire qu’il y a de l’art partout où il y a de la création et de l’esthétique. Dans une société basée de plus en plus sur l’image, l’art rentre dans notre quotidien sans que l’on s’en aperçoive. On peut dire que l’art représente une forme de l'expression humaine, généralement influencée par la culture et entraînée par une impulsion de création.

 

Les grands domaines artistiques:

  • L’art de l’espace (architecture, décoration, arts des jardins, paysages, etc.)
  • L’art du langage et de la parole (littérature, poésie, contes, slam, etc.)
  • L’art du son (musique, instrument, chant, etc.)
  • L’art du spectacle vivant (danse, théâtre, arts du cirque, etc.)
  • L’art du visuel (peinture, sculpture, dessin, photographie, cinéma, BD, etc.)
  • L’art du quotidien (artisanat, gravure, tapisserie, design, porcelaine, etc.)

 

3

 

Découvrir ce secteur professionnel :

L'art (peinture, sculpture, photo, BD...) et le design (graphique, sonore, d'espace, de produit, d'interaction) sont des domaines qui demandent beaucoup de motivation. Les études y sont généralement longues (de 3 à 5 ans) et les débouchés parfois peu nombreux.

http://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Des-metiers-par-secteur/Art-Design-creativite-et-motivation-exigees

 

Des métiers pour les artistes :

Le dessin, la musique, la photographie ou le théâtre, il existe beaucoup de domaines où exercer sa créativité. Cependant très peu d’artistes peuvent vivre de leur art. Dans la majorité des cas, ils exercent une activité en parallèle. Être créatif, avoir la fibre artistique et un sens esthétique sont des qualités très recherchées dans certains secteurs et peut mener à des métiers très variés.

http://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/10-metiers-pour/Quels-metiers-pour-les-artistes

 

Un métier peu connu : Modiste

4

Le ou la modiste imagine et réalise sur mesure, à l'unité ou en petites séries, des chapeaux, véritables accessoires de mode, qu'il ou elle vend ensuite dans sa boutique à une clientèle ou aux professionnels du monde du spectacle ou de la mode.

 

Le ou la modiste imagine un modèle de chapeau, esquisse des dessins puis crée le patron. Il ou elle choisit les matériaux à utiliser (feutre, mousseline, lainage, fourrure, paille, sisal, etc.). Il ou elle ne conçoit pas toujours le design de ses chapeaux et parfois, part du croquis d'un ou d’une styliste.

 

Dans son atelier, le ou la modiste adapte sa technique à la matière qu'il ou elle travaille. Les finitions (ganses, surpiqûres) sont réalisées à la main. Les garnitures : voilettes, rubans, plumes, fleurs, perles... viennent ensuite parfaire la coiffe.

 

Les qualités attendues : excellente acuité visuelle, bonne perception des volumes et du sens des couleurs, beaucoup de doigté et d'habileté pour couper, tailler, coudre, façonner et apporter les finitions... 

Ces spécialistes réalisent des chapeaux sur mesure pour les professionnels du théâtre, du cinéma, pour les maisons de couture, et pour des particuliers. La clientèle est alors presque exclusivement composée de femmes, les chapeaux pour hommes étant plutôt fabriqués par des chapeliers.

Le métier de modiste reste peu répandu et les débouchés sont limités.

La plupart des chapeaux sont fabriqués en grande série, dans un cadre industriel, par des ouvriers plus ou moins qualifiés. Les petits ateliers de fabrication artisanale ont du mal à survivre et se font peu à peu absorber par les maisons de haute couture. Quant aux commandes de particuliers, elles interviennent surtout à l'occasion de mariages. 

Le secteur est néanmoins à la recherche de jeunes diplômés capables d'innover par le choix des matériaux et des techniques utilisés.

Le CAP métiers de la mode, option chapelier-modiste permet d'accéder au métier de modiste. Néanmoins, les jeunes diplômés ont tout intérêt à poursuivre jusqu'au bac. Le modiste peut également suivre une formation en stylisme.

 

Après la 3e

  • CAP métiers de la mode : chapelier-modiste

Niveau bac

  • Bac pro métiers de la mode - vêtement
  • FCIL mode et accessoires

Niveau bac + 2

  • BTS design de mode, textile et environnement
  •  

Quelques formations en Martinique

 

  • CAP Fleuriste (LPO Joseph PERNOCK au Lorrain)

Les titulaires de ce CAP exercent une activité à caractère artisanal et artistique. Ils et elles  maîtrisent les techniques de base du métier de fleuriste et travaillent le plus souvent dans un magasin, au rayon spécialisé d'une grande surface ou dans une entreprise de décoration.

Le ou la fleuriste assure la réception des fleurs coupées, des plantes et des arbustes. Il ou elle sait les conserver et les entretenir. Doté d'un esprit créatif, il ou elle réalise des arrangements floraux en utilisant les techniques de dressage, de montage et de piquage. Il ou elle assure la vente courante des plantes et fleurs, conseille la clientèle et concourt à sa fidélisation.

5

 

  • Bac pro Artisanat et métiers d’art option communication visuelle plurimédia (LP Dumas JEAN-JOSEPH à Fort-de-France)

L'option communication visuelle plurimédia prépare aux métiers de la communication visuelle dans les secteurs de la publicité, de l'édition, de la presse et du multimédia. Le ou la titulaire de cette option maîtrise les techniques de mise en page d'un document et peut exécuter une maquette à partir du projet du concepteur. Il ou elle réalise également des illustrations 2D/3D, des animations multimédia et des éléments graphiques pour le Web. Après une formation complémentaire ou quelques années d'expérience, il ou elle peut travailler dans une agence de communication ou un studio de communication visuelle et de publicité, ou en free-lance.

 

  • Bac pro Artisanat et métiers d’art option marchandisage visuel (LPO SAINT-JAMES à Saint-Pierre)

L'option marchandisage visuel permet d'accéder au métier d'étalagiste et de présentateur visuel. Ainsi, les titulaires du bac pro contribuent à l'optimisation des ventes en aménageant les vitrines, les rayons ou les boutiques d'une grande enseigne commerciale ou d'un commerce indépendant. Il ou elle valorise les produits d'un point de vue esthétique et commercial.

La formation comprend des enseignements technologiques (matériaux, produits) et des enseignements en arts appliqués (histoire de l'art, évolution de la présentation), communication et gestion.

 

  • CAP Métiers de la mode – vêtement flou (LP Dumas JEAN-JOSEPH à Fort-de-France)

Les titulaires de ce diplôme sont des opérateurs intervenants dans la réalisation de produits textiles. Ils ou elles travaillent selon la technique du "flou" afin de réaliser des vêtements souples et déstructurés, par opposition à la réalisation tailleur.

Ce ou cette spécialiste exerce dans des grandes entreprises, des PME ou des entreprises artisanales qui ont une activité dans le prêt-à-porter, le moyen et haut de gamme.

Son activité principale consiste à fabriquer tout ou partie d'un produit (coupe, assemblage, repassage, finition). Il ou elle décode des données techniques pour la réalisation d'un vêtement (patrons, plans de coupe). Il ou elle organise le poste de travail pour le piquage ou la finition. Il ou elle assure une maintenance simple du matériel et contrôle la réalisation du produit fini.

6

 

  • Bac pro Métiers de la mode – vêtements (LP Dumas JEAN-JOSEPH à Fort-de-France et LP Raymond NERIS au Marin)

Les titulaires du bac pro Métiers de la mode-vêtement interviennent dans le cadre de fabrications en petites séries et dans le suivi des productions en grandes séries. Ils ou elles exercent en atelier, en bureau d'études, ou en bureau des méthodes.

L'agent technique d'atelier ou de bureau d'études des industries de l'habillement est en charge de la réalisation des prototypes. Il ou elle intervient tout au long de la chaîne de fabrication du vêtement : définition, industrialisation, réalisation, assemblage et contrôle des éléments constituant le vêtement. En phase de conception, il ou elle travaille en collaboration avec le ou la modéliste, chargé/e de réaliser le vêtement. Il ou elle l'aide dans la préparation des patronages et la réalisation du prototype. En phase d'industrialisation, il ou elle élabore les différentes tailles du vêtement à partir d'un logiciel de PAO et procède à la coupe. Il ou elle participe, par ailleurs, à l'amélioration des processus de production.

Les titulaires du bac pro Métiers de la mode peuvent évoluer vers des fonctions de techniciens supérieurs modélistes ou de techniciens supérieurs des méthodes d'industrialisation, après expérience ou/et une formation complémentaire.

 

  • Bac STD2A Sciences et technologies du design et des arts appliqués (LPO SAINT-JAMES à Saint-Pierre)

Le bac technologique sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A) s'adresse aux élèves désireux d'exercer dans les métiers du design ou des métiers d'art. Cela concerne les secteurs du design graphique, du design d'espace (architecture intérieure, cadre de vie, scénographie), du design de mode, du design de produits et des métiers d'art (textile, bijou, habitat, céramique, verre, reliure…).

L'objectif de la formation est l'acquisition d'une culture du design, l'apprentissage de concepts et d'outils nécessaires à l'analyse de problématiques liés au design et à la formulation d'hypothèses et de démarches de création. Enfin, l'expérimentation par tout moyen plastique, de processus de création dans le champ du design et des métiers d'art.

Les enseignements technologiques et professionnels se répartissent en quatre pôles : Arts, techniques et civilisations ; Démarche créative ; Pratiques en arts visuels ; Technologies.

Le bac STD2A permet d'accéder aux différents BTS d'arts appliqués, aux DMA, aux écoles supérieures d'art relevant du ministère de la Culture, aux écoles privées d'arts appliqués.

7

 

  • MANAA Classe de mise à niveau pour BTS en arts appliqués (LPO SAINT-JAMES à Saint-Pierre)

La Manaa a pour objectif de mettre à niveau les bacheliers qui n'ont pas suivi de formation artistique (L, ES et S notamment, mais aussi bacheliers techno ou pro), avant leur entrée en BTS ou en DMA des arts appliqués. Ceux et celles ayant suivi une année d'études après leur bac peuvent également être admis ou admises.

En Manaa, les bacheliers L sont majoritaires (41 %), suivis des S (15 %) et des ES (13 %).

Dans l'emploi du temps, l'expression plastique (volume, couleur, graphisme...) figure en bonne place, ainsi que les arts appliqués, étudiés sous l'angle des différentes problématiques : la communication visuelle, le design d'objet, l'aménagement de l'espace, le stylisme de mode, etc. Les élèves s'initient à la démarche de projet en design. Des cours de maths, de sciences appliquées, d'anglais et de sciences humaines et techniques d'expression complètent le programme.

En Manaa, le rythme est très soutenu. En plus des 33 heures de cours par semaine, il faut compter 2 à 3 heures de travail personnel par jour. Croquis, photo, peinture, modelage... autant de réalisations qui permettent à l'élève de peaufiner sa technique et de trouver son style. Car l'année de mise à niveau a aussi pour objectif de constituer son book. Ce dossier de travaux artistiques personnels, requis pour l'admission en BTS et en DMA (mais aussi par l'ensemble des écoles d'art recrutant sur concours), fait l'objet d'échanges réguliers entre élèves et professeurs.

 

  • BTS Design graphique option communication et médias numériques (Lycée polyvalent SAINT-JAMES à Saint-Pierre)

Ce BTS forme des graphistes chargé-e-s de la réalisation d'un projet en agence de publicité, studio de création graphique ou service intégré d'entreprise. Le/la titulaire de ce diplôme doit être capable de coordonner les étapes de réalisation d'un produit de communication visuelle à partir d'une commande. Il/elle peut, par exemple, traduire en esquisses l'idée émise par le/la directeur(trice) artistique pour réaliser une affiche publicitaire, analyser la vocation d'une entreprise ou d'un événement pour créer son identité visuelle (logo et charte graphique), dessiner le nouveau conditionnement d'une gamme de produits alimentaires (packaging) ou concevoir la forme visuelle de sites Internet.

La formation a pour objet de développer la créativité, l'esprit d'analyse, la capacité de communication. Elle permet d'acquérir la maîtrise du dessin rapide (rough) et des outils graphiques (logiciels en 2D et 3D, synthèse d'image, retouche). Elle porte plus spécialement sur les technologies de la communication, l'expression plastique, les arts appliqués, les nouvelles technologies, le studio de création.

L'option médias numériques prépare plus particulièrement à la conception et à la mise en forme visuelle de supports multimédias (sites Internet, intranets, CD-Rom, DVD) et à la création d'images fixes ou animées (dessin animé, synthèse 3D…). Pour cette option, les projets développés en studio de création portent essentiellement sur les technologies liées au multimédia.

 

  • DNA Diplôme national d’art option art et option design (Campus Caraïbéen des arts à Fort-de-France)

Le DNA (Diplôme National d’Art) est le fruit de l’union en 2014 de deux diplômes d’art : le DNAP (Diplôme National d’Arts Plastiques) et le DNAT (Diplôme National d’Arts et Techniques). Il possède trois options : art, design et communication qui peuvent être complétées par des mentions. Il se prépare en 3 ans et forme dans de nombreux secteurs de l’art. Le DNA s’adresse aux bacheliers qui souhaitent se diriger vers une formation artistique d’aspect global dans une école supérieure d’art.

 

  • DNSEP Diplôme national supérieur d’expression plastique option art et option design (Campus Caraïbéen des arts à Fort-de-France)

La pédagogie repose sur la transmission d'expérience et l'expérimentation. Elle vise à développer la singularité artistique du projet des étudiants. Les disciplines théoriques et pratiques qui concourent à sa réalisation sont enseignées dans une logique de complémentarité et de transversalité. Les artistes, plasticiens ou designers tiennent une place majeure dans les enseignements.

Les publications de l’Onisep

 

8

Les métiers de la culture et du patrimoine

Collection : Parcours

Octobre 2012

 

9

Les métiers du graphisme et du design

Collection : Parcours

Avril 2013
192 pages

10

Les métiers de la mode et du luxe

Collection : Parcours

Mai 2014
164 pages

 

11

Artisanat : des métiers pour demain

Collection : Dossiers

Juillet 2014
96 pages

 

 

Séquences pédagogiques

Les métiers au cœur de la classe : Styliste

Publication : octobre 2015

Lors d’une manifestation autour du développement durable, vous êtes chargé/e de concevoir la robe de mariée qui clôturera le défilé de mode.

Disciplines : français, mathématiques.

Niveaux : 4e, 3e, 2de.

Durée : 5 séances.

http://www.onisep.fr/Espace-pedagogique/Parcours-Avenir/Les-metiers-au-coeur-de-la-classe/Styliste

 

Les métiers au cœur de la classe : Architecte d’intérieur

Publication : octobre 2015

Vous êtes architecte d'intérieur et on vous a confié un projet, à vous de jouer !

Disciplines : mathématiques, technologie, arts plastiques.

Niveau : 5e.

Durée : 5 séances.

http://www.onisep.fr/Espace-pedagogique/Parcours-Avenir/Les-metiers-au-coeur-de-la-classe/Architecte-d-interieur

 

L’Onisep a réalisé un kit pédagogique pour sensibiliser les élèves aux métiers de la mode et du luxe : "Découvrir les métiers de la mode et du luxe".

12

http://www.onisep.fr/Espace-pedagogique/Parcours-Avenir/Ressources-pedagogiques-pour-le-parcours-Avenir/Arts-plastiques/College/3e/Decouvrir-les-metiers-de-la-mode-et-du-luxe

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels