Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Financer ses études

L'aide au mérite

Martinique - Fort de France / publication : 17 avril 2012

Tirelire

L'aide au mérite est un complément de bourse pour les étudiants, futurs boursiers ou boursiers bénéficiaires d'une bourse sur critères sociaux. Elle récompense l'excellence tout au long des études, quel que soit le domaine dans lequel elle s’exerce.

 

Etudiants concernés

L'aide au mérite est accordée :

  • Aux élèves de terminale futurs boursiers sur critères sociaux ayant obtenu le baccalauréat avec mention "Très bien", quelle que soit la formation supérieure envisagée.
  • aux étudiants boursiers, inscrits en master, figurant sur la liste des meilleurs diplômés de licence de l'année précédente.

 

Démarches

Pour bénéficier de l'aide au mérite, l'élève ou l'étudiant doit avoir déposé une dossier social étudiant (DSE) sur le site Internet du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) de son académie. Par la suite, il n'a aucune démarche supplémentaire à accomplir.

Ce sont les rectorats pour les bacheliers et les établissements d'enseignement supérieur pour les licenciés (sauf exception) qui transmettent directement aux Crous les listes des bénéficiaires.

La décision définitive d'attribution ou de rejet d'une aide au mérite est prise par le recteur d'académie d'accueil et notifiée au bachelier ou à l'étudiant.

 

Montant et versement de l'aide

Le montant annuel s'élève à 1 800 euros.

 

 Durée d'attribution de l'aide

L'aide au mérite est attribuée au futur étudiant bachelier pour 3 ans maximum, au titre du cursus licence ou de tout autre cursus de plus courte ou de même durée. Elle est accordée pour 2 ans maximum à l'étudiant licencié, au titre du cursus master. Toutefois, l'aide au mérite est attribuée pour la totalité de la durée de leur formation aux étudiants inscrits :

  •  en médecine, en odontologie et en pharmacie,
  •  ou dans une formation habilitée à recevoir des boursiers après un concours d'entrée, une sélection sur dossier ou une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE).

 

Le maintien de l'aide au mérite est soumis aux conditions d'assiduité aux cours et de présence aux examens prévues pour les bourses sur critères sociaux.

En cas de redoublement, l'aide au mérite est supprimée, sauf si le redoublement est du à des raisons médicales graves (et sauf exception pour certaines spécialités : études de santé et classes préparatoires aux grandes écoles).

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels