Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil La Martinique Fort de France

Focus sur l'Ecole Nationale des Professions de l'Automobile, le GARAC

Martinique - Fort de France / publication : 16 octobre 2017
Découvrez l'Ecole Nationale des Professions de l'Automobiles : le GARAC , à travers cet entretien réalisé auprès de Mme Ludivine ZHANG-PONCET, responsable des relations partenariales de l'école du GARAC

Logo GARAC

Bonjour Mme ZHANG-PONCET, dites nous ce qu'est le GARAC ?

Le GARAC est l’Ecole Nationale de la Profession pour les filières Auto, Moto et Poids lourd, créée en 1948. Nous formons, sur un même site, à tous les métiers techniques et tertiaires de la distribution Auto, Moto et Poids lourd selon tous les modes de formations : scolaire, apprentissage et contrat de professionnalisation.

Nous permettons ainsi de construire un projet personnel de formation, adapté aux ambitions, aux objectifs et aux rythmes personnels de chaque jeune en répondant aux besoins de la profession.

Le GARAC regroupe  un lycée  polyvalent sous contrat d’association  avec l’Etat et un CFA de l’Automobile sous convention avec la Région Île de France. En tout nous avons à peu près 930 élèves répartis sur les deux structures.

Qu’elles sont les rapports de l’école GARAC avec la Martinique ?

GARAC a toujours eu des élèves venant de la Martinique et plus généralement des collectivités d’Outre-Mer. Certains sont d’ailleurs en poste en Martinique aujourd’hui ! Nous tenons particulièrement à ouvrir nos formations aux jeunes martiniquais puisque les besoins locaux sont clairement identifiés par les professionnels et que nous y répondons efficacement.

Nous participons ainsi chaque année aux cordées de la réussite sur invitation de l’Académie de Martinique, dispositif qui nous permet de rencontrer les jeunes martiniquais et leur présenter notre école dont les formations vont du CAP au diplôme d’ingénieur et les inciter à s’y inscrire via le portail Admission Post Bac.

LZP GARAC

Que diriez-vous à un jeune martiniquais qui souhaite s’inscrire au GARAC ?

Le GARAC c’est  20 diplômes du CAP, BAC PRO, CQP, BTS à INGENIEUR, un taux de réussite aux examens de 80 à 100 % selon les diplômes, nous disposons d’infrastructures et d’outils pédagogiques à la pointe de la technologie. Et enfin c’est un campus entièrement dédié aux métiers de l'Automobile situé près de Paris où la sécurité et le bien-être des jeunes sont prioritaires.

GARAC dispose également d’un réseau professionnel étendu autant pour les contrats d’apprentissage, les contrats d’alternance que pour les post-diplômés. Etudier à GARAC, c’est être mis dans les meilleures dispositions pour trouver un emploi après ses études grâce à notre réseau d’entreprises partenaires et d’anciens élèves.

Le GARAC a formé près de 20 000 jeunes diplômés à tous les niveaux de responsabilité.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune martiniquais qui décide de venir faire ses études au GARAC ?

Le GARAC propose des prestations d’accueil et un cadre de vie de qualité qui rassure les parents et permettent aux jeunes de se focaliser sur la formation.

Nos étudiants venant de Martinique sont d’un très bon niveau. Ils doivent cependant plus que les autres être préparés à l’éloignement, d’abord sur le plan psychologique. Nous constatons par exemple que les élèves qui peuvent bénéficier d’un encadrement familial sur la métropole s’acclimatent mieux à l’expatriation, mais il n’y a pas de modèle strict ! Il faut avant tout vouloir réussir.

Il faut aussi être prêt à l’enseignement technique mais aussi et surtout à l’enseignement général, et notamment à l’anglais qui est un gros point faible de cette génération et pas seulement des martiniquais !

L’anglais est indispensable dans nos formations tant au niveau technique que personnel, un ingénieur dans le secteur de l’automobile doit être bilingue pour travailler en France et aussi à l’étranger.

Enfin, financièrement il faut mettre tous les atouts de son coté en sollicitant toutes les aides régionales et nationales disponibles, pour rester concentrer au maximum sur la formation.

Mais je lui dirai surtout : BIENVENUE AU GARAC !

LZP2 GARAC

(Entretien réalisé par Victor NIENAT  et Cyril ELISABETH pour l’ONISEP Martinique à l’Hôtel Bâtelière de Schœlcher, Martinique)

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels