Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Normandie Rouen En partenariat Productions en partenariats

Sommaire du dossier

Productions en partenariats

Egalité professionnelle - Bâtiment et Travaux publics

Des formations et des métiers au féminin en Haute-Normandie

Haute Normandie - Rouen / Publication : 20 décembre 2011
Le 24 novembre 2011 à l’Insa a eu lieu le lancement d’une campagne de sensibilisation visant à promouvoir l’accès des femmes dans le bâtiment et les travaux publics (BTP).
Son objectif : obtenir une mixité dans des formations et des métiers davantage sollicités, à tort, par les hommes.

btp1

En partenariat

Cette campagne a été mise en œuvre à la suite de la signature d’un accord régional entre la CAPEB (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) Haute-Normandie, la FFB (Fédération française du Bâtiment) Haute-Normandie, la FRTP (Fédération Régionale des Travaux Publics) Normandie, le Conseil régional, la Préfecture, le Rectorat de Rouen et Pôle emploi.
A cette occasion, la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’Egalité et les partenaires de l’accord ont décidé de mettre en place un plan d’actions en 3 axes :

  • la promotion des métiers du BTP auprès du public féminin
  • la valorisation de la mixité et de l’égalité professionnelle auprès des professionnels du BTP
  • l’insertion professionnelle des femmes dans les métiers du BTP.

Sensible à cette thématique, l’Onisep Haute-Normandie s’est engagé, au niveau du premier axe, à réaliser des outils pédagogiques.

Lever les préjugés

Présentés le 24 novembre dernier à l’ INSA par le Préfet de la région Haute-Normandie, Rémi Caron, le Recteur de l’académie de Rouen, Marie-Danièle Campion, la Vice-présidente du Conseil Régional, Hélène Segura, ainsi que Gabriel Desgrouas, François Masnière et Marc-Antoine Troletti, Présidents des 3 fédérations, les outils réalisés ont pour but de lutter contre les préjugés.

Lancement de la campagne BTP et Mixité professionnelle

"Nous devons changer les représentations, faire changer les mentalités", déclare H. Segura. Car "les stéréotypes sont encore vivants", déplore le Préfet, alors que "tous les métiers du BTP sont accessibles" désormais. En outre, "l’arrivée des femmes sur nos chantiers et dans nos ateliers apporte une finition et une qualité de vie supplémentaires. Les chantiers sont plus courtois, ont de plus en plus d’allure", ajoute François Masnière, président de la FFB.

Le plus tôt possible

Les femmes ont donc leur place dans le BTP. Pourtant la plupart ne le savent pas encore.
Alors comment les en informer ?
"L’une des manières d’attirer les femmes dans nos métiers est tout d’abord la connaissance de ces métiers, notamment grâce à la DP3 (découverte professionnelle) dans les collèges", soutient Marc-Antoine Troletti, président de la FRTP. Cette sensibilisation doit en effet commencer très tôt, comme l’explique madame le recteur : "l’investissement des branches dans ce dossier est le reflet que nous devons porter au sein de l’éducation nationale. […] Les représentations doivent changer dès l’école primaire."

Un panel d’outils

C’est pourquoi les outils réalisés par l’Onisep Haute-Normandie s’inscrivent dans le cade du PDMF (parcours de découverte des métiers et des formations) et dans les options DP3 en collège et DP6 en lycée professionnel.
Ils se présentent dans une pochette accompagnée d’un . Ils comprennent 3 vidéos et 5 entretiens écrits de professionnelles exerçant dans des entreprises de BTP de la région, 3 vidéos et 5 entretiens écrits également de jeunes filles en formation dans des établissements ou CFA de la région, 1 fiche sur les références documentaires, une fiche d’animation pédagogique et une exposition photographique de professionnelles en situation.
Ces outils seront diffusés fin janvier aux établissements scolaires : "ils servent à la fois aux élèves et aux professeurs", explique Vincent Auber, Délégué régional de l’Onisep. Ils seront également destinés à l’ensemble des acteurs de l’information et de l’orientation. Leur ambition ? "Susciter des vocations".

Un travail de longue haleine

Plus largement, cette campagne s’inscrit dans une problématique essentielle : celle de la mixité professionnelle et de la diversité. "C’est un gros chantier", nous dit Gabriel Desgrouas, président de la CAPEB. "Nous sommes encore, malgré le chemin parcouru, aux balbutiements de nos envies. Il nous faut aller jusqu’au bout du bout, c’est-à-dire la mixité totale !" Ce que confirme M-A. Troletti : "nous avons encore beaucoup de travail à faire. Parce que le meilleur moyen d’attirer les femmes dans nos entreprises, c’est de ne pas les regarder en tant que femme, mais tout simplement en tant que collaborateur à part entière". Et H. Segura de reprendre Aragon : "la femme est l’avenir de l’homme, alors allons tous ensemble vers l’avenir !"

Outils BTP et Mixité professionnelle

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels