Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Etudes supérieures et handicap

L’accueil des étudiants en situation de Handicap à l’Université de Rouen Normandie

Haute Normandie - Rouen / Publication : 8 juillet 2019
L’Université de Rouen Normandie accueille chaque année plus de 700 étudiantes et étudiants en situation de handicap. Daniel Mellier, Chargé de mission Handicap de l’Université de Rouen Normandie et Céline Martin, Responsable de l’Espace Handicap de l’Université de Rouen Normandie présentent les dispositifs mis en place pour assurer leur accueil et leur accompagnement.

Maison de l'Université de Rouen

A quels aménagements et aides les ESH ont-ils droit ?

Les aménagements et aides proposés par l’Université de Rouen-Normandie sont nombreux. Ils varient en fonction des types de situations, que le handicap soit reconnu ou non par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Pour les cours, des dispositifs techniques tels que les transcriptions en braille, l’usage de matériel spécialisé, des enregistrements, des notes de cours sont proposés. Pour les examens, les étudiantes peuvent bénéficier, entre autres, d’une dispense d’assiduité, d’un temps majoré jusqu’au tiers de la durée de l’épreuve d’examen, ou compensé pour rattraper un temps de soin par exemple. Depuis la rentrée 2018, 75% des étudiants dyslexiques bénéficient de la tolérance orthographique. Un arrêté d’examen les autorise à coller une vignette sur leurs copies pour signaler au correcteur l’application du principe de tolérance. Des aides humaines sont également envisageables (tuteurs pédagogiques, preneurs de notes, tuteurs d’accompagnement, lecteurs...). Par exemple, des secrétaires d’examens rédigent la copie sous la dictée de l’étudiant.

À quel moment faut-il demander des aménagements et des aides ?

Il faut le faire le plus tôt possible. À partir du mois de février, l’Espace Handicap accueille les élèves de terminale pour préparer au mieux leur future année universitaire. Ils reçoivent des informations, sur  les  dispositifs existants, en attendant les résultats du bac et des admissions. Un accompagnement pour la procédure de demande d’un logement prioritaire auprès du CROUS leur est également proposé si la situation de handicap nécessite un logement au plus près du lieu d’étude.  A la rentrée, tous les étudiants, qu’ils soient nouveaux ou déjà inscrits l’année précédente, doivent prendre contact avec l’Espace handicap pour obtenir des aides et aménagements d’études. Cet accompagnement se poursuit pendant toute l’année universitaire et concerne tous les aspects de la vie étudiante.

Quelle est la procédure pour bénéficier d’un aménagement des examens ?

L’ESH prend rendez-vous avec le médecin du Service de Médecine Préventive Universitaire. Après évaluation de la situation médicale, celui –ci émet un avis comportant des recommandations d’aménagement. Cet avis est validé par le Président de l’Université. Il donne lieu à un arrêté d’examen transmis aux scolarités des UFR pour la mise en application des aménagements d’examens prévus. Dans chaque UFR, deux référents handicap assurent un suivi administratif et pédagogique des ESH. 

L’université de Rouen Normandie  dispose  également d’un système de tutorat pour accompagner les ESH. Pouvez-vous nous en dire plus ?

L’Université propose 3 types de tutorats :

un tutorat pédagogique et méthodologique. Une étudiante ou  un étudiant  d’un niveau supérieur d’études apporte un soutien et un appui dans la compréhension de ses cours, oriente l’ESH vers des sources documentaires et l’aide à planifier son travail universitaire.

- un tutorat d’accompagnement.  Dans ce cas, une étudiante ou  un étudiant  du même parcours apporte des informations pratiques à l’ESH : changements d’horaires et de salles, dates d’examens, lectures d’affichages pour les étudiants non-voyants.

- un tutorat d’inclusion sociale. Il a été mis en place cette année  à destination des étudiants autistes. Il s’inscrit dans le cadre du projet Aspie Friendly pour construire une université inclusive. Dans ce tutorat, des étudiants de niveau master partagent des loisirs (jeux de société, jeux vidéo, ballades, sorties culturelles…) avec des étudiants autistes en binôme. Les étudiants tuteurs sont recrutés sur la base du volontariat.

- un tutorat d’accueil : dès cette rentrée, il sera mis en place pour faciliter l’intégration des étudiants autistes à l’université de septembre à fin octobre.

Vient de paraître