Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Mon métier au quotidien

Enseignante d’art : une artiste pédagogue

Les métiers du dessin, du graphisme et de la communication

Haute Normandie - Rouen / Publication : 10 septembre 2012
Des arts plastiques aux arts appliqués, l’enseignant d’art forme des collégiens, lycéens ou étudiants. Il leur enseigne différentes techniques artistiques, ouvre leur esprit à l’histoire de l’art et développe leur créativité.
Professeure d’arts appliqués dans le BTS Design graphique proposé au lycée Jeanne d’Arc de Rouen, Peggy Roques nous fait découvrir ce métier. Rencontre.

Peggy Roques, professeure d’arts appliqués

Former les élèves à la création

Les arts appliqués sont "de l’art appliqué à l’industrie", explique Peggy. La dimension professionnelle est donc fondamentale. "Le but est d’emmener les élèves dans un processus méthodologique de création, mais aussi vers des diplômes supérieurs". Le BTS est en effet un premier palier vers une licence professionnelle ou encore une école d’art. Il leur permet de réaliser un book et de mener un projet professionnel de A à Z : "par exemple, un projet sur la communication d’un festival de musique, sur la communication éditoriale d’une nouvelle collection de livres, sur une gamme de packaging…" Peggy ajoute : "il faut que les étudiants s’intègrent dans la vie professionnelle et aient des enjeux liés au marché, à un client et ses desiderata, à des contraintes techniques réelles…" Peggy enseigne donc différentes techniques artistiques, car "il faut bien passer par le crayon pour mettre en images ses idées". Mais elle travaille également sur la méthodologie de projet, l’histoire de l’art ou les logiciels d’infographie qui "vont donner toute son ampleur au projet" (Illustrator, Photoshop, InDesign, After Effects, Dreamweaver…). D’après elle, l’enseignant d’art est un peu "multicartes, comme le sont les arts appliqués". Mais son objectif premier reste néanmoins de "former ses élèves à la création".

Une pratique indispensable

"On ne peut enseigner sans pratiquer soi-même", avance Peggy.
"Croire qu’un professeur d’arts appliqués ne pourrait enseigner que par la connaissance livresque est illusoire. Parce qu’il y a cette dimension technique qui fait que si l’on n’est pas confronté à des problèmes techniques et réflexifs, on ne peut improviser de solution". Par ailleurs, "un enseignant d’arts appliqués est par essence dans la matière". Peggy réalise ainsi la communication d’une mairie. Elle a également fait partie d’une association de créateurs et a donc expérimenté le design textile et la communication visuelle entre autres. "Le métier d’un enseignant d’art est inhérent à sa vie". Peggy ne fait pas la part entre son enseignement et sa vie privée : les 2 sont liés. Il faut "aimer produire, aimer la matière, aimer se cultiver également, aller dans des expos et aimer le travail des autres : s’intéresser aux pratiques des designers, des couturiers, comprendre ce qui anime leur créativité." En un mot être créatif soi-même pour pouvoir enseigner la création.

Une pédagogie adaptée

Autre compétence indispensable à l’enseignant d’art : la pédagogie ! Mais cette compétence s’acquiert surtout sur le terrain : "c’est avec l’expérience que l’on se forge une pédagogie adaptée". Et cette pédagogie diffère selon le type d’établissement, "parce qu’on n’a pas le même public devant soi", explique Peggy. "Il y a autant d’enseignements que de situations". Dans les filières arts appliqués, "les élèves sont passionnés donc on n’a pas de difficulté à capter leur attention, ce sont des élèves très demandeurs. Par contre enseigner les arts plastiques au collège peut être plus compliqué". Faire un cours suppose donc des ajustements : "il n’y a pas de formule magique. On peut avoir mis en place des dispositifs et s’apercevoir que l’élève ou la classe n’atteint pas l’objectif attendu. Il faut donc se remettre en question et revoir son plan d’actions", nous raconte Peggy.

Une vocation profonde

Pas facile de s’adapter à ces différents publics. Cela demande une disponibilité et une générosité de tous les instants, comme l’explique Peggy. "C’est un don de soi. L’enseignant d’art est au service de l’élève" et en cela ce métier doit être "une vraie vocation". Pour Peggy c’était une évidence : "je crois que j’ai toujours voulu être enseignant. Dans mon parcours, j’ai eu 2 professeurs fondamentaux : ma prof d’arts plastiques au collège et un autre professeur d’arts plastiques au lycée. Ils ont conforté mon idée de devenir professeur dans le domaine des arts". Selon Peggy, "l’enseignant fait forcément partie de la vie de quelqu’un. Il est un petit maillon de la chaîne d’un devenir de quelqu’un" et en cela son rôle est essentiel. Elle passe donc un bac A3 (littéraire et arts plastiques) et intègre une mise à niveau en arts appliqués pour pouvoir intégrer le BTS communication visuelle (aujourd’hui design graphique). Elle prépare ensuite un DSAA (diplôme supérieur d’arts appliqués) à l’école Estienne à Paris puis entre à l’IUFM pour préparer le CAPET arts appliqués. Aujourd’hui elle enseigne au lycée où elle a fait ses propres études. Un retour aux sources naturel pour cette passionnée qui "a toujours aimé l’école" !

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Mon orientation en ligne