Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Des métiers et des formations de l'éolien

Dans l’Éolien, je m'intéresse... au travail des Métaux

Centres d'intérêt

Haute Normandie - Rouen / Publication : 6 novembre 2018
Le Métal mis en forme permet de composer tous les objets destinés aux secteurs des industries, du plus petit au plus grand, en série ou à l’unité. Le travail du métal demande à la fois la maîtrise des techniques traditionnelles et celle des nouvelles technologies.

© Areva

Nature du travail

  • Les métaux
    Acier, aluminium, inox, titane, laiton, étain, cuivre... autant de métaux pour fabriquer une grande variété d’objets : gaine de ventilation, plan de travail de cuisine, amortisseur pour guidon de VTT, grue de chantier, gouttière, cuve...
  • Donner une forme au métal 
    Pour fabriquer un objet, une feuille de métal souple ou dure va recevoir un certain nombre d’opérations : traçage, découpage, pliage (martelage ou emboutissage), assemblage, soudage.
  • Des machines sophistiquées
    Moins de pénibilité au travail mais des salariés de plus en plus qualifiés qui doivent savoir : utiliser des logiciels de dessin, conception ou fabrication en 3 dimensions ; rédiger ou lire des documents techniques (plans, dessins, cotations) ; programmer des machines à commande numérique ou manuelle. Des compétences en géométrie, mathématiques et anglais sont nécessaires.
  • Contrôler la qualité et respecter les consignes de sécurité
    Les produits fabriqués doivent être parfaitement conformes à ce qui est attendu et consigné dans le cahier des charges.
  • Évolutions
    Les salariés occupent des postes en production, mais aussi en conception, pilotage ou surveillance de la fabrication. Les salariés de la production peuvent évoluer vers des postes d’encadrement.

Compétences requises

  • Habileté, rapidité et précision
  • Vision en 3 dimensions
  • Responsabilité et autonomie

Centres d’intérêt

  • Travail manuel
  • Travail sur machines
  • Travail en équipe
  • Aimer bouger

Découvrir l'univers de l'éolien

Fabrication des composants métalliques d’une éolienne..

Nacelle
Seule la structure de la nacelle est métallique ; son enveloppe est en matériau. Cette structure métallique permet la fixation de l’ensemble des éléments nécessaires à la production de l’énergie électrique.

Moyeu
Le moyeu, encore appelé "nez" ou "hub"en anglais, est une pièce d’acier moulée. Il reçoit les pales et se monte sur l’arbre d’entrée de l’éolienne. Il est pourvu d’un système de régulation d’orientation des pales.

Mât
En forme de tube et conique, le mât est auto-porteur. C’est-à-dire qu’il tient sans haubans (câbles qui rattachent l’éolienne au sol), il est fixé grâce à la bride d’ancrage ou pièce de transition qui elle-même est solidaire des fondations. Les mâts peuvent être en béton (sur terre) ou en acier (sur terre ou sur mer).

Bride d‘ancrage ou pièce de transition
Cette pièce permet de fixer le mât aux fondations. Elle est solidaire des fondations pour assurer une parfaite stabilité de l’ensemble. Elle comporte de nombreux alésages dans lesquels on vient disposer des boulons pour ancrer le mât aux fondations.

Arbre de transmission
Élément mécanique, c’est un cylindre en rotation qui reçoit le mouvement du moyeu et le transmet à la génératrice. La plupart des éoliennes en possèdent 2 : un lent côté moyeu et un rapide côté génératrice électrique.

Mais aussi...

Fondation monopieu
Un monopieu est un tube d’acier enfoncé dans le sol par battage, sur une profondeur qui dépend de la nature du sol et qui peut atteindre 30 m. Ce type de fondation serait pressenti pour le parc de Courseulles-sur-Mer (Basse-Normandie).

Fondation jacket
Appelée aussi fondation en treillis métallique, la fondation de type jacket est une structure métallique formée de tubes soudés entre eux. Cette fondation est fixée au fond marin par des tirants. Elle peut mesurer jusqu’à 45 m de haut pour une masse de 500 tonnes.
Cette solution technique parait la plus adaptée pour le parc de Saint-Brieuc (Bretagne).

 

Découvrir des métiers et des formations de l'éolien

J’exerce le MÉTIER de...

chaudronnier / chaudronnière

A partir d’un plan, le chaudronnier trace sur une feuille de métal le développé de la pièce à former. Il utilise l’outil informatique. Il découpe la pièce. Il programme les plieuses numériques et conduit la machine pour que le métal plat prenne sa forme.Puis il assemble par soudage les pièces métalliques fabriquées, pour réaliser des tubes ou des caissons. Il travaille en atelier ou sur un chantier. Des aptitudes au dessin et à la projection dans l’espace sont indispensables pour la conception et le tracé.

Métier proche : plieur / plieuse

Éolien © Onisep Normandie Rouen

Dans l’Éolien, spécificités du métier..
Pour constituer les mâts des éoliennes, le chaudronnier met en forme les tôles. Il utilise des rouleuses gigantesques pour rouler des tôles de 100 mm d’épaisseur pour former des cylindres de 8 m de diamètre destinés aux pales ou aux mâts.

métallier / métallière

Le métallier réalise les ouvrages métalliques du bâtiment à l’aide de différents matériaux : acier et aluminium. Il travaille les métaux à l’aide de machines numériques, pour les transformer en éléments de produits tels que : portes, passerelles ou pylônes.Souvent il installe lui-même sur les chantiers les ouvrages qu’il a fabriqués.Des aptitudes au dessin et à la projection dans l’espace sont indispensables pour la conception et le tracé.

Métier prochecharpentier / charpentière métallique (fiche métier)

soudeur / soudeuse

Le soudeur intervient en usine ou sur un chantier auprès des équipes qui réalisent et assemblent les ouvrages qu’il devra souder. Il prend connaissance des plans, opte pour un procédé de soudage, prépare les pièces, réalise la soudure et termine par le contrôle de la qualité de son travail.

Éolien © Onisep Normandie Rouen

Dans l’Éolien, spécificités du métier...
Le travail du soudeur dans l’éolien n’est pas très différent du travail de soudeur dans d’autres domaines. La différence réside dans la taille des pièces à souder : tubes de 6m de diamètre.

usineur / usineuse

L’usineur produit une pièce par enlévement de matière jusqu’à l’obtention d’une forme précise. Il usine au moyen de machines conventionnelles ou à commandes numériques. La précision est au coeur de son activité. Étant le garant de la pièce finie, il se doit de vérifier constamment le bon respect des tolérances. Il doit avoir des compétences en lecture de plan.

Éolien © Onisep Normandie Rouen

Dans l’Éolien, spécificités du métier...
Là encore, dans l’éolien, l’usineur va devoir usiner des pièces gigantesques. Que ce soit au niveau du moyeu, des arbres ou des engrenages des multiplicateurs, il travaillera sur des machines d’usinage de grande dimension où la précision reste reine.

 

Et pour l’éolien en mer...

Éolien en mer - © Onisep Normandie Rouen

Concevoir et fabriquer des pièces en métal encore plus grandes, encore plus lourdes et encore plus résistantes !

Exemples de FORMATIONS

CAP Serrurier-métallier

MC Technicien(ne) en soudage (hors académie)

Bac pro Ouvrages du bâtiment : métallerie

Bac pro Technicien d’usinage

Bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle

Bac pro Technicien outilleur

BP Métallier

BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

DUT Génie mécanique et productique

Télécharger / Feuilleter / Imprimer la fiche centre d'intérêt

 

Vient de paraître