Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Parcours de formation

CAP Peintre-applicateur de revêtements

Bâtiment - Travaux publics

Haute Normandie - Rouen / Publication : 15 février 2012
"J’ai toujours voulu travailler avec les enfants, et puis j’ai découvert la peinture en 3e. Ce qui m’a plu, c’est rendre une maison ou un centre de loisirs plus propre par l’application d’une peinture, d’un papier peint ou d’une moquette."

Marine, lycéenne en 2ème année CAP Peintre-applicateur de revêtements

"En 3e DP6 (découverte professionnelle module 6 heures) au lycée, j’ai découvert la peinture, la maçonnerie, le bois, la plomberie et l’architecture. Ce qui m’a plu, c’est travailler la peinture. J’ai demandé à intégrer le CAP et j’ai été admise.

En atelier, on apprend à appliquer de l’enduit, à peindre, à poser du papier peint.

La difficulté pour moi, c’est le papier peint. Pour m’améliorer, je fais tous les exercices et je pose des questions au professeur pour mieux apprendre.

En technologie, j’ai appris à poser des dalles de plastique et des revêtements de sols.

Pendant les 2 ans de CAP, j’aurai effectué 5 stages en entreprise : au service technique d’une mairie, sur un chantier pendant un mois pour rénover un centre de loisirs.

Après le CAP, je ne sais pas encore ce que je voudrais faire. Commencer à travailler en tant que peintre et apprendre à peindre aux enfants. Ou alors, continuer mes études en bac pro pour améliorer mon niveau.

En peinture, il faut être très patient. J’apprends à être minutieuse et calme pour travailler correctement.
Ce qui me plaît dans la peinture, c’est d’avoir un beau mur entièrement refait en 1h30.

Au début, mes copines étaient contentes pour moi mais elles étaient vraiment étonnées de mon choix d’orientation. D’abord, elles croyaient que je voulais aller travailler avec les enfants. J’ai dit qu’entre temps, on pouvait changer d’avis. Et puis, elles ont dit : « Une fille en peinture ? D’habitude ce sont les garçons qui vont dans le bâtiment ». J’ai répondu qu’aujourd’hui ce n’était pas obligé. Maintenant, il y a de plus en plus de filles."

Marine, lycéenne en 2ème année CAP au  Lycée des Métiers Augustin Hébert - Evreux(27)

 

Diaporama Marine

Télécharger le témoignage

Marine, lycéenne en 2ème année CAP Peintre-applicateur de revêtements

À lire aussi

Sur le même sujet

Haut de page

Vient de paraître