Sommaire du dossier

Parcours

BTP : Marine, lycéenne en 2ème année de CAP

Je vis la voie pro dans ma région au Lycée professionnel du bâtiment Augustin Hébert - Evreux (27)

Haute Normandie - Rouen / Publication : 28 avril 2020
"J’ai toujours voulu travailler avec les enfants, et puis j’ai découvert la peinture en 3e. Ce qui m’a plu, c’est rendre une maison ou un centre de loisirs plus propre par l’application d’une peinture, d’un papier peint ou d’une moquette."
Marine, lycéenne en 2ème année CAP Peintre-applicateur de revêtements

A l’origine d’un parcours : un goût affirmé pour le dessin !

"Depuis toute petite je voulais travailler avec les enfants, et puis j’ai découvert la peinture en 3e . On a refait la salle avec ma maman quand j’étais en 4e et j’ai beaucoup aimé, le résultat était super beau. J’ai toujours bien aimé dessiner."

Après la 3e : du temps pour explorer un domaine d’activités professionnelles !

"Au collège, j’aimais bien l’art plastique, le français, l’histoire-géographie, la physique-chimie et le sport. Mais, j’avais des difficultés à suivre les cours. Alors, j’ai décidé de faire une 3e DP6 (découverte professionnelle module 6 heures) au lycée professionnel. En discutant avec mes parents, ils ont pensé que c’était un bon choix pour moi. Dans cette 3e , on découvre des métiers et on fait des stages. Ça m’allait mieux car je pouvais voir dans quel domaine je voulais apprendre un métier et choisir. J’ai découvert la peinture, la maçonnerie, le bois, la plomberie et l’architecture. Deux heures par semaine, on regardait ce que les élèves en formation faisaient en atelier. L’architecture, ça ne m’a pas trop plu car il fallait travailler sur des plans sur ordinateur. Pour ça, il faut faire des calculs et je ne suis pas très bonne en maths. Ce qui m’a plu, c’est le travail du bois et la peinture. Pour le bois, j’ai vu la construction d’une petite armoire et d’une petite maison en contreplaqué, et j’ai poncé une porte. En peinture, j’ai dessiné au crayon un paysage à partir d’un modèle, et je l’ai peint. Je suis aussi allée sur un chantier près du lycée. Il fallait rénover des petits appartements, des élèves de terminale y travaillaient. Avec eux, j’ai décollé du papier peint, j’ai poncé une porte en bois. Pour mon orientation après la 3e , j’ai fait 3 vœux : le premier vœu en CAP (certificat d’aptitude professionnelle) peinture et le deuxième en bois. Finalement, j’ai été admise en CAP peinture et j’étais bien contente. J’ai également obtenu mon brevet des collèges."

Après le CAP : un choix à effectuer !

"Pour moi, le CAP n’est pas une formation difficile. Après mon CAP, je ne sais pas encore ce que je voudrais faire. Commencer à travailler en tant que peintre et apprendre à peindre aux enfants. Ou alors continuer mes études et préparer un bac pro pour améliorer mon niveau."

Marine, lycéenne en 2ème année CAP Peintre-applicateur de revêtements

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels