Limousin / Publication : 4 juin 2019
Une note de la Depp présente le devenir des bacheliers et bachelières professionnels diplômés de 2014 à 2016 qui ont choisi de poursuivre des études. A la rentrée suivant l’obtention de leur bac, 63 % poursuivent des études, 50 % dans l’enseignement supérieur.

Poursuite d’études après un bac pro

La Depp a observé la trajectoire de formation initiale d’un échantillon d’élèves entrés en classe de 6e en 2007.  Un élève sur cinq de ce panel 2007 a été diplômé d’un bac professionnel, de 2014 à 2016, deux fois plus que parmi les élèves du panel 1995.

La majorité de ces bacheliers et bachelières professionnels a opté pour une spécialité du tertiaire (60 %) ; notamment en « échanges et gestion » et « services aux personnes ». Dans les spécialités de la production, c’est le domaine « mécanique, électricité, électronique » qui est le plus représenté.

Les spécialités du secteur tertiaire ont compté une majorité de filles parmi les diplômés, alors que dans le secteur de la production plus de 9 diplômés sur 10 sont des garçons.

Poursuites d’études privilégiés

Dans le panel 2007, 63 % des bacheliers et bachelières professionnels ont poursuivi des études. La moitié s’est dirigée vers l’enseignement supérieur, 13 % vers des formations non supérieures.

L’orientation vers une formation non supérieure se fait à 70 % vers une filière professionnelle de niveau 3 (CAP, mention complémentaire ou diplôme d’Etat) et à 20 % vers une formation de niveau 4 équivalent au bac (autre série de bac professionnel ou brevet professionnel).

Dans le supérieur, l’orientation vers les sections de technicien supérieur est privilégiée avec 34 % de l’ensemble des poursuites d’études, suivie de la licence (7 %) et de la filière paramédical (3 %).

Parcours en section de technicien supérieur

Près d’un bachelier professionnel sur deux obtient son BTS en 2 ans, taux relativement identique sous statut scolaire ou en apprentissage. La réussite en BTS semble principalement influencée par la mention obtenue au bac et le passé scolaire de l’élève.

 

Haut de page

Vient de paraître