Limousin / Publication : 18 décembre 2017
Le ministère de l’enseignement supérieur publie les résultats de l’enquête d’insertion des titulaires de master, DUT et licence professionnelle. Six indicateurs permettent de mesurer leur situation professionnelle à 18 et 30 mois après l’obtention du diplôme.

Insertion professionnelle étudiants

Des taux d’insertion élevés

Après 30 mois de vie active, 91 % des titulaires de master sont en emploi, 93 % pour les diplômés et diplômées d’une licence professionnelle et 90 % pour les titulaires de DUT. Si ce taux reste stable pour les DUT, il est en légère progression pour les masters et licence pro (+ 1) par rapport à la précédente enquête. Les taux de poursuites d’études restent stables qu’il s’agisse des diplômés de licence pro (30 %), de DUT (88 %) ou de master (37 %).

Des conditions d’emplois qui s’améliorent

Trente mois après l’obtention du DUT, 61 % des diplômés de 2014 ont un niveau d’emploi cadre ou professions intermédiaires, soit une progression de 4 points par rapport à la promotion 2013. Pour les titulaires de licences pro et de master, les chiffres restent stables avec des taux qui s’élèvent respectivement à 70 % et 85 %. Entre 18 mois et 30 mois de vie active, on constate une nette augmentation (de 10 à 15 points) du taux d’emploi stable pour tous les diplômés et un emploi à temps plein pour la plus grande majorité.

Des disparités d’emploi liées à la spécialité du diplôme

Les titulaires d’un diplôme spécialisé en Droit-économie gestion (DEG) ou Sciences-technologies-santé (STS) bénéficient de conditions d’emplois plus favorables en termes de stabilité, de statut ou de salaire.

Concernant l’employeur, des disparités existent selon le domaine disciplinaire du diplôme. Ainsi les diplômés de sciences humaines et sociales (SHS) et de lettres, langues et arts (LLA) s’insèrent davantage dans la fonction publique ou les associations alors que les diplômés en STS ou DEG travaillent majoritairement pour le secteur privé.

Retrouvez l’ensemble des résultats déclinés par disciplines et par établissement sur la plateforme dédiée à l’enquête d’insertion professionnelle des diplômés 2014 de l’université, ainsi que les trois Notes Flash du SIES qui proposent une synthèse de l’enquête.

Haut de page

Vient de paraître