Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Nouvelle-Aquitaine Poitiers Informations métiers Quels métiers dans ma région ?

De la robotique à la cobotique

Poitou-Charentes - Poitiers / publication : 7 septembre 2017
Dans l’industrie, la robotique a permis d’automatiser la production, conférant aux opérateurs une fonction de supervision. Aujourd’hui, la robotique s’inspire des sciences de la vie et donne naissance à des robots capables d’interagir avec les humains. Elle développe des applications dans les domaines de l’industrie, de la santé et du sport. Elle modifie les métiers.

Robot chirurgical

Un esprit collaboratif

Collaboration, tel est le sens du « c » de cobotique. La cobotique permet de réaliser une action en faisant intervenir de manière interactive un humain et un robot. Le robot s’apprivoise et devient un collaborateur, d’où son nom : cobot. Il est plus communicant et plus flexible. Il travaille en bonne intelligence avec un partenaire humain. Il est capable de réduire sa vitesse de travail pour ne pas être dangereux et peut aider un opérateur à porter une charge lourde pour diminuer ses efforts. Le cobot apporte à l’opérateur sécurité, force, précision, souplesse et confort sans lui ôter ses capacités d’analyse et de décision.

La preuve par l’exemple

En chirurgie, suturer 2 veines abdominales est maintenant faisable avec un robot d’assistance. Comment ? L’abdomen est perçé de 3 trous, un pour une caméra, deux pour les instruments chirurgicaux. Le chirurgien a les informations visuelles par la caméra et pilote les instruments de chirurgie à distance par l’intermédiaire de deux bras articulés. Le système robotique perçoit et recopie ses mouvements en les transmettant aux instruments. En retour, il fait remonter les efforts appliqués par les instruments jusqu’aux mains du praticien ce ce lui permet d’avoir une sensation tactile des actions qu’il effectue à distance.

Robotique, neurosciences et biomécanique du mouvement humain

Jean Pierre Gazeau, ingénieur de recherche au CNRS anime une équipe de recherche de l’Institut P’ à l’université de Poitiers. Il explique : « Nous développons des systèmes de contrôle sensoriel et moteur que nous intégrons à nos robots. Pour cela nous travaillons avec des spécialistes des neuros sciences. » L’axe des recherche s’apppelle RoBioSS, comprenez Ro pour robotique, Bio pour biomécanique, SS pour sport et santé.

Philippe Vulliez, enseignant chercheur, ajoute : « Nous travaillons avec des enseignants de la faculté des sciences et technologie des activités physiques et sportives pour étudier la dynamique du corps humain. Nos recherches portent sur la dynamique des systèmes poly-articulés, l’évaluation de la performance motrice, la préhension et la conception de systèmes mécaniques innovants. Le résultat du travail théorique se voit concrètement dans les applications réalisées. C’est ce qui est passionnant ! »

De la recherche appliquée à l’enseignement

Ces chercheurs fortement liés à des partenaires des milieux industriel, médical et sportif, sont également enseignants. Ils dispensent des cours en licence et master, en licence professionnelle, en formation d’ingénieur. Ils encadrent aussi des doctorants et des doctorantes dans la conduite de leur thèse. Cette proximité entre recherche, milieu professionnel et enseignement permet de proposer aux étudiants de travailler sur des sujets appliqués dans des conditions proches de celles de l'entreprise et sur des sujets de recherche liés aux activités de l'institut P’.

Accédez à l’article suivant  « Se former à la robotique »

Imprimer

À lire aussi

Sur le web

Département Génie mécanique des systèmes complexes de L’institut P’ de l’université de Poitiers

Danser avec des robots, émission TV « On n’est pas que des cobayes »

Page Facebook de l'équipe RoBioSS

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr