Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Nouveaux diplômes, formations rares

BTSM Pêche et gestion de l’environnement marin

Poitou-Charentes - Poitiers / Publication : 23 mai 2019
Le lycée maritime et aquacole de La Rochelle (17) propose depuis 2017 une formation unique en Nouvelle-Aquitaine : le BTS Maritime Pêche et gestion de l’environnement marin.

BTSM Pêche et gestion de l’environnement marin

Objectifs

Cette formation, relevant du ministère de la Transition écologique et solidaire, a pour objectif de former des marins, techniciens supérieurs, opérationnels dans les domaines de la pêche et de la gestion de l’environnement marin.

Les enseignements à la fois techniques et scientifiques confèrent aux titulaires de ce BTS la possibilité d’évoluer vers des activités diverses : préservation et protection de l'environnement, contrôle des pêches, gestion des espaces maritimes, lutte contre la pollution, participation à des programmes scientifiques, animation d’actions pédagogiques et citoyennes auprès du public, pescatourisme.

Accès

Sur deux ans à temps plein, cette formation est accessible aux candidats titulaires d'un baccalauréat professionnel "Conduite et gestion des entreprises maritimes" ou "Cultures marines", après avis d'une commission nationale.

Les titulaires d’un baccalauréat général, technologique ou professionnel autre que les deux spécialités citées précédemment devront suivre obligatoirement au préalable une mise à niveau maritime d’un an.

À noter : les futurs étudiants devront être reconnus aptes à embarquer sur des navires professionnels par un Médecin des Gens de Mer.

Débouchés

Dans le secteur privé, les emplois se situent dans les entreprises du secteur de la pêche, les organisations de producteurs, les comités de pêche, les criées, les ports autonomes et sociétés de service.

Dans le secteur public, les titulaires de ce diplôme pourront se tourner vers les organismes de recherche (IFREMER, CNRS), le Conservatoire du littoral, les aires marines protégées et parcs naturels, les collectivités territoriales, l’éducation (classes de mer, centres aérés).

Vient de paraître