Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Choisir son parcours

Découvrir les formations

Poitou-Charentes - Poitiers / Publication : 7 janvier 2020
Des établissements d’enseignement post-bac de l'académie de Poitiers, proposent aux élèves de lycée, avant de valider leur choix, des actions de découverte des formations et des lieux d’enseignement, qui les plongent dans l’univers singulier de la vie étudiante.

Cours en amphi

Des expériences in vivo

Echanger avec ses aînés-es, assister à des cours, s’entretenir avec des enseignants-es, déjeuner au restaurant universitaire, permet de s’informer et apporte un premier vécu sur ce qu’est l’après bac. Ces minis expériences sont précieuses pour vérifier si ses représentations se superposent ou non à la réalité. Pour connaître et choisir des actions de découverte sur tout le territoire de l’académie de Poitiers, connectez-vous à l’application informatique CAP'SUP qui met en relation les offres des établissements et les demandes des élèves.

 

Faire son programme avec CAP’SUP

CAP'SUP s’adresse aux élèves de 1re et terminale générale, technologique ou professionnelle de l’académie de Poitiers. Au moyen d’un identifiant personnel, remis par le lycée, elle donne à chacun-ne la possibilité de consulter les offres proposées par les établissements d’enseignement supérieur, de repérer celles qui correspondent à ses besoins et de s’inscrire en ligne.

Découvrir en s’immergeant

Des élèves de terminale du lycée Branly ont vécu pendant deux jours, au rythme des étudiants-es de l’IUT de Châtellerault.

Yacine, lycéen de terminale STI2D nous livre ses impressions. « Le matin, nous avons suivi nos cours habituels avec nos professeurs, dans un amphi de l’IUT. C’est autre chose que la salle de cours du lycée ! L’après midi, nous sommes allés en TP avec les étudiants, avec un changement de TP toutes les 30 minutes. Ce n’est carrément pas pareil qu'au lycée ! On est plus autonomes, moins encadrés, un peu plus libres. En réseau télécom, j’ai pu voir des TP sur la programmation et le câblage. En mesures physiques, c’était pratiquement les mêmes TP que ceux du lycée mais plus approfondis bien sûr. Les professeurs nous ont expliqué qu’en IUT, il y a plus de théorie qu’en BTS. Nous avons discuté avec des étudiants qui venaient comme nous de STI, et d’autres de S-SI. Ils nous ont dit : « avec du travail, on peut avoir de bons résultats ».

 Avant de venir visiter l’IUT, j’étais un peu dans le flou, je penchais plus vers un BTS. Là, j’ai vu que le DUT était à ma portée, du coup, je me suis dit que ce serait pas mal ! Avec du travail, c’est possible !

 

Tout un travail en amont !

Williams Mielon, professeur de lycée dans la spécialité génie électrique, a préparé ces échanges avec ses collèges.

«  Nous avons rencontré les enseignants de l’IUT car, nous avons tous besoin de connaître les programmes et les contenus d’enseignement développés au lycée comme à l’IUT. Nous avons ensuite élaboré, ensemble, un programme pour ces deux jours. Dans ces rencontres, j’ai voulu montrer aux élèves, le lien entre les enseignements techniques et scientifiques étudiés au lycée et à l’IUT. Ce que les élèves apprennent en terminale au lycée, leur est utile dans l’enseignement supérieur et ils ont tout à fait les moyens de les aborder. Nous voulions donner aux élèves la possibilité de se projeter dans ce qui pourrait être leur formation l’année suivante et dans ce sens là, nous avons gagné. »

La découverte des formations et lieux d’enseignement supérieur …permet de mettre en image sa future vie étudiante et constitue une préparation mentale. Pour aller encore plus loin, d’autres actions sont conduites, dès le lycée, pour préparer les élèves à aborder les futurs contenus de l'enseignement du supérieur et REUSSIR.

Haut de page

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels