Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Choisir son parcours

Se réorienter en licence, c'est possible

Poitou-Charentes - Poitiers / Publication : 23 janvier 2019
L'université facilite les réorientations de ses étudiants en première année de licence (L1) vers une autre discipline, une autre formation. Des dispositifs sont mis en place afin que l’orientation ne soit plus considérée comme définitive ou tubulaire.

La formation que vous avez choisie ne correspond pas toujours à vos attentes.

Quand peut-on se réorienter à l'université ?

Trois temps sont identifiés. Ils respectent le calendrier universitaire et sont adaptés à la poursuite d’études dans les meilleures conditions possibles :

  • avant les vacances de la Toussaint,
  • à la fin du premier semestre (S1),
  • à la fin de la première année de licence (L1). 

Les étudiants peuvent changer de voie au cours de leur 1re année grâce à la spécialisation progressive de la licence. Celle-ci est composée de disciplines spécifiques à chaque mention, d’un socle de connaissances et d’outils transversaux communs tels que les langues vivantes, la méthodologie documentaire, les technologies numériques, etc. 

A la fin du premier semestre (S1), les étudiants peuvent choisir de se réorienter . Dans ce cas, cela implique pour eux d’avoir mûri leur projet en amont et d'avoir pris contact directement avec la scolarité de la formation envisagée afin d’identifier les modalités liées à cette réorientation.

A noter : avant la Toussaint, il est encore possible d'intégrer un BTS (en fonction des places disponibles). Les étudiants intéressés doivent pour cela contacter les services d’orientation des universités (SCUIO), notamment le Pôle orientation insertion à La Rochelle ou le SAFIRE à Poitiers, pour un entretien. 

Quels dispositifs sont mis en place ?

Les conseillers d’orientation du Pôle orientation insertion et du SAFIRE proposent toute l'année :

  • des entretiens conseils en orientation,
  • des ateliers collectifs en L1 sur les différentes possibilités de réorientation et de poursuite d’études,
  • des dispositifs de remédiation.

Vers quelles formations peut-on se réorienter ?

Plusieurs possibilités sont offertes :

  • vers une autre filière d’une même université, par exemple UFR de Droit vers UFR de Sciences économiques. Il est nécessaire au préalable de s'informer sur les modalités de réorientation auprès de l'UFR envisagée,
  • vers une autre université ou un autre type d'établissement. Il faut s’adresser directement auprès du service de scolarité. En janvier, certains établissements comme les IUT font le choix de réaliser des "rentrées décalées", comme par exemple certains DUT du tertiaire.

Quelles démarches faut-il faire ?

  • Prendre contact le plus tôt possible avec les SCUIO des universités (Pôle orientation insertion à La Rochelle ou SAFIRE à Poitiers) et en discuter avec son ou sa enseignant/e référent/e,
  • Elaborer son projet d’orientation en participant aux multiples actions proposées (ateliers collectifs, rendez-vous individuels, forums, amphis métiers, ressources documentaires, etc.),
  • S’appuyer sur le module "PPP" (projet personnel & professionnel) intégré aux formations afin d’affiner son projet de poursuite d’études et d’identifier le plus possible en amont tous les éléments nécessaires à une insertion professionnelle réussie,
  • Explorer minutieusement les contenus des formations correspondant à son projet en se documentant, en réalisant des enquêtes auprès des professionnels, voire des immersions dans les formations si cela est envisageable.

DU Tremplin à l'Université de La Rochelle financée par la Région de 2018 à 2021

Lors des entretiens individuels mis en place pour tous les L1 de la semaine de la rentrée aux vacances de Toussaint, les enseignants repèrent les étudiant-e-s qui ne souhaitent pas poursuivre leur année à l’université et leur proposent de s'inscrire au DU tremplin (40 places disponibles).

De janvier à fin mars, ils suivent beaucoup de cours (tronc commun + spécificités en fonction de leur projet de réorientation) et d’avril à mai ils font un stage ou une période de découverte de la formation qui les intéresserait l’année suivante. Tout au long du DU, ils sont accompagnés par des chargé-e-s d’orientation et d’insertion professionnelle (notamment pendant la période de saisie des vœux dans Parcoursup). Une attestation de suivi est établie par le POI (Pôle orientation insertion) qu'ils peuvent joindre à leur dossier de candidature.

Témoignage de Caroline Gautier - Conseillère orientation du SAFIRE de l'université de Poitiers

Des dispositifs de remédiation spécifiques aux établissements existent comme par exemple le « Semestre Avenir Industrie » à l’université de Poitiers. Ce dispositif permet aux étudiants de découvrir les métiers de l’industrie, d’effectuer des stages et de travailler en parallèle un nouveau projet d’études pour la rentrée suivante.

Vient de paraître