Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Favoriser la persévérance scolaire par la psychologie positive

Languedoc-Roussillon - Montpellier / Publication : 25 mars 2019
Bien-être, confiance en soi, résilience… à l’école ! Le sujet vous intéresse ? Cette vidéo aborde la thématique de la psychologie positive dans un cadre éducatif. Son objectif est de comprendre les liens entre le développement des compétences psychosociales et la persévérance scolaire.

psychologie positive

Une science pour favoriser la persévérance scolaire

La conférence est animée par  Vanessa Clamy-Sebag, enseignante formatrice bien-être et climat scolaire. Dans un premier temps, nous sommes amenés à découvrir les apports de la recherche en psychologie positive intégrée aux contextes éducatifs avec les notions de bien-être, de climat scolaire et de résilience. Dans un second temps,  nous  abordons les concepts, outils ou programmes déjà existants. Ces derniers permettent notamment de développer l’estime de soi, la confiance en soi, la motivation, une meilleure régulation émotionnelle, une capacité à rebondir et à faire face aux difficultés ou un climat relationnel positif… autant de facteurs de lutte contre le décrochage scolaire.

La psychologie positive, la science du « bonheur » ?

Deux universitaires américains, le Dr Martin Seligman (université de Pennsylvanie) et le Dr Christopher Peterson (université de Michigan), ont initié la psychologie positive. Ils partent d'un constat simple : la psychologie traditionnelle se focalise essentiellement sur ce qui ne va pas chez un être humain et sur les manières d'aider les personnes qui ont des difficultés psychologiques. Ils ont pris le contre-pied de cette tendance, en cherchant à savoir ce qui va bien chez la personne et pourquoi, plutôt que de chercher à savoir ce qui ne va pas.

Vidéo de la conférence, une ressource pédagogique dans le cadre du décrochage scolaire

Cette vidéo, captée par l’Onisep Occitanie dans le cadre d’une formation des nouveaux Référents décrochage scolaire de l’académie de Montpellier organisée par la MLDS (cf. encadré ci-dessous), est un outil à la disposition des équipes éducatives notamment dans le cadre du décrochage scolaire.

 

Testez-vous !

La psychologie positive fait passer un message assez puissant qui dit que quelles que soient les circonstances de nos vies, le sentiment subjectif de bonheur n'est pas que le fruit du hasard. Il peut s'apprendre et l'objectif de la psychologie positive est de nous montrer comment. Il est possible de se tester gratuitement sur le site VIA Character (site en anglais mais le test est en français).

 

Laêtitia MARTIG, rédactrice Onisep

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) vise à prévenir le décrochage scolaire, faciliter l'accès au diplôme et à la qualification des jeunes en situation de décrochage et sécuriser les parcours de formation. Le décrochage scolaire est l'une des priorités de l'académie de Montpellier. Sur l'année scolaire 2016/2017, plus de 6000 élèves ont ainsi été repérés et accompagnés. Les coordonnateurs de la MLDS aident et accompagnent les établissements dans leurs démarches de lutte contre le décrochage scolaire.  Accueils, écoute, mobilisations et ateliers, les dispositifs de remédiation et de prévention mis en place pour les élèves en risque de décrochage ou décrochés prennent de nombreuses formes.

À lire aussi

Sur le même sujet

 > Prévenir le décrochage scolaire au collège.

 > Prévenir le décrochage scolaire au lycée.

Sur le web

 > Mission de lutte contre le décrochage scolaire de l’académie de Montpellier.

Haut de page

Vient de paraître