Accueil Occitanie Montpellier Handicap

Les Ulis au cœur de l’inclusion scolaire

Languedoc-Roussillon - Montpellier / publication : 4 avril 2017
L’Onisep vous permet d’en savoir plus sur les Ulis de collège, lycée et lycée professionnel.

ulis

 La loi sur la refondation de l’école place l’inclusion au cœur des missions de l’école. Les dispositifs collectifs de scolarisation pour les élèves en situation de handicap ou malades sans aucune distinction sont implantés en établissement scolaire. Lorsque la scolarisation en milieu ordinaire n'est pas possible, l'élève peut être orienté en Ulis au sein du collège ou du lycée.

De plus en plus d’élèves en situation de handicap sont scolarisés en milieu scolaire ordinaire. Désormais, ce ne sont pas les élèves qui s'adaptent à l'école, mais l'environnement scolaire qui s'adapte aux spécificités de chaque parcours.

Ces dispositifs ULIS scolarisent des élèves en situation de handicap, souffrant de :

- troubles des fonctions cognitives ou mentales ;

- troubles spécifiques du langage et des apprentissages ;

- troubles des fonctions motrices ; 

- troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladie invalidante).

Les élèves, en effectifs réduits (effectifs d’environ 10 élèves), sont regroupés au sein de l’Ulis quand les objectifs d’apprentissage requièrent des modalités adaptées. Ils  suivent également des enseignements en classe ordinaire. La discipline et le niveau d’enseignement sont définis en fonction de leur PPS afin de répondre à leurs besoins. Le PPS (projet personnalisé de scolarisation), notifié par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées), et avec l’accord de la famille, définit un certain nombre d'aides. Il intègre le projet d’orientation de l’élève, ainsi que les aménagements nécessaires à la compensation de son handicap.

Dans l’académie de Montpellier, cliquez ici pour connaître les Unités localisées pour l'inclusion scolaire en collège

Dans l’académie de Montpellier, cliquez ici pour connaître les Unités localisées pour l'inclusion scolaire en en lycée ou LP

Une ULIS, et après ?

Après avoir pris l’avis de ses professeurs, selon ses goûts, ses intérêts et ses capacités d’autonomie, l’enseignant référent pour la scolarisation des élèves en situation de handicap pourra proposer plusieurs possibilités.

Par exemple :
- entrer dans un dispositif Ulis lycée pour un collégien ;

- entrer en lycée professionnel dans une classe de préparation au CAP ;

- suivre une formation en alternance dans un CFA (centre de formation d’apprentis), éventuellement adapté aux personnes handicapées ;

- poursuivre une formation préprofessionnelle et professionnelle au sein d’un IME (institut médico-éducatif) ou d’une SIPFP (section d’initiation et de première formation professionnelle).

Ces différentes propositions seront discutées lors d’une réunion de l’équipe de suivi de la scolarisation, puis soumises à la CDAPH.

 

Sophie Salvadori, rédactrice Onisep Montpellier

Scolarisation des élèves en situation de handicap, une présentation du CIO Montpellier-centre

Pages Handicap des Directions des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN) de l’académie de Montpellier :

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Les Ulis en lycée professionnel : ici

Les ULIS au collège et au lycée : ici

Les ULIS école : ici

Formation et handicap avec l’Onisep : ici

Sur le web

La scolarisation des élèves en situation de handicap sur le site du ministère de l’Éducation nationale

Les Ulis sur le site Éduscol

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels