Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Occitanie Montpellier Handicap

Rendre le tourisme accessible à tous !

Languedoc-Roussillon - Montpellier / publication : 27 juin 2017
Claude Blaho Poncé est responsable de la mission Accessibilité, Tourisme & Handicap à l'Agence de Développement touristique de l’Hérault à Montpellier. Elle œuvre pour favoriser la mixité entre les populations touristiques et locales et l’accueil de tous les publics, dont les personnes en situation de handicap. Rencontre.
Complément du magazine Onisep Plus n°41, octobre 2017.

Un groupe de touristes en situation de handicap accompagnés

Son métier et ses missions, au service de l'autre

Claude est titulaire d'un master en Management du tourisme et d'un doctorat de l'université Via Domitia de Perpignan. Sa thèse : Accessibilité, Tourisme et Handicaps : pour une méthode et une évaluation des opportunités de l’accessibilité des territoires touristiques de demain à travers l’exemple du Languedoc-Roussillon.

"Mon métier consiste à mettre en œuvre la stratégie pluriannuelle de développement du projet Tourisme et Handicap du département. À ce titre je suis responsable du pilotage de cette démarche en vue du déploiement des deux marques nationales Tourisme & Handicaps et Destination pour tous, en concertation avec les instances nationales, régionales, les collectivités locales et institutionnels et les associations de personnes handicapées.

Depuis longtemps

"Dès 1995 avec la première Campagne nationale sur l’accès des personnes handicapées aux vacances et aux loisirs, je me suis positionnée sur cette thématique qui est depuis intégrée au Schéma départemental du tourisme et des loisirs de l’Hérault. Les valeurs correspondent bien au tourisme social et solidaire, mieux vivre ensemble dans un souci de lien et de mixité entre les populations touristiques et locales et l’accueil de tous les publics dont les personnes en situation de handicap. "

Force de conviction et persévérance

"Pour exercer ce métier, il faut savoir faire preuve d’adaptabilité, de force de conviction, de persévérance et d’esprit d’équipe. Je conseille d’avoir des bonnes connaissances sur la conduite de projets et de réunions, une bonne capacité de travail en réseau, de savoir rédiger des comptes-rendus, des fiches thématiques ou des bilans. Il est nécessaire d’avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique, d’internet et des réseaux sociaux pour assurer la promotion et la communication.

Le milieu du tourisme Handicap est riche de rencontres, de sens et de valeurs autour de l’objectif d’une société plus solidaire. Je me sens utile pour faire progresser les propositions d’offres de qualité adaptées à cette clientèle à besoin spécifique. Des liens forts se nouent avec une pluralité d’acteurs, les partenaires institutionnels et associations de personnes handicapées.

Ma fierté provient de la reconnaissance par mes pairs et des instances nationales de l’action engagée à Hérault tourisme. "

Mais...

"Cette dynamique de mise en accessibilité est freinée par les contraintes réglementaires liées à la loi Handicap de 2005, le surcoût des travaux d’adaptation dans des budgets restreints, le durcissement des cahiers des charges des marques nationales donnant de la rigidité à l’action. Le réflexe handicap est loin d’être intégré en amont dans les politiques publiques."

Des perspectives à court et moyen terme

"Pour Hérault tourisme, je compte m’investir dans la progression de l’offre qualifiée et la création de véritables séjours structurés dans l’Hérault. Depuis la création de la marque T&H en 2001, nous comptons dans l’Hérault 153 sites labellisés et 5 600 au plan national. Je souhaite dans les 10 ans tripler cette offre. Il en est de même pour la marque Destination pour tous, car pour l’instant nous n’avons qu’une seule ville, Balaruc les Bains, qui est labellisée Destination pour tous. Donc l’objectif est de finaliser l’obtention de cette marque aux 5 territoires héraultais engagés.

Je veux continuer à militer pour changer le regard sur les personnes handicapées, les considérer « autrement capables », porteuses de différences mais aussi faire comprendre que l’environnement crée aussi des situations d’exclusion, comme je l’ai développé dans mon ouvrage Accessibilité, Tourisme et Handicaps, comprendre pour mieux agir. La mise en accessibilité des structures et des sites permet un confort d’usage pour toutes et tous sans exclusion. "

Des actions pour les personnes atteintes de surdité

"Nous mettons en œuvre des aides humaines ou techniques en fonction du public capable de les utiliser, et avons conclu un partenariat avec Surdi 34 et d’autres associations concernées, dont le Comité de liaison des personnes handicapées du département. La langue des signes, malgré sa forte médiatisation, ne touche qu’un faible public. Mais nous faisons quand même appel en fonction des manifestations grand public à un interprète en langue des signes, ou à la transcription. Les offices de tourisme sont aussi formés à l’apprentissage premier niveau de la langue des signes.

L’accueil d’Hérault tourisme est équipé d’une boucle magnétique, nous faisons la promotion sur notre site internet des sites et structures labellisés Tourisme & Handicaps Déficience sourd et mal entendant qui bénéficient d’aides techniques telles que boucle magnétique, transcription, vibreur de nuit, témoin lumineux dans les espaces, mode d’emploi affiché, flash lumineux, amplificateur, prêt de téléphone mobile pour envoi de SMS , plan disponible en ligne et en lecture facile, réservation par courriel, etc.

Un premier partenariat a été initié par l’Office de tourisme de Balaruc les Bains avec Accéo, service d’interprètes ou de transcriptions à distance via internet.

Un conseil à nos jeunes ?

"Je les encourage à s’investir dans cette thématique mais en l’élargissant au domaine du tourisme social et solidaire, du tourisme durable, à surtout dédramatiser l’accueil des personnes handicapées en connaissant bien leurs besoins spécifiques. Disposer a minima d’un BTS Tourisme car la thématique tourisme et handicap est intégrée dans le cursus général."

Ecrivez-nous !

Romain a 30 ans et il est guide touristique bénévole pour les villes de Nîmes et Uzès (30) en pratiquant en langue des signes française, LSF. Il travaille à la caisse à Leroy Merlin à Nîmes.

« Je suis sourd de naissance et je communique en langue des signes française.  J'ai eu mon bac STI* et mon BTS Études et économie de la construction. J’ai trouvé mon travail actuel en 2012 après une période de chômage. Depuis 2012 je suis également interprète bénévole d'un guide touristique.

J'ai choisi ma ville natale, Nîmes, car j’en connais bien l'histoire et j'ai beaucoup de plaisir à échanger avec les personnes sourdes car j’enrichis leurs connaissances ! Je déplore le fait qu’il y ait si peu d’informations pour les personnes sourdes. Et comme je veux me perfectionner et leur en apprendre davantage, j’étudie encore l'histoire de Nîmes pour avoir encore plus de sujets !

* en 2011, le bac STI - Sciences et Technologies de l'Industrie - est remplacé par le bac STI2D - Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable.

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Formation, métiers et handicap sur le site de l’Onisep

http://www.onisep.fr/Formation-et-handicap

Sur le web

Hérault tourisme http://www.herault-tourisme.com/tourisme-handicap-76-1.html

Gard tourisme http://www.tourismegard.com/accueil/outils/pratique/tourisme-et-handicap

Association Tourisme & Handicaps http://www.tourisme-handicaps.org/

Les Journées Nationales Tourisme & Handicaps permettent, depuis 11 ans, aux personnes en situation de handicap et à leurs proches de découvrir des lieux de vacances et de loisirs accessibles à tous. www.tourisme-handicaps.org/jnth-2016

Accessibilité, Tourisme et Handicaps, comprendre pour mieux agir, Claude Blaho Poncé, 2013, PUP http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100947410

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr