Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Onisep Plus n°47- Logistique & transport : en route pour l'avenir !

Languedoc-Roussillon - Montpellier / Publication : 18 janvier 2019
« Le secteur du Transport et de la Logistique dispose d’un vaste éventail de métiers, répartis dans de nombreuses filières, et nombreux sont les besoins en emploi » affirme Stéphan Parou, Délégué régional Occitanie de l’OPCA, Organisme paritaire collecteur agréé Transports et Services. Le point dans ce magazine sur ce secteur très porteur, en Occitanie comme ailleurs.

couv_o+_47

Avec 90 065 emplois en Occitanie, le transport et la logistique se placent en 10e position en termes d’emplois ! Et le secteur annonce depuis janvier 2018 une vaste campagne de recrutements, notamment de conductrices routières, conducteurs routiers, un métier qui fait face à la pénurie. La Région souhaite renforcer cette filière qui constitue un levier stratégique du développement économique de l’Occitanie.

Top 5 des métiers employeurs, ouverts aux filles comme aux garçons :

  • Conducteurs routiers
  • Employés de la poste et des télécommunications
  • Conducteurs de transport en commun sur route
  • Livreurs sur courte distance
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires.

 

 

 

Et demain ?

D’ici 2030, le secteur pourrait offrir entre 120 000 et 182 000 emplois au niveau national dont une bonne partie n’existe pas encore ! Car ce secteur innove, notamment afin de rendre nos moyens de transport toujours plus rapides, sûrs et respectueux de l’environnement ; pour conquérir de nouveaux marchés, séduire de nouveaux usagers et rester en tête !

La logistique, un secteur d’avenir

La logistique consiste à organiser et gérer de façon optimisée les flux de produits, de déchets, de matières premières, d’individus ou d'informations qui transitent dans l'entreprise. Les activités logistiques concernent en ce sens de très nombreux secteurs d’activité tels que la grande distribution, l’agroalimentaire, l’automobile, les transports... Les métiers traditionnels se transforment, de nouveaux se créent, de plus en plus qualifiés, et des spécialités comme celle de digital supply chain manager ou d'ingénieur logisticien se développent. À retrouver p.4.

Le sanitaire, un secteur en évolution

Les transports sanitaires ne sont pas près de disparaître… D’hier à aujourd’hui, un secteur en évolution, tant sur la forme que sur le fond ! De manière générale, la profession concentre plus de jeunes de - de 25 ans et plus de femmes, notamment dans les nouvelles embauches, que l’ensemble du secteur. Les transports sanitaires sont globalement porteurs d’emploi.

En Occitanie, c’est le domaine de la branche transport qui enregistre la plus forte progression : + 17 %.

 

Se former

Les formations du secteur transport/logistique accessibles sans le bac sont variées, on peut se former avec par exemple un Titre professionnel, un diplôme de l’Éducation nationale, un diplôme d’État… Les voies d’accès aux métiers du transport et de la logistique sans baccalauréat sont plurielles, et les débouchés variés.

Après le bac, avec des entreprises demandeuses de diplômés à bac + 2, les débouchés dans ce secteur sont assurés pour les titulaires d'un diplôme de l’enseignement supérieur. À retrouver pages 14 et suivantes.

Se repérer… un schéma

Quoi de mieux qu'un schéma pour illustrer ces très nombreux métiers du transport et de la logistique ? Retrouvez ainsi, proposés par l'AFT, le schéma des métiers et les formations, avant et après le bac en page 18.

Rencontres

Parce que le magazine Onisep Plus c’est avant tout des rencontres, nous avons choisi de vous présenter Pierre, logisticien dans l’armée de l’air, Chaïra, apprentie en bac professionnel Logistique, Lyveline, apprentie conductrice routière marchandises et Étienne, supply chain manager.

Voguer, avec son handicap

Dans ces métiers, on peut croiser une cariste avec des problèmes cardiaques, un agent d’exploitation avec une lombalgie chronique, une conductrice routière ayant perdu l’usage d’une main, un manutentionnaire diabétique...

L’évolution des fonctions, des matériels et de la réglementation facilite l’accès des métiers du secteur aux personnes en situation de handicap, quel que soit leur handicap. Dans les métiers du transport, des solutions  techniques (boîte de vitesse robotisée, commandes au volant…) sur les véhicules et l’évolution de la réglementation permettent à tous, y compris aux personnes handicapées des membres supérieurs et inférieurs de se former, d’obtenir le permis et de travailler. Dans les métiers de la logistique, le développement de la robotisation des tâches les plus pénibles, l’utilisation de plus en plus fréquente de matériels de manutention facilitent le port de charges et rendent plus aisé l’accès des personnes handicapées à ce métier. À lire p.23.

 

Sophie Salvadori, rédactrice Onisep

À lire aussi

Sur le même sujet

> Découvrir les métiers Logistique et transport sur le site de l'Onisep.

Sur le web

> OPTL (Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique)

> Fédération de voyageurs

> FNTR, Fédération nationale des transports routiers

TLF, Fédération des entreprises de transport et logistique de France

> FNTS, La fédération nationale des transports sanitaires

> CNSA, Chambre nationale des services d’ambulances

> Sérieux ? C’est quoi ton métier ? 5 jeunes professionnels du secteur répondent aux questions d’un ami, qui lui ne sait pas quoi faire et cherche sa voie !

> 36 synthèses sectorielles Carif-Oref Occitanie

Haut de page

Vient de paraître