Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Parcours scolaire

Au collège

Midi-Pyrénées - Toulouse / Publication : 3 avril 2018
Depuis 2005, tous les enfants atteints d’un handicap doivent être accueillis au collège. Un véritable tournant dans la politique d’inclusion scolaire. Vous trouverez ici des adresses, guides, sites internet… qui vous aideront à mieux comprendre le fonctionnement et les différents modes de scolarisation.

Les ULIS dans les collèges de l’académie

Depuis septembre 2010, le dispositif collectif en collège et lycée pour élèves en situation de handicap ou de maladies invalidantes, s’appelle ULIS (unités localisées pour l’inclusion scolaire)

Objectif : favoriser la construction du parcours de formation et d’orientation de l’élève handicapé.  C’est un dispositif collectif en milieu ordinaire, avec une organisation pédagogique adaptée, qui met en œuvre le PPS (projet personnalisé de scolarisation) de l’élève. Il comprend un volet dénommé projet personnel d’orientation (PPO). Un coordonnateur dans chaque ULIS est responsable de cette organisation, en lien avec l’ESS (équipe de suivi de scolarisation).

Public accueilli : Le dispositif concerne les élèves souffrant de :

  • TFC : troubles des fonctions cognitives ou mentales (dont les troubles spécifiques du langage écrit et de la parole) ;
  • TSLA : troubles spécifiques du langage et des apprentissages ;
  • TED : troubles envahissants du développement (dont l’autisme) ;
  • TFM : troubles des fonctions motrices (dont les troubles dyspraxiques) ;
  • TFA : troubles de la fonction auditive ;
  • TFV : troubles de la fonction visuelle ;
  • TMA : troubles multiples associés (plurihandicap ou maladie invalidante).

Chaque classe ULIS peut accueillir ces différents troubles. Le regroupement des élèves est fait en fonction du  besoin d’accompagnement des élèves. Se renseigner auprès de l’établissement scolaire ou de l’enseignant-e référent-e en charge de l’accompagnement de l’élève.

Accès et déroulement: L’orientation dans une ULIS a lieu uniquement sur décision de la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées). Elle s’adresse donc à des élèves reconnus au préalable en situation de handicap auprès de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées)

 

Les élèves sont scolarisés dans une classe ordinaire, en fonction du niveau de scolarité prévu dans leur PPS, sauf si les objectifs d’apprentissage de ce PPS nécessitent un regroupement.

Les élèves possèdent un livret personnalisé de compétences (LPC). Celui-ci comporte les compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, validées tout au long du parcours.

Dès la 5e, ces élèves bénéficient d’activités ajustées à leurs besoins spécifiques et des entretiens personnalisés d’orientation en classe de 3e.

Ceux dont le PPS ne prévoit pas l’accès au diplôme national du brevet (DNB) peuvent passer le CFG (certificat de formation générale). Si le PPS prévoit l’accès à une formation professionnelle qualifiante après le collège, la découverte d’activités professionnelles peut se faire dans le cadre de stages en entreprises, ou d’une SEGPA ou d’un établissement médicosocial.

Circulaire n° 2015-129 du 21-08-2015 (BOEN n°31 du 27-8-2015)

 

Adresses des ULIS collèges dans l’académie de Midi-Pyrénées  ULIS en collège- rentrée 2017

 

Guide Après 3e pour les déficients visuels - rentrée 2018

La délégation régionale de l’Onisep Occitanie - site de Toulouse propose une version adaptée aux déficients visuels du guide « Après la 3e carnet d’adresses- rentrée 2018 ».

Elle s’adresse aux élèves non-voyants ou mal voyants, ainsi qu'aux parents non-voyants ou mal voyants, et permet, comme n’importe quel autre collégien, d’accéder aux informations concernant la poursuite d’études après la 3e (en lycée, lycée professionnel, lycée agricole, MFR et CFA) dans l’académie de Toulouse.

Les versions de ce guide sont dans un format adapté (html et rtf) à la lecture sur des machines de transcription automatique : bloc-notes braille électroniques et lecteurs d'écran avec synthétiseurs vocaux.

Après la 3e 2018 au format html

Après la 3e 2018 au format rtf

 

4 parcours de découverte du monde professionnel pour les 3e en situation de handicap

Chaque année, quatre parcours sont organisés vers la fin novembre début décembre pour faire découvrir le monde professionnel  à des élèves de 3e en situation d’handicap (Spatial,  Aéronautique, Informatique et Développement Durable).

Il s’agit de séquences d’observation (d’environ 4 jours) dans des entreprises et établissements de formation (Thales, Airbus, Sogeti, Cap Gemini, Safran, des lycées, universités et grandes écoles…), permettant aux élèves d’avoir une vision globale d’un secteur d’activités et de découvrir des métiers variés au sein de plusieurs entreprises.

Ces parcours, qui sont une alternative possible au stage d’observation en milieu professionnel obligatoire en 3e, entrent dans le cadre de la convention « atouts pour tous »  et s’intègrent au dispositif national Parcours Avenir (PA) pour les collégien-nes en situation de handicap et ceux relevant du Réseau d’Education Prioritaire (REP+).

Les établissements scolaires, ayant des élèves souhaitant participer à l’un des 4  parcours de découverte proposés, doivent s’inscrire courant septembre.

Possibilité d’avoir une prise en charge des frais liés au transport et aux aides humaines pour les élèves en situation de handicap.

Pour en savoir plus :

atoutspourtous@ac-toulouse.fr(inscription et infos sur l’organisation)

 

Un fauteuil roulant motorisé et connecté au collège l'Espalion (12)

fauteuil

Entretien sur le stand avec Renaud Duarte, professeur de Technologie.

Le projet a débuté début d’année quand des élèves de 3e ont demandé à leur professeur de technologie de réaliser un prototype de fauteuil roulant motorisé et connecté pour leur camarade Thibaut, atteint de la myopathie Duchenne.

En cours  avec 1h30 par semaine, ils ont commencé à faire toutes les études : l’étude du besoin, la réalisation du cahier des charges, une grosse étude de design

Le projet a été proposé à 3 classes qui ont chacune choisi une solution technique différente. Ils ont choisi ensuite la meilleure solution.
Le design a été recherché par binôme avec les élèves.

Ce fauteuil est innovant :

  • commande détachée sur tablette ou téléphone portable
  • Son poids (26kg) alors qu’un fauteuil roulant électrique pèse 250 kg.
  • C'est le premier fauteuil roulant électrique, motorisé et pliable.
  • Il a été réalisé avec des matériaux de récupération ou donnés par des partenaires : moteurs d’essuie glace, pignons et chaines de vélos, batteries de perceuses sans fil, téléphones portables.

Les élèves ont programmé sur le fauteuil puis ont réalisé une application sur téléphone portable ou tablette, il y a les deux cotés de la programmation avec la fabrication d’un objet connecté : tablette ou smartphone et fauteuil.

Tous les éléments  sont sur le site du collège (fabrication et programmation en open source), pour que les personnes qui n’ont pas les moyens de s’offrir un fauteuil roulant à 8000€ puissent le construire eux même.
"Du besoin au produit avec des matériaux de récupération".

Ce travail a permis au moins à un élève de découvrir son intérêt professionnel pour la programmation.

La présentation du projet par les élèves

 

Le Fonctionnement du fauteuil

 

Liens expérithèque (l'expérimentation sur le site du ministère)

 

 

 

Imprimer

À lire aussi

Dans le même dossier

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels