Accueil Occitanie Toulouse Handicap

Scolarisation et insertion professionnelle : convention

Midi-Pyrénées - Toulouse / publication : 17 octobre 2014
Élèves et étudiants en situation de handicap - Sécuriser les parcours de formation et l’insertion professionnelle

Scol’en Braille : des images à écouter

État des lieux et perspectives
Scolarisation des élèves en situation de handicap au sein des premier et second degrés :

 

Depuis la loi du 11 février 2005, la progression des élèves en situation de handicap est très sensible au sein des 1er et 2nd degrés de l’académie de Toulouse. Si le niveau de scolarisation semble s’orienter vers une stabilisation à l’école primaire, la progression est importante au collège et devrait se renforcer très sensiblement au niveau des lycées.

effectifs handicap

- les données de l’école primaire prenant en compte les inclusions à l’école maternelle.

La poursuite de scolarisation des élèves en situation de handicap entre école primaire et collège, se développe de manière satisfaisante. La généralisation de la scolarisation en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap depuis la loi de 2005 commence à avoir des effets sensibles sur la progression de la scolarisation en lycée. Loin d’avoir atteint son seuil d’équilibre, elle devrait se
renforcer dans les années à venir.

Cependant, bien des élèves renoncent encore à poursuivre leurs études au lycée, alors qu’elles leur seraient accessibles, dans le cadre de la formation générale ou professionnelle. On sait à quel point le niveau de qualification revêt une importance capitale pour une insertion professionnelle réussie.

Poursuite d’études au sein de la COMUE Université de Toulouse :
Environ 900 étudiants handicapés poursuivent des études dans les établissements du COMUE Université de Toulouse répartis dans toute la région Midi-Pyrénées. Ce chiffre est en augmentation chaque année.
Ces étudiants peuvent bénéficier d’aménagements d’études, de cursus et / ou d’examens et concours (circulaire N°2011-220 du 27-12-2011).

Les renseignements sur tous les établissements du supérieur de France sont disponibles sur le site HANDIU.

Une convention pour accompagner la scolarisation des élèves en situation de handicap

Historique du projet :
Une convention a été signée entre l’académie de Toulouse, le COMUE Université de Toulouse, l’ONISEP, le ministère du Travail (DIRECCTE) et plusieurs grands groupes industriels toulousains. Elle a pour objet de promouvoir la scolarisation et l’insertion professionnelle :
- des élèves en situation de handicap en inclusion individuelle dans les classes des lycées généraux et technologiques et des lycées professionnels ;
- des étudiants en situation de handicap de l’enseignement supérieur.

Cette convention fait suite à divers constats partagés :
- la progression rapide de la demande d’inclusion, en milieu ordinaire, d’élèves handicapés ;
- les ruptures de parcours constatées, particulièrement entre collège et lycée puis entre lycée et enseignement supérieur ;
- l’augmentation dans l’enseignement supérieur du nombre d’étudiants handicapés, faible cependant au regard de la population initiale ;
- la volonté des entreprises de promouvoir l’insertion professionnelle de jeunes adultes handicapés à un haut niveau de qualification ;
- aux diverses étapes de ce parcours, la multiplicité d’initiatives de qualité mises en oeuvre qui, faute de coordination, ne permettent pas d’asseoir une politique cohérente et efficace.

Contexte :
La réussite d’études et l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap constituent un processus long, mobilisant successivement l’école primaire, le collège, le lycée, l’enseignement supérieur et enfin, les entreprises qui recrutent et insèrent.
Seul un projet ambitieux, initié dès la classe de troisième afin d’inciter les élèves à poursuivre leurs études, assurant l’accompagnement au lycée puis tout au long des études dans l’enseignement supérieur, est de nature à répondre aux enjeux de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.
Par ailleurs, ce parcours implique de multiples partenaires qui accompagnent les jeunes handicapés (MDPH, DIRECCTE, AGEFIPH, FIPHP, CAP Emploi, Chambres Consulaires, …) avec lesquels il est nécessaire d’engager des collaborations étroites et partenariales.

Cette convention vise les objectifs suivants :
- convaincre les élèves handicapés que la poursuite d’études est possible et que les métiers dans les grandes entreprises leur sont accessibles ;
- initier dès la troisième des rencontres avec les professionnels pour sensibiliser ces élèves aux métiers des grandes entreprises ;
- financer des aides humaines ou matérielles :
. «tutorat» (aide au devoir, sensibilisation à la poursuite d’études, …, assurés par des étudiants volontaires des universités ou des grandes écoles. Il ne s’agit en aucun cas d’Auxiliaires de Vie Scolaire) ;
. «traduction» Langue des Signes Française, codage LPC, …;
. «aides matérielles» individuelles ou collectives lorsque l’établissement reçoit des groupes d’élèves ;
. accès aux stages ou périodes de formation en entreprise.
- permettre aux entreprises d’anticiper les aménagements pour l’insertion professionnelle.

Les partenaires et leurs contributions respectives

L’académie de Toulouse
- informe les établissements, les équipes éducatives, les élèves en situation de handicap et leurs familles des perspectives offertes ;
- conçoit et favorise les rencontres écoles entreprises, organise les modalités de stages permettant les rencontres et le suivi au sein des groupes industriels ;
- identifie les élèves en situation de handicap intéressés et leur propose des modalités d’accompagnement adaptées à leurs besoins.

La DIRECCTE
- accompagne la mise en oeuvre des contrats en alternance, assure le suivi des entreprises dans le cadre de leur obligation d’emploi des travailleurs handicapés ;
- accompagne et suit les jeunes dans le cadre des missions du service public de l’emploi.

Les établissements d’enseignement supérieur du COMUE université de Toulouse :
- accompagnent les étudiants handicapés pour leur permettre la réussite de leur cursus universitaire ;
- identifient les étudiants souhaitant accompagner les élèves en situation de handicap ;
- définissent et mettent en oeuvre les dispositifs d’accompagnement et envisagent le volet formation des «accompagnateurs» des élèves et des étudiants dans le cadre de leurs études ;
- facilitent l’accès aux stages dans les entreprises engagées dans la convention.

L’ONISEP
- contribue à la conception et la diffusion des documents d’information sur les actions mises en place.

Le GIP FCIP
- le GIP FCIP collecte les fonds et assure le financement des actions validées en comité de pilotage.

Les Entreprises partenaires : Airbus, Astrium, Capgemini, IBM, Safran, Sogeti, Thales
- proposent des rencontres professionnelles aux établissements scolaires ;
- proposent des périodes de formation ou des stages adaptés en milieu professionnel ;
- valident les projets d’accompagnement d’élèves et d’étudiants en situation de handicap qui leur sont présentés et financent, dans la limite des budgets alloués, des aides humaines ou matérielles retenues par le comité de pilotage.
Les aides des entreprises viennent en complément des subventions du ministère de l’Éducation nationale et de la vie associative, du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, et des budgets, alloués sur fonds propres des établissements d’enseignement supérieur. Elles ne peuvent se substituer aux financements relevant de la MDPH ou de l’ARS.

Convention "Atouts pour tous" pour les jeunes en situation de handicap : reconduite

Dans notre académie, la convention «Atouts pour Tous» a été de nouveau signée ce mois d’octobre 2014, pour favoriser les parcours de formation et l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap.

Les différents partenaires* de cette convention s’engagent à :
• Concevoir et coordonner un ensemble d’actions cohérentes, pour proposer des modalités d’accompagnement adaptées et sans rupture tout au long du cursus de formation vers l’emploi;
• Mener des actions concertées visant à inciter les élèves à s’inscrire dans des cursus de l’enseignement supérieur et à susciter une insertion professionnelle dans le monde du travail ;
• Promouvoir un dispositif sans rupture et cohérent de compensation tout au long du parcours de formation et de qualification jusqu’à l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap.

*l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, le rectorat de l’académie de Toulouse, la Direccte, la Draaf, l’Onisep, Le GIP Formation et certification pour l’insertion professionnelle, et les entreprises Airbus, CapGemini, Manpowergroup France, Safran, Sogeti, Spie Sud-Ouest, Thales.  

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

- secrétariat du conseiller ASH au rectorat de l’académie de Toulouse, Tél. : 05 34 44 87 28
- secrétariat du département Formation et Vie Etudiante COMUE université de Toulouse, Tél. : 05 61 14 44 77
- chargé de mission IPTH, Unité Territoriale 31-de la DIRECCTE Midi Pyrénées, Tél. : 05 62 89 82 43

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr