Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Julien - promoteur immobilier

Apporter sa pierre à l'édifice

Midi-Pyrénées - Toulouse / Publication : 12 mars 2020
Après un bac S, un premier cycle à l’école d’architecture de Nancy et un master d’Urbanisme et Aménagement à la Sorbonne, Julien Nespola s’est lancé dans l’aventure de la promotion immobilière. Après plus de 10 ans d’expérience et à 35 ans, il est directeur d’agence pour le Groupe Pichet à Toulouse.

Julien promoteur immobilier

Bâtisseur des villes et des villages

Après un bac S, un premier cycle à l’école d’architecture de Nancy et un master d’Urbanisme et  Aménagement à la Sorbonne, Julien Nespola s’est lancé dans l’aventure de la promotion immobilière. Après plus de 10 ans d’expérience et à 35 ans, il est directeur d’agence pour le Groupe Pichet à Toulouse.

Une étape importante pour accéder à ce poste : le développement

J’ai, au long de ma carrière, fait beaucoup de développement foncier. Il s’agit là de notre « matière première » : des fonciers bâtis ou non. Pour réussir, il faut être opiniâtre, curieux et en capacité de se projeter à des échéances lointaines car cette première étape détermine le reste : les contraintes du site, sa constructibilité, etc. Le développeur a besoin de dessiner, d’analyser ce qui va être le plus économique, le plus agréable pour la vie future des habitants du projet et du quartier. Tout ceci détermine la valeur du foncier. Vient ensuite la négociation avec le propriétaire, auquel il faut expliquer comment nous calculons la valeur de sa maison ou de son terrain. Nous créons de véritables partenariats avec les vendeurs et la collectivité. Les accords que nous passons ensemble nous lient à minima pour une durée d’une à deux années. Sans compter les projets complexes ou d’envergure qui peuvent nous emmener à plus longues durées.

Ce qui me plaît dans ce métier et ce domaine…

C’est un métier très complet où l’on travaille tant l’urbanisme que le droit, la négociation que la finance.  On apporte « notre pierre à l’édifice », c’est du concret. Nous ne sommes pas là pour réaliser des études mais pour construire, pour loger des personnes, participer en construisant des bureaux ou des hôtels à l’attractivité d’un territoire, etc. Mon métier consiste à coordonner l’ensemble de cette production : du développement foncier à la bonne livraison des ouvrages que nous réalisons en passant par le montage des permis de construire, la consultation des entreprises et la commercialisation. C’est un métier de terrain. Nous cherchons à trouver un équilibre entre les besoins de la collectivité, les souhaits des propriétaires et la réalité économique des opérations immobilières que nous développons. En tant que directeur d’agence, une partie de mon métier consiste à trouver et conserver ce point d’équilibre où tout le monde trouve un intérêt au projet. Pour cela, il faut avoir un sens un relationnel prononcé, de la rigueur et de la ténacité.

 « L’avenir professionnel pour moi c’est… »

Développer des projets toujours plus innovants. Accompagner les territoires et les élus à rendre durable et attirante la ville de demain.

L’immobilier un secteur très favorable

Les perspectives d’avenir sont favorables car quoi qu’il en soit, on aura toujours besoin de construire pour loger des gens. C’est un métier complet dans lesquels on découvre chaque jour de nouvelles choses. Tous les projets sont différents. On recrute beaucoup et en particulier des développeurs fonciers, et surtout chez nous !

Des qualités pour réussir

La curiosité. Et il faut choisir le bon métier et celui qui va le mieux correspondre au profil. Il y a en effet beaucoup de métiers dans l’immobilier : responsable de programmes, développeur foncier, commercial. Tous types de profils sont présents et il n’y pas vraiment sur le terrain de profil type. On retrouve chez nous des ingénieurs, des jeunes qui sortent d’écoles de commerce, des gens ayant fait de l’urbanisme… Ensuite il y a le savoir-faire et, tout aussi important, le savoir-être. Le savoir-faire peut s’apprendre à l’école mais beaucoup d’éléments s’apprennent sur le terrain.

Propos recueillis par A.Landes

Le Groupe Pichet est un acteur intégré de l’immobilier depuis 30 ans, c’est-à-dire composé de tous les métiers liés à l’immobilier et ce à travers 4 grands domaines : la promotion immobilière, l’administration de biens, l’exploitation hôtelière, l’activité de foncière patrimoniale. Depuis 2010, le groupe a rajouté une corde à son arc en devenant propriétaire exploitant du domaine viticole Le Château Les Carmes Haut-Brion. Julien Nespola est donc le directeur de l’agence régionale de Toulouse, l’une des 9 présentes sur le territoire français.

Haut de page

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels