Accueil Occitanie Toulouse Se former dans ma région S'informer sur l'enseignement supérieur

Récapitulatif des nouveautés APB 2017

Midi-Pyrénées - Toulouse / publication : 8 février 2017
Cet article compile les principales nouveautés du portail national de coordination des admissions dans l’enseignement supérieur www.admission-post-bac.fr

Visuel APB 2017

 

1 / Pas de différence entre les candidats néo-bacheliers et les candidats en réorientation

Le code de l’éducation prévoit que tout titulaire du bac peut s’inscrire en L1 (art. L612-3 du code de l’éducation) : il n’y aura plus de priorité accordée aux néo-entrants sur les candidats en réorientation dans APB : les candidats seront traités à égalité. On appliquera donc aux candidats en réorientation le même traitement qu’aux néo-entrants (règle des vœux groupés et règle de la pastille verte).

Cas particulier des candidats en réorientation interne : Certaines universités accompagnent de manière spécifique les étudiants de leur établissement qui souhaitent se réorienter sur une formation de leur université actuelle (se renseigner auprès de son université). Les universités ont désormais le choix de gérer les candidatures en réorientation interne :

  • - hors APB
  • - dans APB
  • - pour partie de leurs mentions de licence dans APB et pour partie hors APB.

 

2 / Le traitement automatisé critérisé est utilisé pour les licences dans APB.

NB : le traitement automatisé critérisé, c’est l’ensemble des règles appliquées pour attribuer les places en cas de demandes supérieures à la capacité d’accueil, le tirage au sort étant la dernière de ces règles.

- Les critères de priorité sont :

  • → priorité aux candidats de l’académie d’obtention du bac ou de résidence
  • → priorité selon le classement des vœux
  • → priorité selon la situation de famille (candidats mariés, pacsés, vivant en concubinage, candidats ayant des personnes à charge - toutes ces situations sont à égalité). Obligation de joindre des justificatifs de la situation familiale
  • → une fois tous les critères épuisés et à égalité de situation il sera procédé à un tirage au sort.

 

3 / Principe des « Vœux groupés »

Dans la perspective de maximiser les chances pour les élèves d’obtenir une licence « en tension », la campagne d’admission post bac 2017 réitère la mise en place d’un vœu dit « groupé » pour les filières suivantes :

- STAPS - Droit - Psycho - PACES (La PACES ne fait pas partie d’un vœu dit « groupé » sur l’académie de Toulouse)

Pour ce faire, les candidats à l’une de ces licences devront obligatoirement classer l’ensemble des sites proposant cette mention de licence sur l’académie. Une candidature « groupée » compte pour une seule candidature parmi les 12 possibles en licence. Le candidat peut interclasser librement les sous-vœux dans sa liste de vœux ordonnés). Si un candidat souhaite supprimer ou ne plus classer un sous-vœu, cela entraine la suppression ou le non classement du vœu groupé dans sa totalité.

Exemple de ce qu’un candidat peut faire :

  • V1 : vœu groupé licence de STAPS
  • → Sous-vœu 1 : licence de STAPS de l’université X
  • V2 : vœu de CPGE MPSI du lycée XY
  • V3 : vœu de licence de chimie de l’université XX
  • V4 : vœu groupé de licence de STAPS
  • → Sous-vœu 2 : licence de STAPS de l’université Z

ATTENTION : L’obligation de « vœux groupés » ne vaut que pour son académie d’origine, si un candidat postule sur une autre académie, il peut classer qu’un seul site de formation.

Il n’y a plus de notion de « vœux groupés » en procédure complémentaire. S’il reste des places vacantes sur une formation qui correspond à un sous-vœu, alors que les autres formations du même vœu groupé ont atteint leur capacité d’accueil, celle-ci sera inscrite en procédure complémentaire.

 

4 / Licence « libre » obligatoire pour les bacheliers généraux.

On parle de « licence à pastille verte », les bacheliers généraux ont l’obligation de classer une licence permettant habituellement d’accueillir l’ensemble des candidats qui en font la demande dans leurs vœux.

Les bacheliers technologiques seront invités (pas d’obligation) à postuler en DUT ou CPGE voie technologique et les bacheliers professionnels en BTS et Mention Complémentaire. Il y aura un message dans APB tant que le candidat n’aura pas suivi ce conseil.

 

5 / Formations dans APB

Vous pouvez formuler au maximum 24 candidatures par liste (une liste pour les formations sous statut scolaire et une liste pour les formations en apprentissage), dont 12 au maximum par type de formations, comme indiqué dans le tableau présent sur le guide du candidat. Concernant les CPGE, il y a donc suppression de la limitation à 6 vœux par voie, possibilité de faire 12 vœux dans la même voie. Concernant les Mises à niveau : MANH, MANMA et MANAA, suppression de la limitation à 3 vœux maxi, possibilité de faire 12 vœux.

 

6 / 3ème phase d’admission : fin de l’obligation de répondre « oui définitif » le 14 juillet

Les candidats encore en attente d’une meilleure proposition en fin de procédure normale (phase du 14 juillet) ne seront plus obligés de répondre « oui définitif », ils pourront répondre « oui mais » s’ils souhaitent bénéficier d’un « rappel fin de liste ». Il est conseillé de procéder à l’inscription administrative auprès de l’établissement (sur la formation proposée et à laquelle le candidat a répondu « Oui mais) pour conserver sa place.

 

7 / Généralisation des dossiers électroniques

Sauf exceptions, à partir de 2017, tous les dossiers sont dématérialisés. Les établissements peuvent toujours demander des documents complémentaires mais en version numérique : envoi par mél ou mise en ligne sur un site indiqué par l’établissement.

Attention : les documents originaux peuvent être demandés par l’établissement lors de l’inscription administrative pour vérification.

 

8 / Prolongation et simplification de la procédure complémentaire :

La procédure complémentaire se déroulera du 27 juin au 30 septembre (formulation des vœux possible jusqu'au 25 septembre).

Tous les candidats qui auront obtenu une proposition en procédure normale (PN) et qui l’auront acceptée en « oui mais » ou en « oui définitif » pourront formuler de nouveaux vœux en procédure complémentaire (PC) sur toutes les formations disponibles en PC, à l’exception des formations pour lesquelles ils ont été refusés en PN. Il n’y a donc plus besoin de démissionner de la PN pour participer à la PC.

Attention : les établissements auront 8 jours pour faire une proposition d’admission en PC, hors vacances scolaires / période de fermeture. Silence = refus. Idem pour les élèves qui ont 8 jours pour répondre. Au 9ème  jour, la place est proposée à quelqu’un d’autre.

 

9 / Apprentissage

Les vœux en apprentissage font l’objet d’une liste distincte. Il y a donc 24 vœux possibles en apprentissage + 24 vœux possibles sous statut scolaire. Il n’y a pas nécessité de classer ses vœux en apprentissage. Les candidatures en apprentissage pourront être déposées du 20 janvier au 25 septembre. Les propositions d’admission seront gérées séparément. L’admission dans une formation en apprentissage nécessite que le candidat ait signé un contrat avec une entreprise. Le contrat, une fois saisi par le CFA, débloque une proposition d’admission faite au candidat dans APB. Si le candidat accepte « oui définitif » une formation en apprentissage, il perd le bénéfice des formations sous statut scolaire. En revanche « un oui définitif » pour une formation sous statut scolaire ne fait pas perdre le bénéfice d’un vœu en apprentissage.

 

10 / Application mobile de notification d’alertes sur smartphones

Pour une meilleure visibilité des notifications APB par les jeunes, une application mobile de notification d’alertes APB est téléchargeable sur smartphone.  Elle vient compléter la messagerie APB (mél) et les SMS. Une notification sur l’application APB nécessite de se connecter à son dossier APB. Aucune action n’est possible à travers l’application.

Attention : si le jeune consulte une alerte sur l’application, il ne la reçoit pas à nouveau par SMS.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels