Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Occitanie Toulouse Se former dans ma région S'informer sur le lycée

CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle

CAP à accès prioritaire

Midi-Pyrénées - Toulouse / publication : 22 février 2017
A partir d'un dessin de définition, le titulaire du CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle reporte en grandeur nature sur la tôle les indications de forme....

Objectifs

A partir d'un dessin de définition, le titulaire du CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle reporte en grandeur nature sur la tôle les indications de forme.

Après cette opération de traçage (souvent avec un outil informatique), il découpe, perce et met en forme des feuilles de métal, des tubes, des tuyaux, des profilés. La mise en forme s'effectue à froid, par pliage, cintrage, emboutissage.

Ensuite, il monte et assemble à partir de différents métaux et alliages (acier, cuivre, aluminium, inox, etc.) et à l'aide de boulons, rivets, soudures, selon le plan de l'appareil à construire.

Il utilise les machines-outils semi mécanisées ou à commande numérique.

Il participe à la production d'ensembles chaudronnés de dimensions diverses : petite ou moyenne chaudronnerie (cuves, chaudières, appareils électroménagers, etc.) ou de grosses chaudronneries (réservoirs, wagons, chaudières industrielles, etc.).

Il réalise des opérations d'entretien, de réparation d'équipements industriels existants, des opérations spécialisées d'ajustage et de soudage sur des matériels neufs ou en construction.

Ce travail demande de l'habileté manuelle et aussi de la robustesse, pour porter des objets lourds et rester longtemps debout dans un environnement bruyant.

Débouchés

Ouvrier qualifié, le titulaire de ce diplôme, peut travailler en atelier, en usine (petite et moyenne chaudronnerie), sur des chantiers de construction (grosse chaudronnerie), au sein des entreprises artisanales de chaudronnerie, des industries de la mécanique, du transport, de la chimie et de la pétrochimie, de l'agro-alimentaire, de la construction navale et de l'aéronautique, etc.

Il participe à la réalisation et au montage d'équipements variés, complexes, parfois de grande dimension et de forte épaisseur.

Métiers accessibles : charpentier/ière métallique (monteur/euse en charpente métallique, monteur/euse assembleur/euse en constructions métalliques, monteur/euse en structures métalliques), chaudronnier/ière (opérateur/trice en structures métalliques, tôlier/ière, opérateur/trice en chaudronnerie-formage), soudeur/euse (opérateur/trice en techniques de soudage).

Chaudronnier

Chaudronnier

Charpentier métallique

Soudeur

Poursuite d'études

Le CAP est conçu pour une entrée directe dans la vie active. Néanmoins, il est possible, sous certaines conditions :

 

  • d'acquérir en un an une mention complémentaire : MC Soudage
  • de préparer un baccalauréat professionnel : bac pro Réalisation d'ouvrages chaudronnés et de structures métalliques

Formations poursuivies :

bac pro Ouvrages du bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse (poursuite d'études conditionnelle)
bac pro Ouvrages du bâtiment : métallerie (poursuite d'études conditionnelle)
bac pro Technicien aérostructure (poursuite d'études conditionnelle)
bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle (poursuite d'études conditionnelle)
MC Soudage (poursuite d'études conditionnelle)

Établissements préparant la formation

om d'établissement

 Etablissements

 

 

 CFA de l'Industrie de l'Adour - site de Tarbes

Tarbes

65000

 CFAI Midi-Pyrénées

Beauzelle

31700

 ICAM école de production

Toulouse

31076

 LP Eugène Montel

Colomiers

31770

Imprimer

À lire aussi

Sur le web

 

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels