Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage (1ère année commune)

CAP à accès prioritaire

Midi-Pyrénées - Toulouse / Publication : 2 mai 2018
Le (la) titulaire du CAP « Réalisation en chaudronnerie industrielle » travaille à la mise en forme de métaux en feuille et sait effectuer toutes les opérations de base de la chaudronnerie, de la tôlerie, de la tuyauterie, du mécano-soudage, de la construction métallique, de la métallerie et de la menuiserie métallique.

CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie

Lieux d’exercice

L’ouvrier qualifié en chaudronnerie ou soudage trouve des débouchés dans des entreprises très diversifiées (entreprises artisanales, PME-PME, grandes entreprises industrielles). Ces dernières ont comme principales activités :

  • • La construction aéronautique et spatiale, ferroviaire, navale, automobile. 
  • • L’industrie chimique, pétrochimique, pharmaceutique, nucléaire et de production d’énergie.
  • • Le bâtiment et les travaux publics.
  • • Le machinisme agricole, le secteur de l’environnement et du développement durable. 

Activités professionnelles

Ce professionnel possède les compétences nécessaires pour la mise en œuvre des moyens de débit, d’usinage, de soudage, de mise en conformité et d'assemblage. En fonction de son option, il réalise et assemble tout ou partie d'un ouvrage (option chaudronnerie), ou assure la continuité d’éléments métalliques par soudage tout en respectant des règles métallurgique, mécanique et physique d’un ouvrage (option soudage). Selon la taille de l'entreprise, le titulaire du diplôme exerce tout ou partie de ses activités en atelier ou sur chantier, avec un niveau de spécialisation et d’autonomie variable.  

Exemples de métiers :

Qualités requises

  • ■ Grande habileté manuelle
  • ■ Savoir faire preuve de rigueur 
  • ■ Savoir appréhender l’architecture globale des ouvrages
  • ■ Mettre en œuvre des procédés performants de fabrication, d'assemblage ou de soudage  
  • ■ Prendre en compte les contraintes économiques associées aux exigences de qualité et de productivité  
  • ■ Acquérir les connaissances technologiques et les savoir-faire fondamentaux nécessaires à l'utilisation des équipements d'un plateau technique 
  • ■ Être capable de communiquer et de travailler en équipe

Organisation des enseignements

En 1re année, l’enseignement est commun aux deux options : connaissance des matériaux, surfaces et volumes d'un ouvrage, modélisation numérique en 3D, procédés de découpe... 
En 2e année, les élèves approfondissent, en atelier, la pratique dans la spécialité choisie : réalisation et assemblage d'un ouvrage (chaudronnerie) ; soudure d'éléments métalliques (soudage).
Cette formation comprend des périodes de formation en milieu professionnel : 6 en première année et 6 en seconde. 

Poursuite d'études

Le titulaire de ce CAP possède un niveau de compétences générales et professionnelles lui permettant d’intégrer directement le monde du travail ou de poursuivre une formation professionnelle en lien avec l’option choisie (chaudronnerie ou soudage). Au cours de sa carrière, il pourra se spécialiser et obtenir une qualification sur un ou plusieurs procédés et/ou sur différents matériaux métalliques et évoluer vers la réalisation d’ouvrages complexes. Ses activités peuvent l'amener à évoluer vers des fonctions de chef d’équipe.

Lieux de formation

Les établissements de formation de la région Occitanie

Clips métiers

► Chaudronnier / Chaudronnière

 

► Soudeur / Soudeuse

Imprimer

À lire aussi

Sur le web

 

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels