Paca - Nice / Publication : 22 novembre 2019
Une scolarité en France et au Portugal jusqu’en terminale, un profil littéraire…Très tôt, Jacqueline Esteves exerce de multiples boulots : de la vente dans une agence immobilière à la gestion d’une entreprise de pompes funèbres…Puis elle découvre le bâtiment dans lequel elle travaille depuis 11 ans.

Maconne

Pourquoi avoir choisi ce secteur professionnel ?

Le hasard ! Mon patron venait d’ouvrir son entreprise et il avait besoin d’une aide pour assurer le suivi de chantier : coordonner les travaux, établir les devis, négocier le matériel, contrôler et vérifier l’avancement du chantier…

Je ne connaissais rien au bâtiment et j’ai dû me former. Pour être crédible auprès des clients, il faut savoir de quoi on parle. Etablir un devis, ce n’est pas seulement des calculs mais connaître le temps nécessaire que prend chaque tâche, quels matériaux utiliser et en quelle quantité…

Puis vous êtes passée de la gestion administrative au chantier…

Oui il y a 4 ans, je me suis rendue compte que la pratique me manquait. J’avais envie d’être sur le terrain. J’ai rejoint le chantier et me suis formée sur le tas, toujours dans la même entreprise.

Démolition, construction, rénovation de murs, sols, plafonds, cloisons, faux plafonds…Je suis devenue polyvalente : monter une cloison, faire une chape, poser du parquet ou du carrelage, renforcer un plancher avec des poutres, redresser un mur…Ce que je préfère, c’est la rénovation. Ce n’est jamais la même chose, ce qui fait le piment de ce métier.

Sans regret ?

Surtout pas ! Certes, c’est un travail salissant, bruyant avec les marteaux-piqueurs et les disqueuses, fatigant aussi car il y a des charges lourdes à porter mais j’ai l’impression de faire de l’utile, du concret !  Secrétaire, je remplissais des papiers… Maçonne, je m’émerveille chaque fois devant la maison ou l’appartement que nous venons de restaurer.  Travailler à l’extérieur, en équipe me motive plus que le bureau… 

L’avenir ? Pourquoi pas, après une formation complémentaire en gestion, avoir ma propre entreprise dans quelques années…

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels