Paca - Nice / Publication : 24 mai 2019
Loïc a découvert l’allemand dès la 6e en section européenne. C’est une langue qu’il n’a plus quittée et qu’il a choisi de mettre au cœur de son projet professionnel. Actuellement en L1 LLCE Allemand du « parcours binational option enseignement » à l’Université de Nice Sophia Antipolis, il nous parle de ses études universitaires « pas tout à fait comme les autres ».

Cursus allemand Visuel

Pourquoi avoir choisi un cursus franco-allemand ?

J’ai toujours aimé les langues, en particulier l’allemand dont j’apprécie la complexité. En terminale L, c’était ma LV2. Avec une excellente moyenne dans cette matière et un bon niveau en français, c’était un cursus fait pour moi !

Ce qui change par rapport à la terminale ? Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Ce qui surprend, ce sont tous les cours en allemand. J’avoue qu’au départ, je ne comprenais pas grand-chose et j’ai eu un moment de doute : « avais-je bien fait ? » Mais si j’ai un conseil à donner, c’est qu’il ne faut ni se décourager ni paniquer ! Il faut être curieux, regarder l’actualité, se nourrir d’informations pour s’imprégner de la culture…Avec du travail et une bonne organisation pour ne pas se sentir débordé, on s’adapte très bien !

Quels sont les atouts de ce diplôme ?

Je me suis senti très vite immergé dans la culture germanophone. Cette année, sur 16h de cours hebdomadaires, 10 sont consacrées à l’allemand : cours communs avec LEA (grammaire, traduction, expression écrite et orale)  et cours spécifiques à LLCE (version, thème, civilisation, cours interculturalité…). Les 6 autres heures concernent la littérature et les lettres modernes (littérature comparée et littérature française).

J’apprécie également l’encadrement dont on bénéficie : l’effectif est réduit, ce qui facilite les échanges entre étudiants et profs qui sont vraiment très à l’écoute et soucieux de notre progression.

Et puis, partir à l’étranger est une sacrée opportunité puisque les années passées en Allemagne comptent dans le cursus, ce qui permet d’obtenir dans un même temps un double diplôme français et allemand. L’an prochain, en L2, je vais à Freiburg. J’espère devenir très vite parfaitement bilingue, et me constituer un réseau de connaissances allemandes.

Quel est votre projet ?

Dans l’immédiat, fin mai, je vais recevoir les possibilités de logements en Allemagne.  Entre les bourses d’Erasmus, de l’Université franco-allemande et éventuellement du CROUS (sur critères sociaux), il n’y a pratiquement rien à débourser.

Si on parle avenir, devenir enseignant me tente soit en France soit en Allemagne. Mais comme je ne suis qu’en L1, je ne m’interdis pas d’autres métiers. Je verrai comment se passent les stages en établissement scolaire.

 

Fiche d’identité du  cursus franco-allemand «  formation enseignants »

Cadre Ce cursus franco-allemand comprenant licence et master est proposé par l’Université de Nice et la PH Freiburg, sous l’égide de l’Université franco-allemande (UFA). Cette dernière est constituée d’un réseau d’établissements supérieurs français et allemands (universités, grandes écoles…) qui élaborent des cursus d’études franco-allemands dans de nombreux domaines : droit, ingénierie, économie…Il en existe environ 200.

Les étudiants inscrits à l’UFA ont une mobilité obligatoire. Titulaires d’un double diplôme, ils bénéficient de débouchés dans les 2 pays.

Licence LLCER Allemand parcours binational option enseignement + master MEEF binational second degré Université de Nice Sophia Antipolis/PH Freiburg

Ce cursus franco-allemand, ouvert en 2017, est un des 4 cursus en France et en Allemagne à former des enseignants dans les deux pays.

Accès : sélectif. Pré-inscription sur Parcoursup, dossier et lettre de motivation. L’inscription à l’Université franco-allemande ne se fera qu’après le 1er semestre de L1 en fonction des résultats obtenus à l’Université de Nice. Cette année, il y avait une quarantaine de candidatures pour 25 places.

Organisation du cursus : Les L1, L3, master 1 se déroulent à l’université de Nice. Les L2 et master 2 à  Freiburg. En licence, les étudiants français et allemands se retrouvent tous à Freiburg en L2 et à Nice en L3.

Les cours  se complètent et les compétences interculturelles sont développées autour de travaux coopératifs sur un même thème entre étudiants des 2 pays. En outre, des stages en établissements scolaires sont prévus en L2 (3 semaines) et en L3  (2 mois), ce qui permet aux étudiants de savoir très tôt si le métier d’enseignant du second degré leur plaît. En master MEEF franco-allemand, d’autres stages plus longs sont organisés dans les 2 pays.

D’autres  débouchés sont possibles dans la presse, l’édition, la culture…

Propos recueillis auprès de M. Tremmel et Mme Schmider, enseignants à l'université de Nice

 

 

 

En savoir plus

- les cursus franco-allemands du Réseau “Université franco-allemande” (UFA) en général

le guide des études online de l’Université franco-allemande/ Deutsch-Französische Hochschule

- la licence binationale Nice-Freiburg (LLCER Allemand, parcours binational “option enseignement”) (U Nice, Faculté de Lettres)

 http://unice.fr/faculte-des-lettres-arts-sciences-humaines/contenus-riches/documents-telechargeables/fichiers-departements/departement-dallemand/plaquette-licence-binationale-llcer-allemand

http://unice.fr/faculte-des-lettres-arts-sciences-humaines/contenus-riches/documents-telechargeables/fichiers-departements/departement-dallemand/mobilite-internationale

  -le master MEEF franco-allemand / Master of Education

 

 

 

Haut de page

Vient de paraître