Cliquez
pour afficher
le menu
bannière psycho
Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Psycho : quels métiers pour vous ?

Sommaire du dossier

Psycho : quels métiers pour vous ?

Des psys pour mieux enseigner, apprendre ou orienter

Publication : 19 décembre 2018
Qu’ils aident aux apprentissages et à l’insertion, ou qu’ils dispensent eux-mêmes des formations, les psychologues sont nombreux dans la sphère de l’éducation. L’essentiel des recrutements s’effectue sur concours.

Formation_pictos

Sont illustrés les lieux où peuvent exercer les psychologues du secteur.

 

Psychologues EN : cap sur la réussite scolaire et l’orientation

Formation_1

Missions. Les psychologues de l’Éducation nationale (ou psy-EN) mobilisent leur expertise au service de la réussite de la scolarité et du bien-être psychique de tous les enfants et adolescents. Auprès des équipes éducatives, ils contribuent à la lutte contre les effets des inégalités sociales, concourent à la qualité du climat scolaire et participent à la gestion des situations de crise. Ils contribuent ainsi à la prévention des risques de rupture et à la prise en charge du décrochage scolaire. 

Ils connaissent deux réalités de terrain.

À l’école, le psy-EN (appelé jusqu'ici psychologue scolaire) participe au repérage et à l’analyse des difficultés d’apprentissage des enfants pour permettre leur prise en charge et leur résolution. Il intervient la plupart du temps sur alerte des enseignants. Après avoir reçu l'enfant et ses parents, effectué des tests et observations puis posé un diagnostic (trouble de l’attention, difficulté d'ordre cognitif ou psychoaffectif…), il met en place un dispositif d’accompagnement scolaire et/ou oriente l’élève vers un spécialiste adapté : orthophoniste, orthoptiste, pédiatre, pédopsychiatre... Il suit plus particulièrement l’évolution des élèves en situation de handicap.

Dans les collèges, les lycées et les CIO, le psy-EN (appelé jusque-là conseiller d’orientation-psychologue) porte une attention particulière aux adolescents en difficulté, en situation de handicap ou présentant des signes de souffrance psychologique. À leur demande, à celle de leur famille ou de leurs enseignants, il peut les conseiller et les accompagner dans la conception d'un projet de formation en vue de leur insertion socioprofessionnelle. Par ailleurs, il participe à l’élaboration du volet orientation du projet d’établissement auprès des équipes de direction. Il assure au sein des CIO le premier accueil pour toute personne en recherche de solutions pour son orientation. 

Débouchés. Les psychologues de l’Éducation nationale travaillent dans les écoles, les collèges, les lycées et les CIO publics de toute la France. Ils sont environ 7500 aujourd’hui à exercer ce métier, le plus souvent en partageant leur temps sur plusieurs établissements. Un concours est organisé chaque année au niveau national. À titre d’exemple, le concours de 2018 a ouvert quelque 230 places aux futurs psy-EN. 

Accès. Depuis 2017, le recrutement des psychologues de l’Éducation nationale s’effectue via un nouveau concours, qui propose deux voies : "éducation, développement et apprentissages" pour travailler en primaire, et "éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle" pour travailler dans le secondaire et le supérieur. Ce concours est ouvert aux étudiants titulaires d’une licence de psychologie inscrits en M2 de psychologie ou déjà titulaires d’un master en psychologie.Une fois admis, les psychologues sont fonctionnaires stagiaires en alternance pendant 1 an, puis deviennent fonctionnaires après titularisation.  

Enseignants-chercheurs en psychologie : des postes rares

Formation_2

Mission. Le métier d’enseignant-chercheur en psychologie à l’université recouvre deux activités : effectuer des recherches dans son domaine de spécialité pour faire avancer la connaissance et enseigner la psychologie aux étudiants de l’université.

Débouchés. On estime qu’il y a environ 1200 enseignants-chercheurs en psychologie en France, qui exercent principalement à l’université, mais aussi dans les Espé, dans les IUT, dans les grandes écoles et organismes de recherche. Les enseignants-chercheurs sont fonctionnaires et dépendent du ministère de l’Enseignement supérieur. Les universités recrutent également des psychologues en exercice pour enseigner ponctuellement, avec des contrats de vacation.

Accès. Devenir enseignant-chercheur en psychologie requiert une solide motivation. Première étape : obtenir un doctorat (bac + 8) en psychologie. Ensuite, il faut déposer un dossier comprenant le résumé de sa thèse et au moins 2 publications dans des revues scientifiques. Si cette procédure de qualification est validée, elle autorise le candidat à se présenter à des postes de maître de conférences auprès de chaque établissement. Compter souvent entre 30 et 40 dossiers de candidature pour chaque poste, et jusqu’à 80 !

Formateurs : des besoins importants

Formation_3

Missions. Les psychologues peuvent partager leur connaissance de la psyché humaine en donnant des formations à des étudiants dans des écoles, à des professionnels du social ou du paramédical, ou à des salariés en entreprise.

Débouchés. Écoles du paramédical, formations du social : nombreuses sont les écoles confiant à des psychologues en exercice des interventions dans la formation de futurs professionnels dont la psychologie constituera un volet de leur métier. Les entreprises font quant à elles de plus en plus souvent appel à des psychologues pour sensibiliser leurs salariés aux risques psychosociaux, à la gestion du stress et au burn-out. Ces formations ne constituent que rarement un emploi à plein temps : elles consistent souvent en des missions ponctuelles ou de quelques heures par semaine.

Accès. Les recrutements s’effectuent en répondant à une annonce ou en envoyant aux écoles ou aux entreprises une candidature spontanée comprenant CV et lettre de motivation, qui peut déboucher sur un entretien.

Chargés d’insertion : des pros multi-casquettes

Formation_4

Missions. Les psychologues en mission locale reçoivent en entretien individuel les jeunes de 16 à 25 ans qui, outre des difficultés d’insertion professionnelle ou sociale, sont en souffrance psychique. Ces jeunes viennent de leur propre initiative ou sur incitation des conseillers en insertion. Les psychologues les écoutent, essayent de comprendre leurs difficultés et les aident à reprendre confiance en eux, les soutiennent dans leurs démarches administratives et de recherche d’emploi. Ils mettent aussi en place des actions de prévention afin d'impliquer les jeunes dans leur santé.

Débouchés. Les postes ne sont pas légion, et les psychologues qui travaillent en mission locale se partagent souvent sur plusieurs structures, ces dernières n’ayant pas toujours les moyens de payer un psychologue à plein temps.

Accès. Pour travailler dans les missions locales, il faut présenter sa candidature (CV et lettre de motivation) auprès de la structure qui a publié une offre ou envoyer une candidature spontanée.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Mon orientation en ligne