BTSA Développement de l'agriculture des régions chaudes (DARC)

  • Durée de formation : 2 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 2
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les brevets de technicien supérieur agricole

Les BTSA préparent à la conduite d'une exploitation agricole ou forment des spécialistes dans différents domaines (génie des équipements agricoles, par exemple). Ils sont accessibles sur dossier en 2 ans après le bac, au lycée ou en apprentissage. Les BTSA visent une insertion professionnelle directe. Ils permettent aussi une poursuite d'études, notamment en licence pro (en 1 an).

À savoir

Le titulaire du BTSA DARC possède une bonne connaissance de l'environnement économique, territorial, social et juridique des exploitations agricoles dans le contexte spécifique des territoires d'Outremer, ainsi que de solides compétences à la fois en techniques de gestion et en sciences agronomiques (productions végétales et animales, écologie et biologie, fonctionnement de l'agro-écosystème, gestion des ressources). Il prend en compte les enjeux du développement durable (agroécologie, double performance) et intègre une dimension stratégique dans la gestion de son entreprise agricole.

Ce professionnel peut occuper un emploi de chef d'exploitation, travailler comme salarié dans une exploitation (chef d'équipe, conducteur de travaux, responsable d'élevage, chef de culture), comme technicien d'expérimentation ou dans les métiers touchant au conseil, à la formation, au contrôle (contrôleur de culture, contrôleur qualité), à l'animation du territoire ou au commerce...

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • Disposer d'un niveau scolaire équivalent au niveau baccalauréat. Les élèves inscrits en baccalauréat général, technologique ou professionnel sont les bienvenus. Même si la construction des BTSA est pluridisciplinaire, l'investissement à fournir sera plus ou moins important dans certaines disciplines selon les types de profils : les élèves titulaires d'un baccalauréat professionnel devront s'investir particulièrement dans l'étude des disciplines générales, tout en disposant d'acquis techniques si leur diplôme est lié au secteur du BTSA envisagé. A l'inverse, les élèves titulaires d'un baccalauréat général ou technologique devront travailler d'avantage les enseignements techniques professionnalisants.
  • Disposer de capacités générales (expression, communication, ouverture sur le monde, communication de base dans une langue étrangère, mathématiques et informatique).
  • Disposer d'un intérêt et d'une curiosité réels pour le monde agricole et les métiers de l'agriculture est nécessaire à la réussite d'un BTSA du secteur de la Production. Ces formations peuvent mener à d'autres métiers plus en amont ou en aval de la production.Le BTSA Développement de l'agriculture des régions chaudes (DARC) est adapté à l'installation en tant qu'agriculteur de l'outre mer. Il peut aussi conduire à exercer des métiers du conseil, du contrôle, de l'animation, du développement ou de la commercialisation. Un intérêt est demandé pour la gestion économique, financière et humaine de l'entreprise agricole, pour l'orientation de l'activité agricole en prenant en compte le contexte, pour la stratégie de l'entreprise agricole et pour la conduite et la préservation des agro-écosystèmes, concernant à la fois les productions animales et végétales.

Les admissions

Le BTSA développement et animation des territoires uraux est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac pro conduite et gestion de l'entreprise agricole, bac STAV, autres bacs technologiques, bac S. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Les poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle.

Exemple de formation possible

Exemples de métiers

Publicité