Imprimer
Accueil > Fiches formation > BTSA Génie des équipements agricoles

< Retour à la page précédente

Fiche formation

BTSA Génie des équipements agricoles (GDEA)

  • Ministère(s) de Tutelle

    ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt

  • Nature du diplôme

    diplôme national ou diplôme d'Etat

  • Durée de la formation

    2 ans

  • Niveau terminal d'études

    bac + 2

Débouchés professionnels

Le technicien supérieur en GDEA est un spécialiste des équipements et des installations de production agricole. Il connaît les matériels mécaniques classiques pour la culture ou l'élevage (appareils de traction, véhicules agricoles, installations de traite...) ainsi que les bâtiments actuels d'élevage, les serres et les dispositifs de conditionnement d'air et de chauffage. Il maîtrise l'utilisation des équipements d'entretien de l'espace rural et des machines et matériels de transformation des produits agricoles.

Le titulaire du BTSA peut travailler chez un constructeur de matériel en tant que technico-commercial. Il est alors chargé des relations entre l'entreprise et les concessionnaires, des dépôts de matériel, de la démonstration des nouveaux produits... Il peut également exercer les fonctions de gestionnaire de parc de matériel, d'inspecteur technique ou de conseiller dans une entreprise de travaux agricoles ou une coopérative d'utilisation de matériel agricole. Des postes de magasinier, responsable SAV, chef d'atelier ou technicien de bureau d'étude sont aussi envisageables.

Une part importante de la formation est consacrée à la connaissance technique des agroéquipements et à la maîtrise du langage du technicien (dessins, graphiques). A cela s'ajoutent des enseignements en droit, législation, économie, gestion et négociation commerciale.

Exemple(s) de métier(s):

Poursuivre mes études...

L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois les titulaires du BTSA sont de plus en plus nombreux à continuer leurs études. Ils peuvent acquérir une compétence complémentaire en préparant un certificat de spécialisation agricole ou un second BTSA. Avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il leur est possible de poursuivre en licence professionnelle, en écoles spécialisées ou en écoles d'ingénieurs (en passant par une classe préparatoire).

Au bout d'un an d'expérience, ils peuvent également préparer le diplôme d'expert automobile en étant dispensé de certaines unités de formation.

Poursuite d'études conditionnelle

Exemples de formations poursuivies :

En savoir plus

Publications

Publications Onisep

Les métiers de la mécanique
collection Parcours, Onisep
parution 2014

Vient de paraître