Imprimer
Accueil > Fiches formation > DUT Génie thermique et énergie

< Retour à la page précédente

Fiche formation

DUT Génie thermique et énergie (GTE)

  • Ministère(s) de Tutelle

    ministère chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  • Nature du diplôme

    diplôme national ou diplôme d'Etat

  • Niveau d'admission requis

    bac ou équivalent

  • Durée de la formation

    2 ans

  • Niveau terminal d'études

    bac + 2

Débouchés professionnels

Le titulaire de ce DUT est un spécialiste de la production, de la conversion et de l'utilisation de l'énergie thermique dans les industries, les transports et le batiment.  

Les connaissances acquises au cours de la formation lui permettent de résoudre l'ensemble des problèmes énergétiques que peuvent rencontrer les entreprises industrielles, sans jamais perdre de vue l'impact du génie thermique sur l'environnement.

A l'issue de la formation, le diplomé posséde les connaissances scientifiques de base et connait les phénomènes physiques en thermodynamique, mécanique des fluides et transfert de chaleur,... Il maîtrise les techniques industrielles de la spécialité (échangeurs de chaleur, moteurs thermiques pour les transports ou la production d'énergie, combustion et foyers, production de froid, traitement d'air, climatisation, solaire, cryogénie, installations hydrauliques, électricité, régulation, CAO,...), connait le principe et la mise en oeuvre d'énergies renouvelables (panneaux solaires, pompe à chaleur, photovoltaïque, éolien, géothermie).

Le diplomé peut occuper divers emplois : technicien de recherche ou d'essais sur prototype, technicien de bureau d'études (conception de moteurs, d'équipements ou d'installations thermiques...), responsable de la production d'énergie en usine, responsable d'une exploitation de chauffage, agent technico-commercial, expert technique... Il pourra évoluer dans son métier en fonction de son expérience et de ses attentes.

Exemple(s) de métier(s):

Accès à la formation

L'accès au DUT se fait sur bac, dossier, entretien, voire tests ; le plus souvent bac S, STI, STL. En année spéciale (la durée de la formation est de un an), il faut avoir validé 60 crédits européens ou suivi un enseignement supérieur de 2 ans et passer devant un jury d'admission.

Poursuivre mes études...

licence professionnelle, licence LMD ou école d'ingénieurs, de spécialité bâtiment, énergies renouvelables, génie climatique, énergie et environnement, etc.

Poursuite d'études conditionnelle

Exemples de formations poursuivies :

En savoir plus

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'énergie
collection Parcours, Onisep
parution 2013

Les métiers de l'électrotechnique
collection Voie pro, Onisep
parution 2010

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne