Licence électronique, énergie électrique, automatique

  • Durée de formation : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 3
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

À savoir

Les titulaires de la licence poursuivent majoritairement leurs études (master, école spécialisée, grande école...) car c'est à bac + 5 que les universitaires sont vraiment attendus sur le marché du travail. Ils se dirigent ensuite vers les secteurs des transports, de l'automobile, de l'aéronautique, des télécommunications, du commerce électronique, de la micro et nanoélectronique, de l'électronique de puissance, du traitement des signaux et des images, de l'électronique des systèmes embarqués, de l'automatique, de la domotique, de l'enseignement...

Exemples de métiers le plus souvent après un bac + 5 : enseignant/e-chercheur/euse ; enseignant/e dans les collèges ou les lycées ; ingénieur/e développement en électronique ou en microélectronique, télécommunications, robotique, systèmes embarqués¿

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu'y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur pour informer les candidats et leurs familles.

La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu'un engagement du futur étudiant dans son projet d'étude choisi.

Il est attendu des candidats en licence Mention ELECTRONIQUE, ENERGIE ELECTRIQUE, AUTOMATIQUE :

Disposer de compétences scientifiques 

Cette mention implique, en effet, d'avoir une capacité à analyser, poser une problématique et mener un raisonnement, une capacité d'abstraction, de logique et de modélisation et la maîtrise d'un socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales associées.

Disposer de compétences en communication 

Cette mention nécessite en effet une capacité à communiquer à l'écrit et à l'oral de manière rigoureuse et adaptée, une aptitude à se documenter dans au moins une langue étrangère, prioritairement anglaise et une capacité à l'écrire et à la parler à un niveau B.

Disposer de compétences méthodologiques et comportementales 

Cette mention requiert une curiosité intellectuelle, une capacité à s'organiser et à conduire ses apprentissages et, enfin, une aptitude à programmer son travail personnel et à s'y tenir dans la durée.

Dans ces grands domaines et pour toutes les mentions de licence scientifique, le candidat doit attester a minima une maîtrise correcte des principales compétences scientifiques cibles de la classe de terminale.

En outre :

Chaque mention de licence scientifique se caractérise par une discipline majeure (le nom de la mention), pour laquelle il est préconisé une très bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée, et une bonne maîtrise des compétences expérimentales éventuellement associées.

Chaque mention inclut souvent une seconde discipline pour laquelle il est préconisé une bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée.

Une très bonne maîtrise des compétences attendues en Sciences de l'ingénieur à la fin de la classe de terminale est préconisée.

Une bonne maîtrise des compétences attendues en Mathématiques à la fin de la classe de terminale est préconisée en fonction du portail auquel appartient la mention.

* Avoir répondu à un questionnaire d'auto-évaluation disponible sur le site de l'Onisep Terminales2018-2019 à partir du 22 janvier 2019 dès lors que l'on souhaite candidater à une licence scientifique, que cette licence fasse ou non partie d'un portail. Avoir répondu à ce questionnaire est une condition de recevabilité du dossier (une attestation téléchargeable sera délivrée par le site Terminales2018-2019 à partir du 22 janvier 2019). Cette attestation sera à joindre au dossier de candidature.

Les admissions

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : les bacheliers généraux S ou les bacheliers technologiques STI2D avec un bon niveau en sciences.

En L2 (2e année de licence) ou L3 (admission sur dossier) : les étudiants ayant déjà effectué 1 ou 2 années d'études supérieures (classe prépa scientifique, DUT ou éventuellement BTS dans un domaine proche).

Les poursuites d'études

Selon les parcours de licence, les poursuites d'études sont diversifiées. Exemples de parcours  : EEA à distance ; électronique ; informatique industrielle ; ingénierie électrique ; ingénierie des systèmes complexes ; ingénierie pour le soin et la santé ; préparation aux écoles d'ingénieurs...

Après une L2 (2eannée de licence) validée : poursuite d'études en licence professionnelle (1 an d'études), en école d'ingénieurs via les admissions parallèles...

Avec une licence validée (L3) : poursuite en master (2 ans d'études) ; en école d'ingénieurs via les admissions parallèles...

Pour en savoir plus sur les masters, voir le portail national des masters http://www.trouvermonmaster.gouv.fr.

Les licences

Accessibles avec le bac, elles sont le 1er niveau d'études à l'université. Le diplôme de licence s'obtient après 3 ans d'études.

Elles se déclinent en une cinquantaine de mentions, allant du droit, à l'informatique, en passant par les arts. Organisées en parcours types, définis par chaque université, elles permettent d'acquérir une culture générale solide et des compétences disciplinaires. Les licences permettent une poursuite d'études en master (pour 2 ans) dans un parcours en cohérence avec la licence suivie, mais aussi en école de commerce, en école d'ingénieurs... Il est également possible, après une 2e année validée (L2), de poursuivre en 1 an en licence professionnelle.

parution le 01/2019
* Prix hors frais de port
parution le 10/2018
* Prix hors frais de port
parution le 01/2019
* Prix hors frais de port
parution le 10/2017
* Prix hors frais de port
parution le 11/2018
* Prix hors frais de port
parution le 06/2015
* Prix hors frais de port
Publicité

Où se former ?