Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Imprimer
Accueil Fiches formation Licence langues, littératures, civilisations étrangères et régionales

< Retour à la page précédente

Fiche formation

Licence langues, littératures, civilisations étrangères et régionales

  • Ministère(s) de Tutelle

    ministère chargé de l'Enseignement supérieur de la Recherche et de l'Innovation

  • Nature du diplôme

    diplôme national ou diplôme d'Etat

  • Durée de la formation

    3 ans

  • Niveau terminal d'études

    bac + 3

Débouchés professionnels

Les titulaires de la licence poursuivent majoritairement leurs études (master, école spécialisée, grande école...) car c'est à bac + 5 que les universitaires sont vraiment attendus sur le marché du travail. Ils se dirigent ensuite vers les métiers de l'enseignement, de la communication, de la documentation, du journalisme, de la médiation culturelle...

Exemples de métiers le plus souvent après un bac + 5 : éditeur/trice ; enseignant/e dans les écoles, les collèges ou les lycées ; interprète ; traducteur/trice littéraire¿

 

Accès à la formation

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu'y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur pour informer les candidats et leurs familles.

Il est attendu des candidats en licence Mention LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES ET REGIONALES (LLCER) :

Disposer d'un très bon niveau rédactionnel qui permette d'argumenter un raisonnement

Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d'expression, à l'écrit comme à l'oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.

Disposer d'un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)

Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.

Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)

Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l'histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l'aire géographique de la langue choisie.

Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère

Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.

Disposer d'une bonne culture générale et être ouvert au monde

L'intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l'étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe

Cet attendu marque l'importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l'organisation et au travail personnel.

Accès

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : les bacheliers généraux, notamment L, ayant suivi l'enseignement de spécialité langues, maîtrisant une langue étrangère (niveau B2 généralement) ou régionale, mais aussi le français.

En L2 ou L3 (admission sur dossier) : les étudiants ayant déjà effectué 2 années d'études supérieures notamment une classe prépa littéraire.

À noter : toutes les universités ne proposent pas l'ensemble des langues étrangères ni des langues régionales (breton, catalan...).

 

Poursuivre mes études...

Selon les parcours de licence, les poursuites d'études sont diversifiées. Exemples de parcours en licence : langues FLE (français langue étrangère) ; métiers de l'enseignement ; métiers de la culture ; métiers de la traduction...

Avec une L2 (2e année de licence) validée : poursuite en licence professionnelle (1 an d'études).

Avec une licence validée (L3) : poursuite en master (2 ans d'études)  ; en écoles spécialisées dans la traduction et l'interprétariat (à condition là aussi d'avoir gardé deux langues étrangères en licence), une école de journalisme ou de communication, un IEP (institut d'études politiques).

http://www.trouvermonmaster.gouv.fr

 

En savoir plus

Publications

Publications Onisep

Bac L, quelles poursuites d'études ?
collection Infosup, Onisep
parution 2019

Après le bac
collection Dossiers, Onisep
parution 2019

Université, bien choisir sa licence
collection Dossiers, Onisep
parution 2018

Les métiers des langues et de l'international
collection Parcours, Onisep
parution 2017

Vient de paraître

Pour
les professionnels