Licence sciences et techniques des activités physiques et sportives

  • Durée de formation : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 3
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

À savoir

Les titulaires de la licence poursuivent majoritairement leurs études (master, école spécialisée, grande école...) car c'est à bac + 5 que les universitaires sont vraiment attendus sur le marché du travail. Ils se dirigent ensuite vers les métiers de l'enseignement, de l'animation sportive, du tourisme sportif, de la médiation sociale par le sport, de l'encadrement au sein des sports de compétition, de la gestion du sport...

Exemples de métiers le plus souvent après un bac + 5 : professeur/e d'EPS (éducation physique et sportive) ; professeur/e en activités physiques adaptées ; conseiller/ère territorial/e des APS (activités physiques et sportives) ; gérant/e d'une organisation ; médiateur/trice sportif/ive ; préparateur/trice physique¿

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu'y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur pour informer les candidats et leurs familles.

La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu'un engagement du futur étudiant dans son projet d'étude choisi.

Il est attendu des candidats en licence Mention SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES (STAPS) :

Disposer de compétences scientifiques 

Les études en STAPS comportent en effet des enseignements scientifiques pluridisciplinaires (sciences de la vie, sciences humaines et sociales). Les étudiants doivent être en mesure d'assimiler ces contenus et de construire un raisonnement à partir de concepts scientifiques.

Savoir mobiliser des compétences en matière d'expression écrite afin de pouvoir développer un raisonnement argumenté

Les études en STAPS demandent en effet fréquemment aux étudiants de rédiger des documents de synthèse ou des mémoires et d'en assurer la présentation orale. Par ailleurs, de nombreux étudiants s'orientent vers la présentation de concours, dans lesquelles les compétences rédactionnelles sont essentielles. Il s'agit donc de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser des informations.

Disposer de compétences sportives

Les études en STAPS comportent une part importante de pratique sportive. Il semble donc nécessaire au préalable, en tant que pratiquant, de posséder une expérience régulière et diversifiée dans les activités physiques et sportives.

Manifester de l'intérêt pour l'exercice de responsabilité collective, associative ou citoyenne

Le domaine professionnel auquel préparent les études en STAPS renvoie en effet majoritairement aux métiers de l'enseignement, de l'éducation, de l'entraînement, de l'accompagnement des personnes ou de la réhabilitation, dans lesquels l'intervenant est responsable de la sécurité du public qui lui est confié, et garant de l'éthique et des valeurs qu'il transmet. De ce fait, l'exercice préalable de fonctions d'animation, d'encadrement, de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes constitue un atout.

Ces attendus décrivent les compétences favorables à la réussite en Licence STAPS. Ils ne sont pas hiérarchisés, les compétences étant toutes considérées d'égale importance. Comme il y a plusieurs manières de réussir en STAPS, un attendu faiblement développé peut être compensé par d'autres.

Les admissions

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : les bacheliers généraux S sont majoritaires, devant les bacheliers ES et les bacheliers technologiques.

En L2 ou L3 (admission sur dossier) : les étudiants ayant déjà effectué 1 ou 2 années d'études supérieures (classe prépa scientifique, DUT ou éventuellement BTS dans un domaine proche).

Les poursuites d'études

Slon les parcours de licence, les ppoursuites d'études sont diversifiées. Exemples de parcours : activités physiques adaptées et santé ; éducation et motricité ; entraînement sportif ; ergonomie du sport et performance motrice ; kinésithérapie (en L1 uniquement) ; management du sport...

Après une L2 (2e année de licence) validée : poursuite d'études en licence professionnelle (1 an d'études).

Avec une licence validée (L3) : poursuite en master (2 ans d'études), suivi ou non d'un doctorat (3 ans) pour s'orienter vers la recherche.

Pour en savoir plus sur les masters, voir le portail national des masters http://www.trouvermonmaster.gouv.fr

Les licences

Accessibles avec le bac, elles sont le 1er niveau d'études à l'université. Le diplôme de licence s'obtient après 3 ans d'études.

Elles se déclinent en une cinquantaine de mentions, allant du droit, à l'informatique, en passant par les arts. Organisées en parcours types, définis par chaque université, elles permettent d'acquérir une culture générale solide et des compétences disciplinaires. Les licences permettent une poursuite d'études en master (pour 2 ans) dans un parcours en cohérence avec la licence suivie, mais aussi en école de commerce, en école d'ingénieurs... Il est également possible, après une 2e année validée (L2), de poursuivre en 1 an en licence professionnelle.

parution le 01/2019
* Prix hors frais de port
parution le 10/2018
* Prix hors frais de port
parution le 01/2019
* Prix hors frais de port
parution le 11/2017
* Prix hors frais de port
Publicité

Où se former ?

  • Page 1/4