Diplôme d'Etat d'ingénierie sociale (DEIS)

  • Durée de formation : 700 heures
  • Niveau terminal d'études : bac + 5
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les diplômes d'Etat du travail social

Pour exercer la plupart des métiers du social (assistant de service social, éducateur), il faut être titulaire d'un diplôme d'État (DE). Ces DE se préparent le plus souvent dans des écoles spécialisées agréées par le Ministère chargé des affaires sociales. La durée de formation, le niveau d'accès (avec ou sans le bac) et les modalités d'accès (sur concours ou sur dossier) sont variables en fonction du métier.

À savoir

Le diplôme d'état d'ingénierie sociale forme des experts des politiques sociales, de l'action sociale et médico-sociale.« Chargé de mission », « chargé d'études », ou « conseiller technique »... , le titulaire du DEIS, utilise ses connaissances à la fois professionnelles et pluridisciplinaires pour analyser les questions sociales et politiques, proposer des programmes complexes, les évaluer et les mettre en oeuvre.

Les admissions

La formation est ouverte aux candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • d'un diplôme de niveau Bac + 5
  • d'un diplôme d'État du travail social de niveau bac + 3/4 (Cafdesis, Caferuis, diplôme d'État de médiateur familial) ; ou des diplômes d'État d'éducateur spécialisé, d'assistant de service social, d'éducateur de jeunes enfants, d'éducateur technique spécialisé avec trois ans d'expérience,
  • d'un diplôme d'État de secteur paramédical de niveau bac + 2 minimum, avec cinq ans d'expérience professionnelle dans le domaine de l'intervention sociale.

Les postulants sont sélectionnés sur la base d'un dossier, puis d'un entretien

Les poursuites d'études

Les ingénieurs sociaux peuvent poursuivre leurs études en préparant le Certificat d'aptitude aux fonctions de directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale (CAFDESIS). Ils bénéficient d'allègements de formation.

Publicité

Où se former ?