chargé/e d'études en valorisation agricole des déchets

Les déchets sont une mine d'or ! Le chargé d'études en valorisation agricole des déchets s'intéresse aux détritus organiques urbains, industriels ou agricoles, et les recycle en les transformant en fertilisant pour les sols.

  • Salaire débutant
    1800€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le chargé d'études en valorisation agricole des déchets utilise les détritus organiques urbains, industriels ou agricoles pour fertiliser les sols. En effet, les boues issues des stations d'épuration ainsi que les composts de déchets verts ou d'ordures ménagères contiennent des éléments fertilisants. Ces déchets sont donc précieux pour enrichir la terre à la place des engrais chimiques.

Ingénieur agronome spécialisé, le chargé d'études en valorisation agricole des déchets réalise des analyses de ces boues et des études d'impact des sols à fertiliser. Il supervise les plans d'épandage chez les agriculteurs. Il peut aussi utiliser la méthanisation, basée sur la fermentation des déchets organiques, pour produire un biogaz, source d'énergie propre. Il travaille avec de nombreuses personnes : agriculteurs, industriels, élus locaux... qu'il doit convaincre du bien-fondé de sa démarche. Les emplois se trouvent dans les chambres d'agriculture, dans les instituts de recherche, chez les industriels du biogaz, en cabinets de conseil ou encore en bureaux d'études.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : diplôme d'ingénieur agronome avec une spécialisation en environnement, ou master orienté en agrosciences ou en gestion, traitement et valorisation des déchets.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port