Accueil > Secteurs > Fiches métier > chef de chantier
  • Imprimer

< Retour à la page précédente

Fiche métier

chef de chantier

Le chef de chantier joue un rôle de premier plan dans les entreprises du BTP. Il dirige les équipes, contrôle, coordonne et planifie les travaux. Associé aux phases préparatoires comme à la gestion financière, il assure également l'organisation du chantier.

  • Niveau d'accès : bac + 2
  • Salaire débutant : 2100 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Synonymes : Conducteur(trice) de chantier,
    Responsable de chantier
  • Métiers Associés :

    Agent(e) de maîtrise de la Ville de Paris (bâtiment),
    Agent(e) de maîtrise de la Ville de Paris (travaux publics),
    Technicien(ne) supérieur(e) de la Ville de Paris,
    Technicien(ne) supérieur(e) de l'équipement,
    Technicien(ne) supérieur(e) territorial(e)

  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Architecture - BTP

  • Centre(s) d'intérêt :

    J'aime bouger,
    J'aime organiser, gérer,
    J'aimerais travailler dehors

Le métier

Nature du travail

Étude des plans

Participant aux réunions préparatoires avec les conducteurs de travaux et les ingénieurs d'études, le chef de chantier prend connaissance des plans et du dossier technique. Il s'assure sur le terrain que les contraintes et obstacles ont été gérés. Il veille aussi à l'approvisionnement en matériels, outillages et matériaux. Il travaille avec les chefs d'équipe, examine le planning prévu et répartit les tâches entre les différents ouvriers. Il doit également vérifier la bonne prise en compte des consignes de sécurité, du délai et de la qualité.

Organisation du chantier

Il participe aux réunions hebdomadaires avec le conducteur de travaux, le maître d'œuvre et le maître d'ouvrage. Il expose les avancées et les difficultés rencontrées. Toujours présent sur le terrain, il assure au quotidien l'organisation générale d'un chantier ou d'une partie de celui-ci, selon son importance. Il contrôle et coordonne le travail des équipes, qu'il soutient en leur apportant conseils et assistance, et tient à jour le planning d'avancement des travaux. Il veille également à l'application des directives, normes et règlements, notamment en matière de sécurité. Enfin, il réceptionne les travaux en fin de chantier, et s'assure du repli des installations et de la remise en état des abords. Adjoint direct du conducteur de travaux, il le remplace parfois dans certaines tâches.

Administration et gestion

Véritable gestionnaire, il assume de nombreuses tâches administratives : gestion du personnel (horaires, primes…), activité de l'équipe (déplacements, sécurité…), vérification des bons de commande et factures, suivi d'intervention journalier, etc. Il veille au respect des coûts qui ont été fixés par contrat. Enfin, il rend compte chaque jour de son activité au conducteur de travaux.

Compétences requises

Des compétences techniques

Garant de la qualité technique des travaux réalisés, le chef de chantier propose des méthodes d'exécution et en discute avec le conducteur de travaux. Il mobilise toute son ingéniosité et son intelligence pratique pour essayer de trouver, chaque fois, la meilleure solution. Il doit être rigoureux, organisé et responsable. Il prend facilement des initiatives et a des talents d'organisateur. Enfin, il a une excellente condition physique.

Le sens du contact

Bras droit du conducteur de travaux, le chef de chantier doit avoir suffisamment de charisme et d'autorité pour se faire respecter des ouvriers. Sur les petits chantiers, le relationnel revêt encore plus d'importance puisqu'il faut également coordonner les sous-traitants, traiter en direct avec le maître d'œuvre et participer aux réunions avec le client.

Le goût des responsabilités

C'est un meneur d'équipes qui a le goût des responsabilités, le sens du management et des relations humaines. Il peut avoir sous ses ordres entre 5 et 15 personnes.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Par tous les temps

Présent au quotidien sur le chantier, il doit supporter les caprices de la météo. Ce n'est qu'une fois parvenu à l'étape du second œuvre (électricité, peinture, finitions) qu'il peut se réfugier à l'intérieur des bâtiments. Dans les travaux publics, en revanche, il est toujours en extérieur. Le port d'équipements de protection (casque de chantier, chaussures de sécurité...) est requis.

Horaires irréguliers

Le chef de chantier passe une grande partie de son temps sur les chantiers. Mais il doit jongler entre la gestion du chantier et son travail administratif, qui se fait, quant à lui, au bureau. Pour y parvenir, il doit savoir s'organiser. Ses horaires sont irréguliers et son emploi du temps est chargé.

Rythme de travail soutenu

Son activité peut impliquer un éloignement du domicile de plusieurs jours ou semaines. C'est un métier prenant, avec un rythme de travail soutenu.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 2100 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Des places à prendre

Confrontées à une vague de départs à la retraite, les entreprises du BTP recrutent massivement des jeunes qualifiés et motivés pour exercer le métier de chef de chantier. Les titulaires d'un bac + 2 en bâtiment ou génie civil sont très recherchés.

D'abord chef d'équipe

Les jeunes diplômés ne pouvant prétendre diriger un chantier dès leur sortie du lycée ou de la fac, les entreprises mettent en place des parcours de tutorat pour accompagner et former les nouvelles recrues. Avant d'occuper un poste de chef de chantier, il faut en général faire ses preuves comme chef d'équipe, puis comme assistant d'un chef de chantier.

Des perspectives d'évolution

Un chef de chantier expérimenté peut devenir chef de chantier principal, puis conducteur de travaux et même, en fin de carrière, directeur de travaux. Il peut aussi rejoindre le bureau des méthodes d'une grande entreprise ou accéder à un poste de cadre technico-commercial (gestionnaire de contrats ou chargé d'affaires et négociateur de marchés).

Accès au métier

Accès au métier

Les formations les plus adaptées pour débuter : les BTS ou les DUT, éventuellement complétés par une licence pro pour acquérir une spécialisation pointue ou au contraire élargir son champ de compétences. Les bacheliers professionnels peuvent, eux aussi, accéder à l'encadrement d'un chantier, mais seulement après plusieurs années expérience en tant que chef d'équipe.

La formation prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1) est requise.

Niveau bac

  • Bac pro technicien du bâtiment : études et économie ; technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre ; travaux publics

Niveau bac + 2

  • BTS bâtiment ; études et économie de la construction ; travaux publics
  • DUT génie civil, options bâtiment ; travaux publics et aménagement

Niveau bac + 3

  • Licence pro sciences, technologies, santé : bâtiment et construction spécialité chef de chantier ; génie civil et construction spécialité gestion de travaux et encadrement de chantier ; travaux publics spécialité conduite de chantiers de routes et voirie et réseaux divers ; travaux publics spécialité encadrement de chantier

En savoir plus

Témoignages

Ezequiel, chef de chantier

Gérer le chantier et le personnel

"J'ai commencé en tant que manœuvre, puis j'ai gravi les échelons petit à petit. Pour exercer le métier de chef de chantier, il vaut mieux connaître les autres métiers du chantier, ce qui est mon cas puisque je les ai exercés. Mais ce n'est pas indispensable. Le plus important est d'être bien organisé."

"Mon travail consiste à gérer le chantier, en fonction du cahier des charges et des plans d'un architecte que je rencontre une fois par semaine. Je suis amené à faire beaucoup d'administratif (commandes, factures…) et je gère également le personnel (répartition et suivi des tâches, horaires, fiches de paie…). C'est beaucoup de responsabilités ! Le plus difficile est de faire en sorte que les délais soient maintenus, alors on ne compte pas nos heures de travail. "

"Ce que j'aime le plus, c'est être sur le chantier, voir les travaux avancer, même si les réunions sont nombreuses. Je suis content d'exercer ce beau métier. Il y a de la place pour tout le monde, à condition d'être compétent !"

(01/07/2013)

Ressources utiles

CCCA-BTP - Comité central de coordination de l'apprentissage du BTP
http://www.ccca-btp.fr

Capeb - Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment
http://www.capeb.fr

FFB - Fédération française du bâtiment
http://www.ffbatiment.fr

FNTP - Fédération nationale des travaux publics
http://www.metier-tp.com
http://www.fntp.fr

www.planete-tp.com

Site d'information édité par l'Association pour la connaissance des travaux publics (ASCO-TP)

www.lebatiment.fr

Site édité par la Fédération française du bâtiment (FFB) pour promouvoir la profession

www.metiers-btp.fr

Site de l'Observatoire prospectif des métiers et qualifications du BTP

Publications

Publications Onisep

Les métiers du bâtiment et des travaux publics
collection Parcours, Onisep
parution 2012

Les métiers du bâtiment
collection Zoom, Onisep
parution 2009

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items
Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Les stéréotypes liés au genre sont encore très présents. Au travail, à l'école, dans notre vie quotidienne. Ce site aborde la question des choix d’études, des droits, des métiers pour balayer les idées reçues.
L'industrie, c'est l'avenir. L'industrie, c'est la vie. L'industrie, c'est pour moi : placé au cœur de la relation école-entreprise, ce site s'adresse aux collégiens de 4e et de 3e et aux lycéens de 2nde.
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un nouveau site web pour tout savoir sur les formations professionnelles, l'apprentissage et les métiers du CAP au bac pro. Toutes les poursuites d'études en BTS, DUT...
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=1&itemid=81227&categorypath=/2/64/60837/80566/