chercheur/euse en biologie du sport

Le chercheur en biologie du sport est un scientifique de haut niveau qui étudie le corps humain. Spécialisé dans un domaine (physiologie, traumatologie, biomécanique), il s'intéresse à la thématique du sport et contribue aux progrès de la science.

  • Salaire débutant
    2000€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le chercheur en biologie du sport étudie le corps humain pendant des périodes d'effort, afin de mieux comprendre son fonctionnement. Scientifique de haut niveau, il s'intéresse à l'activité physique et à ses effets sur l'organisme. Il conçoit des programmes de recherche en physiologie, traumatologie, biomécanique, analyse du mouvement, etc. Il réalise des expérimentations avec des sportifs volontaires (expériences sur l'endurance, les réactions du corps au froid, à la chaleur...). Quel que soit le type de recherche (fondamentale ou appliquée), il définit un champ d'investigation, expérimente, dépouille les résultats et fait une analyse critique. Il étudiera par exemple les mécanismes de la locomotion, la vélocité cérébrale...

En recherche appliquée, il peut être employé par une grande marque de l'industrie du sport, pour réaliser des études qui permettront de concevoir un matériel sportif plus performant. Il exerce le plus souvent dans un laboratoire de recherche public (comme l'Inserm, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale) ; il est parfois enseignant-chercheur et assure des cours à l'université. Il maîtrise l'anglais, langue de la communication scientifique.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 8 au minimum : l'obtention d'un doctorat en médecine du sport (ou du diplôme d'État de médecine avec une spécialité en médecine et biologie du sport),  est incontournable pour accéder au métier de chercheur.

* Prix hors frais de port