conducteur/trice de train

Sur les rails, le conducteur de train fait rouler des trains de voyageurs ou de marchandises. Vitesse, signalisation, intempéries... rien n'échappe à sa vigilance. Mais son travail commence bien avant le coup de sifflet du départ.

  • Salaire débutant
    1600€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Sur les rails, le conducteur de train fait rouler des trains de voyageurs ou de marchandises. Vitesse, signalisation, intempéries… rien n'échappe à sa vigilance. Mais son travail commence bien avant la sonnerie du départ.

Dès sa prise de fonction, il contrôle à l'aide d'un tableau la vitesse à ne pas dépasser, la distance de freinage, la charge du train et le nombre de voitures. Il vérifie l'état et la sécurité de la ligne et procède à des tests sur le bon fonctionnement du train. Si un problème survient malgré les essais techniques, la réaction du conducteur doit être rapide et adaptée. Il applique la réglementation d'usage (alerte radio, protection des voies), voire effectue certains dépannages.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

Il faut suivre une formation assurée par les entreprises ferroviaires (SNCF, Groupe Eurotunnel, Thello, DB Cargo Rail, VFLI, Transdev). En général, le bac est demandé mais certaines recrutent dès le CAP. Après les tests, les admis sont salariés et durant 9 à 10 mois, alternent cours de théorie et conduite.

* Prix hors frais de port