économiste de la construction

Présent en amont et durant tout le chantier, l'économiste de la construction chiffre l'ensemble des coûts, puis vérifie que ceux-ci ne dérapent pas. Il assure également une mission de conseil auprès du maître d'oeuvre, de l'architecte ou du client.

  • Salaire débutant
    2300€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime jongler avec les chiffres

Mes passions : les cours de maths, les chiffres, jeux de chiffres, jeux de stratégie, tests de logique

Mes qualités : agilité pour les chiffres et les calculs, analyse, abstraction, logique, rigueur

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'économiste de la construction doit déterminer le prix de revient total d'une construction. Aidé d'outils informatiques, il calcule les quantités de béton, les superficies des charpentes, le nombre de personnes à employer et son coût. Il peut aider le maître d'ouvrage à comparer les propositions des sous-traitants qui ont répondu à l'appel d'offres. Il supervise l'évolution des travaux pour vérifier que le budget est bien respecté.

Les études de prix nécessitent des compétences pointues dans les domaines technique et financier, et aussi de la législation en vigueur. Il peut être salarié d'un cabinet d'architecte, d'une entreprise de bâtiment, d'une collectivité locale ou s'installer à son compte.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

De bac + 2 (BTS études et économie de la construction, DUT génie civil - construction durable) à bac + 3 (licence professionnelle mention métiers du bâtiment et des travaux publics notamment) et bac + 5 (master, diplôme d'ingénieur, en énergétique, génie civil, ingénierie de la construction, urbanisme et aménagement, bâtiment et travaux publics...).

Formation(s) correspondante(s)

D'autres formations préparent à ce métier. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les modalités d’accès et l’organisation des études.

bac + 2
* Prix hors frais de port