élagueur/euse

Randonneur des cimes, l'élagueur se déplace dans les arbres pour les tailler ou leur apporter les soins nécessaires. Spécialiste des arbres d'ornement, il veille à ce que ceux-ci s'intègrent harmonieusement à leur l'environnement.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Avec ses cordes de rappel, son harnais, ses mousquetons, ses chaussures de montagne, l'élagueur ressemble davantage à un alpiniste qu'à un ouvrier forestier. Armé d'une scie japonaise, voire d'une tronçonneuse de poche, il part à l'assaut des cimes afin de refaire une beauté et une santé aux arbres qui peuplent nos villes et nos forêts. Un exercice éprouvant physiquement et nerveusement, où il n'y a pas de droit à l'erreur. Le métier a beaucoup évolué. En véritable esthéticien de l'arbre, l'élagueur cherche à faire des coupes « propres », c'est-à-dire qui cicatrisent naturellement et qui ne choque pas la vue. Le nombre d'entreprises spécialisées dans l'élagage ne cesse d'augmenter.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ou 3 ans d'études pour préparer un CAP agricole ou un bac professionnel du domaine agricole (agricole, horticole, travaux forestiers, travaux paysagers, culture viticole...) puis 1 an d'études pour préparer le certificat de spécialisation taille et soins des arbres.

CAP ou équivalent
* Prix hors frais de port