expert/e en assurances

En cas de vol, d'incendie, de dégât des eaux, d'accident de la route... l'expert en assurances intervient pour évaluer le coût du préjudice subi et permettre l'indemnisation des personnes ou des entreprises assurées.

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Conseiller technique et souvent arbitre, l'expert en assurances est un professionnel de haut niveau qui doit allier de solides connaissances techniques avec des aptitudes à la négociation. Il intervient le plus souvent après un accident de la circulation, une catastrophe naturelle, un incendie, etc. à la demande d'une compagnie d'assurances, d'un particulier ou d'une entreprise. Il analyse d'abord les circonstances du sinistre, puis fait le bilan des dommages. Expert automobile, il doit estimer l'état du véhicule accidenté et évaluer, avec le garagiste, le coût des diverses réparations. Médecin expert, il effectue un diagnostic de l'état de santé d'une victime, avant le versement, par exemple, d'une rente d'invalidité par son assurance. Quel que soit son domaine d'intervention (bâtiment, transport aérien, médecine, objets d'art...), il est un spécialiste ayant plusieurs années d'expérience. Ce professionnel a complété sa formation d'origine par un cursus juridique et technique sur l'assurance et ses produits. Même si certains sont salariés au sein de sociétés d'assurances, les experts exercent le plus souvent en indépendant.

parution le 07/2016
* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

La plupart des experts ont un niveau de formation équivalent à bac + 5 au minimum, en fonction de leur métier d'origine (architecte, médecin, ingénieur, diplômés d'école de commerce...) et une expérience professionnelle antérieure. Ils complètent leur formation leur permettant d'exercer comme expert. Il existe aussi un diplôme d'expert en automobile accessible à bac + 2.