gardien/ne de la paix

Agent de la police nationale, le gardien de la paix effectue des missions de contrôle et de surveillance. En fonction de son affectation, il intervient dans les commissariats, les rues, sur les routes ou lors de manifestations publiques.

  • Salaire débutant
    1755€ brut

Ce métier me correspond-il ?

Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail

Mes passions : l'actualité, les médias dont Internet, faire partager mes passions aux autres…

Mes qualités : à l'aise pour parler en public, bonne écriture, curiosité, sens du partage, goût pour les rencontres, bon relationnel

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

De jour comme de nuit, le gardien de la paix assure la protection des biens et des personnes, et le maintien de l'ordre public, sous l'autorité de lieutenants et de commissaires de police. En patrouille dans un secteur donné, il veille au respect des lois et des règles de sécurité avec un rôle préventif et dissuasif. Il intervient à la suite d'un appel d'urgence, en cas d'infraction (excès de vitesse, vol…) ou de troubles sur la voie publique (bagarre, tapage…). Il peut être affecté à la surveillance des gares et des aéroports, des postes frontières ou à la Bac (brigade anticriminalité). Il peut encore participer aux missions de la police judiciaire. Le maintien de l'ordre public est assuré par les agents des CRS (compagnies républicaines de sécurité) ou les membres d'unités d'intervention telles que le Raid.

Une bonne santé physique et mentale, du sens moral et des aptitudes au contact sont indispensables.

Fonctionnaire de police, le gardien de la paix est recruté sur concours. Conditions requises : être agé de 18 à 35 ans, de nationalité française, avoir une parfaite condition physique et une bonne acuité visuelle. Des formations permettent de se spécialiser comme maître-chien, moniteur de tir, motocycliste, sauveteur en montagne. Après 4 années d'expérience, il peut devenir lieutenant.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

Les bacheliers lauréats au concours de gardien de la paix suivent 12 mois de formation dans une ENP (école nationale de police). Un concours spécifique est réservé aux adjoints de sécurité et cadets de la République.

* Prix hors frais de port