À la croisée de la géographie et de l'informatique, le géomaticien exploite les données pour modéliser le territoire. Il intervient dans tous les secteurs qui ont besoin d'analyse spatiale : urbanisme, environnement, transport, énergie, marketing...

  • Salaire débutant
    2000€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

À la croisée des chemins entre la géographie et l'informatique, le géomaticien joue un rôle clé dans les nombreux secteurs qui ont besoin d'analyse spatiale : urbanisme, environnement, transport, marketing... dans la fonction publique comme dans le privé. Pour cela, il s'appuie sur un SIG (système d'information géographie) : bases de données associant cartes, images aériennes et satellites, textes, statistiques... Grâce à ces informations récoltées sur le terrain, il permet à son interlocuteur de prendre les bonnes décisions, que ce soit pour l'implantation d'un nouveau centre commercial, la prévention des crues, la construction d'une autoroute ou autres.

Les formations et les diplômes

Après le bac

De bac + 2 (BTS métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique) à bac + 3 (licence professionnelle cartographie, topographie et système d'information géographique ; métiers de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme...) et bac + 5 (master en géomatique ; géographie, aménagement, environnement et développement ou diplôme d'ingénieur de l'École nationale des sciences géographiques, notamment).